École

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École (homonymie).

Une école est un établissement où l'on accueille des individus appelés « écoliers » afin que des professeurs leur dispensent un enseignement de façon collective. Le mot école vient du latin schola, signifiant « loisir consacré à l'étude », lui-même provenant du grec scholè (« le loisir »note 1), lequel constituait un idéal souvent exprimé par les philosophes et une catégorie socialement valorisée opposée à la sphère des tâches productives.

Reconstitution partielle d'une école primaire des années 1930 en Allemagne.
La classe d’une école de village en Suisse, en 1848 (peinture d’Albert Anker, 1896)

Histoire de la scolarisationmodifier | modifier le code

Article détaillé : Histoire de l'éducation.

Instruction obligatoiremodifier | modifier le code

Depuis Socrate, de nombreux modes alternatifs d'apprentissage et d'enseignement ont été testés, plus ou moins autorisés ou tolérés selon les pays, âges des élèves et systèmes d'enseignement.
École rurale au Soudan.
École démontable, transportable, respectant des critères de haute qualité environnementale.

Les écoles peuvent être obligatoires ou facultatives, selon les pays, durant un temps plus ou moins long. Dans presque tous les pays (la France ou les États-Unis par exemple), ce n'est pas l'école qui est obligatoire, mais l'instruction des enfants. Dès lors, des parents peuvent décider d'instruire eux-mêmes leurs enfants à la maison ou de les confier à des écoles de leur choix. En France, on impose qu'en fin de cursus, les enfants aient un niveau comparable à celui des enfants scolarisés.

L'âge de début d'instruction obligatoire se situe généralement aux alentours de 6 ans (6 ans au Canada et en France, 7 ans en Finlande).

L'âge de fin d'obligation d'instruction est nettement plus disparate, variant de 9 ans en Chine populaire à 16 ans dans beaucoup de pays occidentaux ; il dépend essentiellement des moyens financiers que le pays peut, ou veut consacrer à l'éducation de sa jeunesse.

Bien qu'une augmentation notable ait été enregistrée dans de nombreux pays, il était constaté en 2000, lors du Forum mondial sur l'éducation de Dakar, que plus de 113 millions d'enfants — surtout des filles — ne recevaient pas d'éducation primaire. Les délégués de 181 pays de ce forum se sont donc engagés à faire en sorte que d'ici 2015 tous les enfants, notamment les filles et les enfants en difficulté et appartenant aux minorités ethniques, aient la possibilité d'accéder à un enseignement primaire obligatoire et gratuit de qualité et de le suivre jusqu'à son terme.

Financement des établissements scolairesmodifier | modifier le code

La plupart des États modernes considèrent comme de leur devoir de fournir au moins une éducation de base aux enfants de leurs citoyens. Pour cette raison, beaucoup d'écoles sont possédées et leur enseignement financé par les États.

De nombreux pays possèdent un réseau d'écoles privées ou dites « spéciales », qui utilisent une démarche d'apprentissage qui leur est propre. Elles sont généralement indépendantes de celles du gouvernement, financées par les frais de scolarité versées par les familles dont les enfants fréquentent ces écoles privées. Cependant, de telles écoles reçoivent parfois également un soutien financier des gouvernements. Beaucoup d'écoles privées sont affiliées à une religion particulière ; celles-ci sont connues en tant qu'écoles confessionnelles.

La question de la pédagogie scolairemodifier | modifier le code

Article détaillé : pédagogie.

La réussite de l'école est souvent associée à la mise en œuvre d'une pédagogie adaptée aux enfants qu'elle reçoit. La diversité des doctrines et des pratiques font que les multiples choix possibles en la matière sont sources de débats importants entre enseignants, et entre parents et enseignants.
Certains comme Ivan Illich - dans son ouvrage « une société sans école » 1 vont même jusqu'à mettre en doute l'efficacité de l'école, compte tenu de ses limitations dues à son caractère institutionnel.

Écoles élémentaires et secondairesmodifier | modifier le code

Tableau récapitulatifmodifier | modifier le code

Système scolaire élémentaire et secondaire
Âge 3 ans 4 ans 5 ans 6 ans 7 ans 8 ans 9 ans 10 ans 11 ans 12 ans 13 ans 14 ans 15 ans 16 ans 17 ans 18 ans
Albanie parashkollorja shkolla fillore (1-5) nënte vjeçarja (6-9) shkolla e mesme (10-12)
Allemagne Kindergarten Grundschule Haupt-, Real-, Gesamtschule, Gymnasium
Angleterre pre-school primary school secondary school sixth-form college
Autriche Kindergarten Volksschule Hauptschule, AHS Unterstufe BHS, BMS, AHS Oberstufe
Belgique école maternelle 1re à 6e primaire 1re à 6e secondaire
Brésil educação infantil educação fundamental ensino médio
Écosse pre-school primary school secondary school
Espagne educación infantil (parvulario) educación primaria (1º-6º, colegio) educación secundaria obligatoria (1º-4º, instituto) bachillerato (1º-2º, instituto)
États-Unis preschool elementary school (1st grade - 5th) middle school (6th - 8th) high school (9th - 12th)
Finlande jardin d'enfants école primaire polyvalente école secondaire
France école maternelle école élémentaire (du CP au CM2) collège (6e à 3e)
lycée (2nd à terminale)
Grèce école maternelle école primaire gymnasium lyceum ou école technique
Irlande preschool primary school junior cycle senior cycle
Italie infanzia (materna) primaria (elementare) secondaria I (media) secondaria II (liceo)
Japon 幼稚園 yōchien 小学校 shōgakkō 1-6年 中学校 chūgakkō 1-3年 高等学校 kōtōgakkō 1-3年
Mexico kinder/jardín de niños primaria secundaria preparatoria/bachillerato
Ontario pré-scolaire école primaire (élémentaire) école secondaire
Pays-Bas peuterspeelzaal basisschool middelbare school hogeschool
Portugal pré-escola escola primária (1º - 4ª ano) escola do ensino básico (5º - 9º ano) escola secundária (10º - 12º ano)
Québec pré-mat. mat. école primaire école secondaire cégep
Roumanie grădiniţa primară (I - IV) gimnaziu (V - VIII) liceu (IX- XII / XIII)
Russie école primaire (élémentaire) école secondaire université d'État ou lycée professionnel
Suède grundskola gymnasium
Suisse En Suisse, l'enseignement diffère d'un canton à l'autre.

L'école obligatoire dure onze années. Il y a huit ans (obligatoires depuis l'introduction de HARMOS) d'école enfantine et primaire (degrés 1 à 8) et trois ans d'école secondaire inférieure (9e, 10e, 11e : cycle d'orientation ou CO). L'école primaire se termine vers 12 ans. L'enseignement obligatoire se poursuit au cycle d'orientation (secondaire I), où les degrés sont comptés de 1 à 3. À la fin du cycle d'orientation, les élèves se dirigeant vers l'université poursuivent leur formation supérieure sur les bancs du gymnase/collège/lycée (appellation variant selon les cantons) (secondaire II), qu'ils termineront par les examens pour l'obtention de la maturité fédérale (bac) vers l'âge de 19 ans. Les étudiants se dirigeant vers les hautes écoles spécialisées (HES) choisiront davantage la filière de l'école de culture générale (ECG). Les étudiants se dirigeant vers une formation en emploi opteront plutôt pour l'apprentissage, qui dure selon le type de métier de 3 à 4 ans ; formation qu'ils pourront poursuivre par une maturité professionnelle (1 à 2 ans) qui leur ouvrira les portes des hautes écoles spécialisées. Les étudiants finissant leur cursus secondaire ont généralement entre 18 et 22 ans.

Rép. tchèque école maternelle école primaire école secondaire athénée ou lycée
Tunisie école maternelle préparatoire école primaire

(1°- 6°)

collège

(7° - 9°)

lycée

(1° - 4°)

Les établissements préscolairesmodifier | modifier le code

Article détaillé : école maternelle.
Classe maternelle.

Avant l'âge de l'instruction obligatoire, la plupart des pays occidentaux scolarisent néanmoins une partie des enfants dans des établissements préscolaires. C'est une période préparatoire à l'enseignement élémentaire : les objectifs essentiels sont les activités d'éveil et de découverte.

Ces établissements sont désignés suivant les pays sous le nom d'école maternelle (France, Québec), école enfantine (Suisse) ou jardin d'enfants.

En France, l'école maternelle accueille les enfants de 3 à 6 ans et même parfois, dès l'âge de 2 ans. Bien que l'instruction obligatoire ne débute qu'à 6 ans, la très grande majorité des enfants fréquentent l'école maternelle dès 3 ans.

Le premier degré de l'enseignement au Québec correspond à l'éducation préscolaire, qui n'est pas obligatoire. Il concerne la prématernelle et la maternelle. Cette dernière, bien que de niveau préscolaire, est souvent intégrée aux écoles primaires.

L'école élémentaire (primaire)modifier | modifier le code

Une école à Liège (Belgique)

L'instruction obligatoire commence généralement avec l'entrée à l'école élémentaire (aussi appelé école primaire) vers l'âge de 6 ans. (Un peu plus tôt aux Pays-Bas, plus tard en Finlande.)

C'est durant cette période que s'acquièrent les bases de l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et des mathématiques.

Le deuxième degré de l'enseignement correspond au Québec à l'école primaire. Celle-ci consiste en six années d'études, divisées en trois cycles. Le contenu des enseignements est défini depuis juin 2001 par le nouveau Programme de formation de l'école québécoise. Au Québec, les enfants entrent à l'école primaire vers l'âge de cinq ans et complètent sept années d'études; de la maternelle jusqu'à la sixième année.

L'école secondairemodifier | modifier le code

Article détaillé : Enseignement secondaire.

L'enseignement secondaire couvre les degrés scolaires qui se situent entre la fin de l'école primaire et l'université. L'école secondaire est souvent scindé en deux ordres d'enseignement qui correspondent l'un aux dernières années de l'enseignement obligatoire et l'autre au début de l'enseignement postobligatoire. Les systèmes retenus par les différents pays peuvent être très différents.

La fin de l'enseignement secondaire est fréquemment sanctionnée par un diplôme.

En France, il s'agit du baccalauréat ; à ne pas confondre avec le titre homonyme sanctionnant la fin des études supérieures de type court dans la nouvelle législation européenne.

Au Canada, l'éducation est de juridiction provinciale, ce qui a pour effet que l'enseignement secondaire diffère énormément d'une province à l'autre. Le Québec a un système scolaire particulier (expliqué ci-dessous). La plupart des provinces, notamment l'Ontario, suivent le système américain. Le troisième niveau d'enseignement au Québec correspond à l'école secondaire, qui consiste, pour l'obtention du diplôme d'études secondaires (DES), en 5 années d'études.

Écoles professionnellesmodifier | modifier le code

Au Québec, il est également possible de poursuivre son enseignement secondaire, dès l'âge de 16 ans, au niveau professionnel. L'obtention du diplôme d'études professionnelles (DEP) permet à l'étudiant d'accéder au marché du travail.

Enseignement supérieurmodifier | modifier le code

Francemodifier | modifier le code

Article détaillé : Études supérieures en France.

Québecmodifier | modifier le code

Unique au Québec, l'enseignement collégial consiste en deux ou trois années d'études, qui débouchent, dans les deux cas, en l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC). L'élève a donc deux possibilités lors de son entrée au collégial :

  • L'éducation préuniversitaire, d'une durée normale de deux ans, qui prépare l'étudiant à son entrée à l'université à l'aide de cours d'apprentissage général. Plusieurs programmes sont offerts, entre autres :
    • Sciences humaines
    • Sciences de la nature
    • Arts et lettres
    • Double-DEC
  • L'éducation technique, d'une durée normale de 3 ans, qui permet aux étudiants d'acquérir des connaissances plus spécifiques et pratiques concernant un métier. Certains cours, tels les cours de littérature, de philosophie, d'anglais, ou encore d'éducation physique, pour ne nommer qu'eux, sont obligatoires à l'obtention du diplôme d'études Collégiales (DEC). L'éducation technique permet aux étudiants d'entrer sur le marché du travail ou de continuer leurs études à l'université.

Le système universitaire québécois est composé de nombreuses universités, dont le réseau public de l'Université du Québec. Il comprend trois principaux niveaux d'études :

  • Premier cycle (baccalauréat) ;
  • Deuxième cycle (maîtrise) ;
  • Troisième cycle (doctorat).

Puisque l'accès à l'université québécoise comporte un minimum de 13 ans de scolarité, contrairement à 12 ans dans le reste du Canada, les études universitaires de niveau baccalauréat sont généralement d'une durée de trois ans, soit une de moins qu'ailleurs au pays.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Notesmodifier | modifier le code

  1. Le loisir ne se traduisait pas par l'oisiveté, mais par « la liberté d'échapper aux travaux productifs pour pouvoir se consacrer à des tâches plus élevées comme la politique (ta politika ou affaires de la cité), l'étude ou l'enseignement » (L. Migeotte, L'Économie des cités grecques, éd. Ellipses, 2007, p. 26

Référencesmodifier | modifier le code

  1. Traduction française de l'ouvrage parue aux Éditions du Seuil , Paris 1971 220p.

Annexesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • Maurice Mazalto, Architecture scolaire et réussite éducative, Paris, Fabert, 2008, 191 p.

Articles connexesmodifier | modifier le code

Généralités
Systèmes éducatifs par pays

Liens externesmodifier | modifier le code

  • Eurydice (base de donnée sur les systèmes éducatifs européens)








Creative Commons License