450

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
447 448 449  450  451 452 453

Décennies :
420 430 440  450  460 470 480
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 450 du calendrier julien.

L'année 450 (CDL) est une année commune commençant un dimanche du calendrier julien. À cette époque elle est connue dans l'empire romain comme l'année du consulat de Valentinien et d'Avenius (ou moins fréquemment : l'année 1203 AUC). La dénomination 450 pour cette année est utilisée en Occident depuis l'époque médiévale, quand l'ère calendaire Anno domini devient la méthode prévalente de dénomination des années en Europe.

Événementsmodifier | modifier le code

Proche-Orientmodifier | modifier le code

Europemodifier | modifier le code

L'acmé de l'empire hunnique en Europe est atteint en 450 : il y atteint sa plus grande extension, de la mer Caspienne à la Baltique, au Rhin et au Danube; l'empire nomade y apparaît comme aussi étendu que les deux empires romains ; ces derniers doivent faire leur possible pour éviter la confrontation (paiement de tribut).
  • 26 janvier : Tremblement de terre à Constantinople2.
  • Printemps :
    • Deuxième paix d’Anatole, traité négocié par Anatole et Nomus avec Attila3. Le roi hun renonce à ses exigences territoriales, promet de ne plus tracasser l’empereur avec ses demandes d’extraditions, libère le Goth Vigila, soupçonné d’avoir voulu l’assassiner, pour la somme de 50 livres d’or, et laisse partir sans rançon de nombreux prisonniers romains.
    • Honoria, sœur de l’empereur d’Occident Valentinien III, retenue à Constantinople, demande secrètement l’aide d’Attila et lui envoie sa bague. Attila accepte l’offre et réclame à Valentinien la Gaule comme dot. Honoria est rapatriée d’urgence à Rome où la cour s’est installée en 450, et après un mariage blanc, on la fait disparaître3.
  • 25 août : début du règne de Marcien, empereur byzantin (fin en 457). Il épouse Pulchérie la sœur de Théodose II son prédécesseur décédé des suites d'un accident de cheval le 28 juillet4. Marcien est un homme du parti « bleu » des sénateurs et aristocrates, qui ne veulent pas payer pour la paix. Le ministre « vert » de Théodose, Chrysaphius, est exécuté2. L’empereur arrête de payer le tribut payé aux Huns5. Attila, embourbé dans les affaires d’Occident, est impuissant.
  • Automne : Attila lance un ultimatum par lequel il réclame à Valentinien III la main de sa sœur, Honoria, avec pour dot la moitié de l’empire d’Occident. L’empereur refuse. Attila se prépare alors à envahir la Gaule. Comme il a envoyé sa cavalerie hunnique pour aider les Arméniens révoltés contre les Perses, il mobilise contre la Gaule ses alliés, à majorité germaniques : Gépides, Ostrogoths, Skires, Suèves, Alamans, Hérules, Thuringes, ainsi que des Francs et des Burgondes3.


  • Division des Francs mentionnée par Priscus : à la mort de leur roi, ses deux fils luttent pour le pouvoir. L’aîné (peut-être Childéric) demande la protection d’Attila, le plus jeune celle d’Aetius. Priscus rencontre ce dernier à Rome à l’automne 450. Selon Grégoire de Tours, Childéric aurait dû fuir en Thuringe, alors alliée aux Huns, pendant huit ans. Il serait rentré en Gaule vers 457. Il est peut-être le fils aîné de Mérovée, qui recherche l’alliance d’Attila à cause de la rébellion de son frère, et il combattra sans doute à la bataille de Mauriacum contre les Wisigoths3.

Naissances en 450modifier | modifier le code

Décès en 450modifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Anne Elizabeth Redgate The Armenians Wiley-Blackwell, 2000 (ISBN 978-0-631-22037-4)
  2. a, b et c Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers,‎ 1855 (lire en ligne)
  3. a, b, c et d István Bóna Les huns : le grand empire barbare d'Europe (IVe-Ve siècles) Errance, 2002 (ISBN 978-2-87772-223-0)
  4. Maur-François Dantine, François Clément, Charles Clemencet, Ursin Durand, Benoît-Louis Prévost L'art de vérifier les dates chez G. Desprez, 1770
  5. Sébastien Le Nain De Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l'Église, Volume 6, François Pitteri,‎ 1739 (lire en ligne)







Creative Commons License