État libre d'Irlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

53° 20′ 52″ N 6° 15′ 35″ O / 53.34778, -6.25972 ()

État libre d’Irlande
Saorstát Éireann ga

Irish Free State en

19221937

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

Territoire de l'État libre d'Irlande en 1922, après la retrait de l'Irlande du Nord de l'État libre d'Irlande, en vert foncé. Territoire revendiqué mais non-administré en vert clair.

Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle, membre du Commonwealth
Capitale Dublin
Langue Irlandais, anglais
Monnaie Livre irlandaise
Fuseau horaire UTC+0
Histoire et événements
Proclamation
Indépendance irlandaise
Constitution
Republic of Ireland Act

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L’État libre d’Irlande (en anglais Irish Free State et en irlandais Saorstát Éireann) fut de 1922 à 1937 le nom de l’État comprenant les 26 comtés qui se sont séparés du Royaume-Uni après la signature du Traité anglo-irlandais (Traité de Londres) le .

L’État libre d’Irlande est entré en vigueur en décembre 1922, remplaçant les deux entités gouvernementales rivales qui cohabitaient : l’Irlande du Sud (création de jure) créée par le Government of Ireland Act de 1920 et gouvernée par Michael Collins et la République irlandaise (création de facto) sous la présidence de Arthur Griffith, Président du Dáil Éireann. En août 1922, les deux États fusionnent après la mort de leurs leaders respectifs, les deux présidences étant prises simultanément par William T. Cosgrave.

Les structures de l’État libre d’Irlande ont été mises en place par le Traité de Londres du , dit aussi « Traité anglo-irlandais » et dans le Constitution of the Irish Free State Act. C’est une monarchie constitutionnelle ayant un statut de Dominion, dans lequel le souverain britannique est le chef de l'État et est représenté par un Gouverneur général.
Un corps législatif, appelé l’Oireachtas, constitué de trois parties : le Roi et deux chambres, Dáil Éireann et Seanad Éireann.
L’exécutif est tenu par le Roi et exercé au quotidien par un cabinet appelé le Conseil exécutif et présidé par un premier ministre appelé Président du Conseil Exécutif.








Creative Commons License