Équipe de Belgique de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BelgiqueEmpty.pngBelgique

Description de l'image  Logo_federation_belge_rugby_2.gif.
Surnom Diables Noirs (Zwarte Duivels)
maillot 000000 maillot 000000 maillot 000000
short 000000
bas 000000
Entrée au Board 1988
Sélectionneur Richard McClintock
Premier match officiel
13 mars 1932
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 6 - 6 Belgique Drapeau : Belgique

Plus large victoire

Drapeau de la Belgique Belgique 94 - 3 Émirats arabes unis Drapeau : Émirats arabes unis

Plus large défaite

Drapeau : Roumanie Roumanie 85 - 3 Belgique Drapeau : Belgique


L'équipe nationale de rugby à XV de Belgique réunit une sélection des meilleurs joueurs belges de rugby à XV et participe aux compétitions internationales. Elle est 21e (sur 100) du classement IRB des équipes nationales au 14 janvier 2013 (11e nation européenne).

Historiquemodifier | modifier le code

Le premier match de l'équipe nationale entraînée par Jean Rey fut organisé le 13 mars 1932 et se solda par un match nul aux Pays-Bas, 6 à 6.

L'équipe de Belgique de rugby à XV féminin a joué son premier match international officiel en 1986, à Bruxelles, face à la Suède.

En septembre 2007, à Bruxelles, la Belgique s'est inclinée face au futur troisième de la Coupe du monde, l'Argentine, mais avec les honneurs. L'équipe nationale belge essaie de multiplier ce genre de confrontation pour pouvoir élever encore son niveau. Pour cela, elle a également joué un match amical contre le SC Albi (équipe française évoluant dans le Top 14) en novembre 2007. De ce fait, la Belgique apprend peu à peu ce que sont les "valeurs du rugby".

Sur le terrain du Stade Roi-Baudouin, le 24 mai 2008, devant 20 000 spectateurs, la Belgique a rencontré les célèbres Barbarians. Le 14 novembre 2009, les Barbarians français rencontrèrent le XV d'Europe au Stade Roi-Baudouin devant un peu plus de 10 500 personnes.

Le 7 avril 2012, le XV de Belgique finit en tête de la division 1B du Championnat européen des nations de rugby à XV 2010-2012, devant la Pologne, la Moldavie, l'Allemagne, la République tchèque et les Pays-Bas. Pour la première fois de son histoire, le XV belge s'offre une place en seconde division européenne (avec la Géorgie, la Roumanie, la Russie, l'Espagne et le Portugal) et disputera un championnat qui servira d'appui aux qualifications pour la Coupe du monde de rugby à XV 2015. Avant de se lancer dans cette aventure, la Belgique remporte le plus large succès de son histoire face aux Emirats arabes unis, 94 à 3. Le 2 février, la Belgique entre en matière contre la Géorgie, le favori de cette division 1A. Ce premier match montre des Belges résistants et offensifs, ne s'inclinant que 17 à 13, après avoir mené 10 à 3 à la mi-temps. Par la suite, la Belgique fait match nul contre l'Espagne (21-21) et prend le bonus défensif lors de son premier déplacement au Portugal (18-12 pour les Lusitaniens). Elle connaîtra sa première défaite large et sans point de bonus défensif contre une équipe de Roumanie expérimentée (32-14), avant de s'incliner 43-32 en Russie avec un point de bonus offensif. A l'issue de la phase aller, la Belgique se classe avant-dernière devant l'Espagne, avec un match nul pour quatre défaites, mais avec deux bonus défensifs et un offensif (soit six points). La phase retour est entamée par un échec conséquent face à des Géorgiens nettement plus forts (35-0). Une semaine plus tard, la défaite en Espagne (11-6) relègue la Belgique à la dernière place. Après les défaites 19-6 contre le Portugal et 29-10 en Roumanie, la Belgique est d'ores et déjà reléguée en division inférieure, avant même de recevoir la Russie, qu'elle ne parviendra pas à dompter lors de la dernière journée (20-34).

Effectifmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License