19e étape du Tour de France 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2005.
Tour de France 2005
19e étape
Cycling (road) pictogram.svg
L'arrivée de Guerini au Puy, à 120 mètres de la ligne
L'arrivée de Guerini au Puy, à 120 mètres de la ligne
Issoire à Le Puy-en-Velay
Résultats de l’étape
Podium Drapeau : Italie Giuseppe Guerini 3 h 33 min 05 s
(43,225 km/h)
Deuxième Drapeau : France Sandy Casar +10 s
Troisième Drapeau : Italie Franco Pellizotti +10 s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Drapeau : États-Unis Lance Armstrong 81 h 22 min 19 s
Deuxième Drapeau : Italie Ivan Basso +2 min 46 s
Troisième Drapeau : Danemark Michael Rasmussen +3 min 46 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Norvège Thor Hushovd 175 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Drapeau : Danemark Michael Rasmussen 185 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Ukraine Yaroslav Popovych 81 h 38 min 12 s
Équipes Drapeau : Allemagne T-Mobile 241 h 25 min 56 s
Chronologie
18e étape 19e étape 20e étape

La 19e étape du Tour de France 2005 s'est déroulée le entre Issoire et Le Puy-en-Velay sur une distance de 153,5 km. C'est l'étape la plus courte du tour 2005.

Dès les 30 premiers kilomètres un groupe de coureurs composé de Giuseppe Guerini, Óscar Pereiro et Sandy Casar parvient à quitter le peloton. Ce groupe est rejoint 10 km après par Franco Pellizotti.

Un groupe intermédiaire de 10 coureurs se forme entre le peloton et les coureurs de tête mais ils seront repris avant l'arrivée. Les échappés auront une avance maximale de 8 min 45. L'essentiel du travail du groupe de tête a été effectué par Óscar Pereiro qui bataillait pour le classement de la montagne et c'est à 2 km de l'arrivée que l'attaque de l'italien Giuseppe Guerini aboutit à sa seconde victoire d'étape dans un Tour de France, suivi par Sandy Casar et Franco Pellizotti.

Le peloton arrive à 4 min 30 du trio de tête, avec Robbie McEwen qui remporte le sprint devant Thor Hushovd, tous deux encore en course pour le maillot vert du classement à points du meilleur sprinteur.

Sprints intermédiairesmodifier | modifier le code

1er Sprint intermédiaire à Ambert (55,5 km)

Premier Óscar Pereiro, 6 P. et 6 s
Second Franco Pellizotti, 4 P. et 4 s
Troisième Giuseppe Guerini, 2 P. et 2 s


2e Sprint intermédiaire à Bellevue-la-Montagne (123,5 km)

Premier Óscar Pereiro, 6 P. et 6 s
Second Giuseppe Guerini, 4 P. et 4 s
Troisième Franco Pellizotti, 2 P. et 2 s


Classement du maillot à pois de la montagnemodifier | modifier le code

Côte des Gerbaudias Catégorie 4 (23 km)

Premier Christophe Moreau, 3 P.
Second Ronny Scholz, 2 P.
Troisième Bradley McGee, 1 P.



Côte de Saint-Eloy-la-Glacière Catégorie 3 (38,5 km)

Premier Óscar Pereiro, 4 P.
Second Giuseppe Guerini, 3 P.
Troisième Sandy Casar, 2 P.
Quatrième Franco Pellizotti, 1 P.


Col des Pradeaux Catégorie 2 (68 km)

Premier Óscar Pereiro, 10 P.
Second Franco Pellizotti, 9 P.
Troisième Giuseppe Guerini, 8 P.
Quatrième Sandy Casar, 7 P.
Cinquième Pieter Weening, 6 P.
Sixième Bert Grabsch, 5 P.


Côte des Terrasses Catégorie 4 (96 km)

Premier Óscar Pereiro, 3 P.
Second Giuseppe Guerini, 2 P.
Troisième Franco Pellizotti, 1 P.


Côte de Malaveille Catégorie 4 (107,5 km)

Premier Óscar Pereiro, 3 P.
Second Sandy Casar, 2 P.
Troisième Giuseppe Guerini, 1 P.







Creative Commons License