762

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
759 760 761  762  763 764 765

Décennies :
730 740 750  760  770 780 790
Siècles :
VIIe siècle  VIIIe siècle  IXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 762 du calendrier julien.

Événementsmodifier | modifier le code

Asiemodifier | modifier le code

  • 16 mai : après la mort de l'empereur de Chine Suzong, les rebelles reprennent Luoyang, puis en sont chassés définitivement par le roi des Ouïgours en novembre1.
  • 20 novembre : Bögü, troisième kaghan des Ouïgours s'empare de Luoyang, la capitale de l'Empire chinois, et conquiert la Chine, où il est intervenu à l’appel des Tang2. Les Ouïgours quittent Luoyang en novembre 763. Le kaghan se convertit au manichéisme3. Le sogdien devient la deuxième langue officielle de l’empire.

Proche-Orientmodifier | modifier le code

  • 31 juillet : fondation de la ville de Bagdad, appelée Madinat al-Salam ou Ville de la Paix, par le calife Al-Mansur4.
    • Les fonctionnaires syriens qui parlaient grec sont remplacés par des Iraniens arabophones. Le vizir Persan Khalid le barmakide exerce le pouvoir au nom du calife. L’empire devient de plus en plus administratif.
  • 23 septembre : le descendant d’Ali Muhammad An-Nafs Az-Zakiyya (en) proclame la révolte contre le calife Al-Mansur à Médine. Il envoie son frère Ibrahim soulever Bassora et le Khûzistân en novembre5.
  • 6 décembre : échec de la révolte de Muhammad An-Nafs Az-Zakiyya qui est tué à Médine6. Politique de répression contre les Alides.


Europemodifier | modifier le code


Naissances en 762modifier | modifier le code

Décès en 762modifier | modifier le code


  • Li Bai (Li Po), poète chinois.
  • Isma'il, fils du sixième Iman Ja’far al-Sadiq, qui fut déshérité par son père au profit de son frère Musa al-Kazim et considéré par les Ismaïliens comme le 7e et dernier Iman12.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. René Grousset, Histoire de la Chine, Paris, Club des Libraires de France,‎ 1942, (.doc) 344 p. (lire en ligne)
  2. René Grousset, L’empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, Paris, Payot,‎ 1938, quatrième édition, 1965, (.pdf) 669 p. (lire en ligne, présentation en ligne)
  3. a, b et c Henri Cordier Histoire générale de la Chine, Volume 1 P. Geuthner, 1920
  4. Otto Neugebauer A history of ancient mathematical astronomy Birkhäuser, 1975 (ISBN 978-3-540-06995-9)
  5. Josef W. Meri, Jere L. Bacharach Medieval Islamic Civilization: L-Z, index Taylor & Francis, 2006 (ISBN 978-0-415-96692-4)
  6. Herman L. Beck L'image d'Idrīs II, ses descendants de Fās et la politique sharīfienne des sultans marīnides, 656-869/1258-1465 BRILL, 1989 (ISBN 978-90-04-09054-5)
  7. William Bayne Fisher, Richard Nelson Frye The Cambridge history of Iran Cambridge University Press, 1975 (ISBN 978-0-521-20093-6)
  8. Henri Martin Histoire de FranceFurne, 1855
  9. Gustave Glotz Histoire générale Les Presses universitaires de France, 1928
  10. Timothy Venning, A chronology of the Byzantine Empire, New York, Palgrave Macmillan, 2006 (ISBN 1-4039-1774-4)
  11. a et b Date supposée
  12. Ḥamza Boubakeur Traité moderne de théologie islamique Maisonneuve & Larose, 2003 (ISBN 978-2-7068-1754-0)









Creative Commons License