.com

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le domaine de premier niveau « .com ». Pour l'extension de nom de fichier « .COM » des fichiers exécutables sur DOS, voir .com (MS-DOS).
.com
Image illustrative de l'article .com

Début 1985
Type Domaine de premier niveau
État Actif
Registre Verisign
Destiné à Entités commerciales
Utilisation actuelle Utilisé pour pratiquement n'importe quel site Web commercial ou non commercial
Restrictions Aucune
Structure Inscriptions au deuxième niveau autorisés
Documents RFC 920; RFC 1591; ICANN registry agreement
Dispute policies UDRP
Site Web Verisign

Domaine de premier niveau (TLD) du système de noms de domaines Internet, le nom de domaine .com correspond à l’abréviation de « commercial » 1. Il s’appliquait à l’origine aux domaines enregistrés par des entités commerciales. Cette distinction a par la suite disparu lorsque l’enregistrement des domaines .com, .org et .net fut ouvert à tous, sans restrictions.

Initialement administré par le ministère de la Défense américain, le domaine .com est aujourd’hui exploité par Verisign mais relève toujours de la compétence juridictionnelle du droit américain2,3,4. Les enregistrements en .com auprès de Verisign sont traités par des registraires – ou bureaux d’enregistrement – accrédités par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Le registre accepte les noms de domaines internationalisés.

Créé en janvier 1985 parallèlement aux domaines .edu, .gov, .mil, .net, .org et .arpa, le domaine .com figure parmi les premiers TLD du système de noms de domaines. Depuis, .com est devenu le domaine de premier niveau le plus répandu5.

Historiquemodifier | modifier le code

Lors de la création du système de noms de domaines en 1985, le domaine .com fait partie des premiers TLD. Il est initialement administré par le ministère de la Défense américain qui en confie la maintenance à SRI International. SRI crée DDN-NIC, également connu sous le nom de SRI-NIC, ou NIC (Network Information Center), qui est accessible en ligne via le nom de domaine nic.ddn.mil. Le contrat d’exploitation conclu le 1er octobre 1991 avec Government Systems Inc. (GSI) est sous-traité à Network Solutions Inc. (NSI).

L’utilisation du nom de domaine .com ne présentant aucun lien avec la défense nationale, c’est la Fondation nationale pour la science (NSF, National Science Foundation) qui en assume la maintenance à partir du 1er janvier 1993 et en confie l’exploitation à Network Solutions Inc. (NSI). En 1995, pour la première fois depuis la création du domaine, la NSF autorise NSI à facturer un montant annuel aux registrants. Le montant initial est fixé à 50 US$ par an – 35 US$ étant reversés à NSI et 15 US$ à un fonds gouvernemental. Les registrants de nouveaux domaines doivent s’acquitter des frais correspondant aux deux premières années d’enregistrement, soit 100 US$. En 1997, le ministère du Commerce américain assume la responsabilité de tous les domaines de premier niveau génériques. Le nom .com est aujourd’hui exploité par Verisign suite au rachat de Network Solutions en 2000. Verisign reprend par la suite les activités de registre de Network Solutions et crée une entité distincte pour poursuivre l’activité de registre de noms de domaine. En anglais, le nom .com est souvent précédé d’un point – d’où l’expression « dot-com » (dot signifiant ‘point’) aujourd’hui passée dans le langage courant. En français, on parle de « point com ».

Bien qu’à l’origine les domaines .com aient été conçus pour les entités commerciales (d’autres domaines de premier niveau étant affectés aux entités publiques ou établissements d’enseignement), depuis le milieu des années 1990, les auteurs de demandes d’enregistrements de domaines .com ne sont soumis à aucune restriction. Avec la commercialisation et la vulgarisation d’Internet, le domaine .com s’ouvre au public et devient rapidement le principal domaine de premier niveau pour les sites Web, les adresses e-mail et les réseaux. À l’époque de la « bulle Internet » entre 1997 et 2001, de nombreuses sociétés qui font fortune intègrent le suffixe .com à leur dénomination commerciale – les « dot-coms » désignant les sociétés Internet dans les pays anglo-saxons. En 2001, le lancement du domaine .biz réservé aux sociétés commerciales n’a aucune incidence sur la popularité du nom de domaine .com.

Bien qu’il soit possible pour des sociétés aux quatre coins du globe d’enregistrer des domaines .com, de nombreux pays proposent un domaine de second niveau répondant à la même finalité sous leur domaine de premier niveau géographique (ccTLD). Ces domaines de deuxième niveau se présentent généralement sous la forme com.xx ou co.xx, xx correspondant au ccTLD. L’Australie (com.au), le Sri Lanka (com.lk), la Grèce (com.gr), le Mexique (com.mx), la Corée du Sud (co.kr), l’Inde (co.in), l’Indonésie (co.id), la Chine (com.cn), le Japon (co.jp) et le Royaume-Uni (co.uk) en sont de parfaits exemples. De nombreux sites et réseaux non commerciaux utilisent un nom en .com pour profiter de la visibilité d’un domaine .com. Les statistiques d’enregistrement indiquent une popularité fluctuante au fil des ans.

Au mois d’Avril 2013, Verisign comptabilisait 106.1 millions d’enregistrements de domaines en .com. Et en mars 2009, Verisign comptait 926 registraires accrédités pour servir ce domaine6.

Liste des plus vieux sous-domaines .commodifier | modifier le code

Voici la liste des 100 plus vieux sous-domaines en .com existant encore en 20077 :

Rang Date de création Nom de domaine
1 15 mars 1985 symbolics.com
2 24 avril 1985 bbn.com
3 24 mai 1985 think.com
4 11 juillet 1985 mcc.com
5 30 septembre 1985 dec.com
6 7 novembre 1985 northrop.com
7 9 janvier 1986 xerox.com
8 17 janvier 1986 sri.com
9 3 mars 1986 hp.com
10 5 mars 1986 bellcore.com
11 19 mars 1986 ibm.com
11 19 mars 1986 sun.com
13 25 mars 1986 intel.com
13 25 mars 1986 ti.com
15 25 avril 1986 att.com
16 8 mai 1986 gmr.com
16 8 mai 1986 tek.com
18 10 juillet 1986 fmc.com
18 10 juillet 1986 ub.com
20 5 août 1986 BELL-atl.com
20 5 août 1986 ge.com
20 5 août 1986 grebyn.com
20 5 août 1986 isc.com
20 5 août 1986 nsc.com
20 5 août 1986 stargate.com
26 2 septembre 1986 boeing.com
27 18 septembre 1986 itcorp.com
28 29 septembre 1986 siemens.com
29 18 octobre 1986 pyramid.com
30 27 octobre 1986 alphacdc.com
30 27 octobre 1986 bdm.com
30 27 octobre 1986 fluke.com
30 27 octobre 1986 inmet.com
30 27 octobre, 1986 kesmai.com
30 27 octobre 1986 mentor.com
30 27 octobre 1986 nec.com
30 27 octobre 1986 ray.com
30 27 octobre 1986 rosemount.com
30 27 octobre 1986 vortex.com
40 5 novembre 1986 alcoa.com
40 5 novembre 1986 gte.com
42 17 novembre 1986 adobe.com
42 17 novembre 1986 amd.com
42 17 novembre 1986 das.com
42 17 novembre 1986 DATA-io.com
42 17 novembre 1986 octopus.com
42 17 novembre 1986 portal.com
42 17 novembre 1986 teltone.com
42 11 décembre 1986 3com.com
50 11 décembre 1986 amdahl.com
Rang Date de création Nom de domaine
50 11 décembre 1986 ccur.com
50 11 décembre 1986 ci.com
50 11 décembre 1986 convergent.com
50 11 décembre 1986 dg.com
50 11 décembre 1986 peregrine.com
50 11 décembre 1986 quad.com
50 11 décembre 1986 sq.com
50 11 décembre 1986 tandy.com
50 11 décembre 1986 tti.com
50 11 décembre 1986 unisys.com
61 19 janvier 1987 cgi.com
61 19 janvier 1987 cts.com
61 19 janvier 1987 spdcc.com
64 19 février 1987 apple.com
65 4 mars 1987 nma.com
65 4 mars 1987 prime.com
67 4 avril 1987 philips.com
68 23 avril 1987 datacube.com
68 23 avril 1987 kai.com
68 23 avril 1987 tic.com
68 23 avril 1987 vine.com
72 30 avril 1987 ncr.com
73 14 mai 1987 cisco.com
73 14 mai 1987 rdl.com
75 20 mai 1987 slb.com
76 27 mai 1987 parcplace.com
76 27 mai 1987 utc.com
78 26 juin 1987 ide.com
79 9 juillet 1987 trw.com
80 13 juillet 1987 unipress.com
81 27 juillet 1987 dupont.com
81 27 juillet 1987 lockheed.com
83 28 juillet 1987 rosetta.com
84 8 août 1987 toad.com
85 31 août 1987 quick.com
86 3 septembre 1987 allied.com
86 3 septembre 1987 dsc.com
86 3 septembre 1987 sco.com
89 22 septembre 1987 gene.com
89 22 septembre 1987 kccs.com
89 22 septembre 1987 spectra.com
89 22 septembre 1987 wlk.com
93 30 septembre 1987 mentat.com
94 14 octobre 1987 wyse.com
95 2 novembre 1987 cfg.com
96 9 novembre 1987 marble.com
97 16 novembre 1987 cayman.com
97 16 novembre 1987 entity.com
99 24 novembre 1987 ksr.com
100 30 novembre 1987 nynexst.com

Voir aussimodifier | modifier le code

Référencemodifier | modifier le code

  1. RFC 920: Domain Requirements
  2. US shuts down Canadian gambling site with Verisign's help
  3. Les ".com" peuvent être saisis par les autorités américaines
  4. No need for SOPA, VeriSign seizes bodog.com for US authorities
  5. Dossier de l'industrie des noms de domaine
  6. Dossier de l’industrie relatif aux nom de domain
  7. Site www.iwhois.com

Liens externesmodifier | modifier le code

Site officiel de Verisign








Creative Commons License