Aide humanitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Consultation médicale à Tegucigalpa au Honduras en 2004.

L’aide humanitaire est une aide d'urgence et ponctuelle mise en place lors d'une situation de crise exceptionnelle ou de catastrophe naturelle. On distingue souvent à ce titre l'aide humanitaire (ou aide d'urgence) et l'aide au développement.

Définition et acteursmodifier | modifier le code

L'aide humanitaire peut prendre diverses formes: don d'argent, envoi de marchandises et équipements de première nécessité, envoi de personnel faisant des interventions sur place, renforcement des acteurs locaux. Cette aide peut provenir de diverses sources :

  • Les associations (laïques ou confessionnelles, voire idéologiques) et les ONG humanitaires (dites aussi caritatives). Elles sont financées soit sur fonds propres (cotisations des membres, dons, opérations diverses…), soit par des subventions des municipalités, des gouvernements, des organisations internationales ou tout autre organisme qui souhaite soutenir l'action de ces ONG ou lui confier certaines tâches. Les ONG fonctionnent le plus souvent avec du personnel bénévole, mais elles peuvent employer du personnel rétribué. Dans le cas d'ONG internationales, dont les missions se déroulent à l'étranger, les expatriés sont presque tous rétribués. S'ils doivent mettre en œuvre un programme financé par une institution internationale, comme l'Union européenne ou l'une des agences de l'ONU, leur rétribution est prise en charge par ces organismes. Ce personnel humanitaire, qu'il soit expatrié ou bien du pays d'intervention, est de plus en plus pris pour cible et chaque année, des incidents sont à déplorer. Ceci est en partie expliqué par ce que l'on appelle "la réduction de l'espace humanitaire"1.
  • Les États et autres collectivités publiques
  • Les Organisations Internationales publiques, notamment celles dépendant de l'ONU, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, et de l'Union européenne, etc. La Déclaration et programme d'action de Vienne affirme que "conformément à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international humanitaire, on souligne combien il est important et nécessaire de fournir une assistance humanitaire aux victimes de toutes les catastrophes, naturelles ou causées par l'homme2.
  • Les entreprises (attention cependant au "volontourisme" qui est une reprise du mot "humanitaire" par des agences de voyages lucratives)

Sociologie de l'aide humanitairemodifier | modifier le code

Pour le sociologue Alain Accardo, « l'essor sans précédent des associations humanitaires doit sa vigueur au fait que le malaise moral des classes moyennes s'est considérablement accentué avec le reflux des espérances révolutionnaires et l'abandon du projet politique de transformation des rapports sociaux »3,4.

Aide humanitaire et littératuremodifier | modifier le code

  • Les Causes perdues de Jean-Christophe Rufin est un roman qui plonge au cœur de l'action humanitaire et la démystifie en partie en présentant un lieu de querelles internes et objet de manipulations politiques.

Voir aussimodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. http://ec.europa.eu/atoz_fr.htm
  2. Déclaration et programme d'action de Vienne, Part I, paragraphe 23
  3. Alain Accardo, Le petit-bourgeois gentilhomme. Sur les prétentions hégémoniques des classes moyennes, Agone, coll. « Contre-feux », 2009, p. 75.
  4. À propos du malaise moral des classes moyennes par rapports aux inégalités Nord-Sud, cette réflexion du directeur de Médecins du Monde-Belgique (2011) : "Haïti : émanciper les ressorts de la solidarité", Politique, revue de débats, Bruxelles, n°68, janvier-février 2011







Creative Commons License