Activité d'un volcan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'activité d'un volcan est la classification de la fréquence éruptive d'un volcan en fonction de la date de sa dernière éruption et parfois de sa nature éruptive. Un volcan peut ainsi être qualifié d'éteint, d'endormi, d'actif ou en éruption. Les définitions de ces termes varient selon les organismes scientifiques ou les volcanologues.

En éruptionmodifier | modifier le code

Vue du Yasur en 2006 en éruption depuis au moins 1774.
Article détaillé : Éruption volcanique.

Une définition généralement acceptée d'un volcan en éruption est lorsqu'il émet de la lave1. Toutefois, certains phénomènes n'émettent pas de lave mais sont qualifiés d'« éruption »1. Il s'agit des éruptions phréatiques au cours desquelles se produit l'émission temporaire de grandes quantités de vapeur d'eau formant alors un panache et généralement prélude à une éruption phréato-magmatique1, des éruptions limniques qui correspondent au relâchement soudain et rapide d'une grande quantité de gaz volcaniques dissous dans l'eau d'un lac de cratère.

Actifmodifier | modifier le code

Vue du mont Unzen ayant connu sa dernière éruption en 1996.

Selon le Global Volcanism Program, un volcan est considéré comme actif s'il est entré en éruption au cours de l'Holocène, soit depuis les 10 000 dernières années environ2,3. Cette définition inclut ainsi une grande quantité de volcans, au maximum 1 5003,4. Toutefois, l'institut utilise les expressions historically active ou Holocene volcano, respectivement « historiquement actif » ou « volcan de l'Holocène », pour désigner ces volcans actifs3.

Selon le département des sciences géologiques de l'université d'État de San Diego aux États-Unis, un volcan actif est entré en éruption durant les temps historiques4. Cependant, cette université modère l'expression de « temps historiques » : si la période peut atteindre quelques millénaires pour l'Europe et le Moyen-Orient, elle peut ne pas dépasser quelques centaines d'années pour certaines régions tardivement habitées par les Européens comme le Nord-Ouest des États-Unis4. Ainsi, un volcan peut être considéré comme actif si les traces d'une éruption ou d'une activité sismique, tectonique ou gazeuse sont encore identifiables aisément4.

Endormimodifier | modifier le code

Vue du mont Bachelor ayant connu sa dernière éruption au VIe millénaire av. J.-C.

Un volcan est parfois considéré comme étant endormi, au repos ou en sommeil5,4. Ces volcans peuvent être ceux qui ont connu leur dernière éruption au cours de l'Holocène mais avant les temps historiques, soit entre 10 000 ans et il y a quelques centaines d'années4. Les volcans identifiés en tant que tel sont un peu plus de 5004.

Éteintmodifier | modifier le code

Vue du Black Tusk fortement affecté par l'érosion.

Un volcan est considéré comme éteint s'il n'a pas connu d'éruption depuis plusieurs dizaines de milliers d'années selon Jacques-Marie Bardintzeff5. Cette durée est toutefois à pondérer en fonction de la fréquence des éruptions d'un volcan : si un volcan monogénique peut être considéré comme éteint quelques années après son éruption, un volcan comme le Yellowstone ou le Toba connaissent des périodes de repos de plusieurs dizaines de milliers d'années entre deux éruptions et ne sont pas considérés comme éteint5.

Les volcans éteints n'émettant plus de matériaux depuis une longue période, ils sont par conséquent affectés par l'érosion à des degrés divers mais finissant par être totalement démantelés.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. a, b et c (en) « Global Volcanism Program - What is an eruption? » (consulté le 10 janvier 2011)
  2. (en) « Global Volcanism Program - About the Global Volcanism Program » (consulté le 10 janvier 2011)
  3. a, b et c (en) « Global Volcanism Program - How many active volcanoes are there in the world? » (consulté le 10 janvier 2011)
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) « How Volcanoes work - When is a Volcano considered extinct, dormant, or active? », San Diego State University, College of Sciences, Departement of Geological Sciences (consulté le 10 janvier 2011)
  5. a, b et c (fr) Jacques-Marie Bardintzeff, Les volcans, Liber, coll. « Connaître & découvrir »,‎ octobre 1997, 209 p. (ISBN 2-88143-117-8), p. 168-169

Articles connexesmodifier | modifier le code








Creative Commons License