1940 en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la Suisse

Années :
1937 1938 1939  1940  1941 1942 1943

Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la Suisse

1939 en Suisse - 1940 en Suisse - 1941 en Suisse

Gouvernement au 1er janvier 1940modifier | modifier le code

Évènementsmodifier | modifier le code

Janviermodifier | modifier le code

Mardi 23 janvier

Févriermodifier | modifier le code

Jeudi 22 février

Marsmodifier | modifier le code

Mardi 12 mars

  • Le Conseil fédéral décide la création de camps de travail pour les réfugiés civils.

Lundi 25 mars

  • Une cordée dévisse à la Dent-de-Lys (FR). Trois personnes trouvent la mort. L’unique survivant, l’abbé Marcel Ménétrey, qui vouait un culte particulier à Marguerite Bays, affirme avoir été sauvé grâce à l’invocation de la dévote.

Avrilmodifier | modifier le code

Vendredi 5 avril

Maimodifier | modifier le code

Mardi 7 mai

  • Le Conseil fédéral autorise le général Guisan à mettre sur pied des Gardes locales, formés d’hommes âgés de 50 à 70 ans.

Samedi 11 mai

  • Seconde vague de mobilisation générale de l’armée. 450 000 hommes se retrouvent sous les drapeaux.

Mardi 14 mai

Juinmodifier | modifier le code

Mardi 4 juin

Mercredi 4 juin

  • Des avions anglais bombardent Genève, Daillens (VD) et Renens (VD).

Mercredi 19 juin

  • 28 000 soldats alliés, dont 16 000 Polonais, ont franchi la frontière suisse durant ces derniers jours.

Mardi 25 juin

  • Le Conseil fédéral décrète une démobilisation partielle, particulièrement des classes plus âgées.
  • Discours ambigu du conseiller fédéral Marcel Pilet-Golaz dans le but de rassurer la population. Ses propos déclenchent une vive polémique.

Samedi 29 juin

Dimanche 30 juin

  • Création, par un groupe d'hommes de tendances politiques et de courants de pensée divers, de la Ligue du Gothard, dans le but de résister à Hitler par tous les moyens.

Juilletmodifier | modifier le code

Lundi 1er juillet

  • Les autorités appellent la population à économiser les denrées alimentaires et décrètent des mesures concernant l’énergie et le combustible.

Vendredi 5 juillet

  • La Division presse et radio interdit les journaux socialistes romands Le Travail et Le Droit du peuple.

Samedi 6 juillet

  • Démobilisation partielle de l’armée. Les effectifs descendent à 180 000 hommes.

Mardi 9 juillet

Mercredi 18 juillet

Jeudi 25 juillet

  • Le général Guisan s’adresse aux officiers supérieurs réunis au Grütli.

Aoûtmodifier | modifier le code

Vendredi 1er août

Mardi 6 août

  • Un arrêté fédéral interdit toute activité communiste.

Vendredi 9 août

Mercredi 21 août

  • Décès à l’âge de 58 ans de l’ancien conseiller fédéral Hermann Obrecht.

Septembremodifier | modifier le code

Mardi 10 septembre

  • Le président de la Confédération Marcel Pilet-Golaz rencontre les dirigeants du Mouvement national, partisan de l'intégration de la Suisse au Reich allemand. Cette démarche fait l’objet de vives critiques.

Mercredi 11 septembre

Dimanche 29 septembre

Octobremodifier | modifier le code

Vendredi 18 octobre

Samedi 19 octobre

Novembremodifier | modifier le code

Jeudi 7 novembre

  • Le général Guisan ordonne, dans toute la Suisse, l’obscurcissement quotidien, de vingt-deux heures à six heures du matin.

Vendredi 15 novembre

  • Présentation publique du Plan Wahlen d’extension des cultures, conçu par le futur conseiller fédéral Friedrich Traugott Wahlen, alors chef de section à l'Office fédéral pour l'alimentation de guerre.

Mardi 19 novembre

  • Le Conseil fédéral interdit le Mouvement national suisse, parti d’obédience fasciste.

Décembremodifier | modifier le code

Dimanche 1er décembre

  • Votations fédérales. Le peuple rejette, par 434 817 non (55,7 %) contre 345 430 oui (44,3 %), la modification de la loi sur l'organisation militaire introduisant l’obligation de l'instruction militaire préparatoire.

Lundi 9 décembre

Mardi 10 décembre

Vendredi 13 décembre









Creative Commons License