Allen Ginsberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Allen Ginsberg

Description de cette image, également commentée ci-après

Allen Ginsberg à Miami en 1985.

Nom de naissance Irwin Allen Ginsberg
Activités Poète
Naissance
Newark, New Jersey
Décès (à 70 ans)
New York, État de New York
Langue d'écriture Anglais
Mouvement Beat Generation
Distinctions National Book Award 1974

Signature

Signature de Allen Ginsberg

Allen Ginsberg, né le à Newark et mort le à New York, est un poète américain, membre fondateur de la Beat Generation.

Biographiemodifier | modifier le code

Allen Ginsberg est le plus jeune fils de Louis Ginsberg, professeur d'anglais et poète, et de Naomi Levy Ginsberg, militante communiste. Son œuvre est marquée par le modernisme, les rythmes et cadences du jazz et de la pop, sa foi bouddhiste et hindouiste, son ascendance juive et son homosexualité. Il est l'artisan du rapprochement idéologique entre les beatniks des années 1950 et les hippies des années 1960, fédérant autour de lui des hommes comme Gregory Corso, Jack Kerouac, Neal Cassady, William Burroughs et plus tard Bob Dylan.

Allen Ginsberg et Bob Dylan en 1975

Sa principale publication, Howl, un long poème en prose, est à sa sortie un scandale littéraire, en raison de son langage cru et explicite. Il est ainsi très rapidement condamné et retiré de la vente pour obscénité. Cette censure devient un emblème pour les défenseurs du premier amendement de la constitution américaine : elle sera levée après qu'un juge eut reconnu l'importance de l'œuvre pour son époque. Ginsberg, qui ne faisait pas mystère de ses idées libertaires et de son opposition à la politique américaine, est rapidement considéré par le FBI comme une menace contre la sécurité intérieure.

En vertu de sa personnalité charismatique, Allen Ginsberg est d'ailleurs très souvent présent lors des manifestations : pacifistes contre la guerre du Viêt Nam, sociales contre les discriminations sexuelles, politiques avec les communistes, musicales en véhiculant une spiritualité orientale stimulée par les drogues.

Il effectue de nombreux voyages sulfureux (au Mexique, en Inde, au Japon, en Chine, en Russie, à Cuba, au Maroc et en Tchécoslovaquie notamment) et est aussi proche de Timothy Leary et de Chögyam Trungpa Rinpoché, qui devient son guru à partir de 1970. Ginsberg est profondément influencé par un groupe de poètes Bengali de Kolkata connus sous le nom de Hungryalists.

Ses autres publications majeures sont Kaddish, une méditation sur la mort de sa mère (Naomi Ginsberg) écrite sous amphétamines, et Hadda be Playin' on a Jukebox, un poème relatant les évènements des années 1960 et 1970. Plutonian Ode est une charge contre l'armement nucléaire. Et Ginsberg est finaliste pour l'attribution du prix Pulitzer pour son livre Cosmopolitan Greetings : Poems 1986-1992.

La poésie de Ginsberg - manifeste de la Beat Generation à elle seule - se caractérise par sa liberté de ton et son aspect volontiers décousu, lié à une écriture la plus spontanée possible afin de faire naître une prosodie toute particulière. Abordant de front la sexualité, les désillusions sociales américaines et les modifications de la conscience, elle a fortement influencé l'émergence des idées hippies. On lui attribue le slogan « flower Power », abondamment utilisé par la communauté Hippie.

Son engagement inconditionnel en faveur de la liberté d'expression le conduit à manifester son soutien à la Association nord-américaine pour l'amour entre les hommes et les garçons (NAMBLA), aux côtés de Harry Hay, pionnier de la défense des droits des homosexuels aux États-Unis, au moment où l'International Lesbian and Gay Association décide en 1994 d'exclure la NAMBLA de son sein. À ceux qui ne comprennent pas cette prise de position de Ginsberg, jugée choquante, Ginsberg explique alors que, parce que l'hystérie anti-pédérastie lui rappelait l'hystérie anti-homosexuelle, qu'il avait dû supporter dans sa jeunesse, il faisait le choix de défendre le droit de cette association à la libre expression.

Il meurt le à New York d'un cancer du foie.

Œuvresmodifier | modifier le code

Allen Ginsberg et Peter Orlowski en 1978.
  • Howl and Other Poems (1956) (Howl et Kaddish)
  • Kaddish and Other Poems (1961)
  • Reality Sandwiches (1963) (Sandwichs de la réalité)
  • Planet News (1968) (Nouvelles de la planète)
  • The Gates of Wrath: Rhymed Poems 1948-1951 (1972)
  • The Fall of America: Poems of These States (1973)
  • Iron Horse (1974)
  • Mind Breaths (1978)
  • Plutonian Ode: Poems 1977-1980 (1982)
  • Collected Poems: 1947-1980 (1984)
  • White Shroud Poems: 1980-1985 (1986) (Linceul blanc)
  • Cosmopolitan Greetings Poems: 1986-1993 (1994)
  • Howl Annotated (1995)
  • Iluminated Poems (1996)
  • Selected Poems: 1947-1995 (1996)
  • Death and Fame: Poems 1993-1997 (1999)

Filmographiemodifier | modifier le code

Documentairemodifier | modifier le code

Scenes from Allen's Last Three Days on Earth as a Spirit (1997)

Comme acteurmodifier | modifier le code

  • 1959 : Pull My Daisy : Allen
  • 1964 : Couch
  • 1966 : Chappaqua : Messiah
  • 1970 : Prologue
  • 1971 : Johnny Minotaur
  • 1973 : Global Groove (vidéo)
  • 1978 : Thot-Fal'N
  • 1978 : Renaldo and Clara : The Father
  • 1984 : It Don't Pay to Be an Honest Citizen
  • 1997 : Ballad of the Skeletons
  • 2000 : Twister: A Musical Catastrophe (vidéo) : He Dead Too

Comme scénaristemodifier | modifier le code

  • 1969 : Me and My Brother
  • 1997 : Ballad of the Skeletons

Comme compositeurmodifier | modifier le code

  • 1978 : Renaldo and Clara
  • 1997 : Ballad of the Skeletons
  • 1998 : Hustler for Life

Représentations dans les artsmodifier | modifier le code

  • Allen Ginsberg a inspiré à Jack Kerouac le personnage de Carlo Marx dans son roman Sur la route.
  • Dans I'm Not There, film consacré à la vie de Bob Dylan (2007), David Cross, interprétant le rôle d'Allen Ginsberg fait une courte apparition.
  • Howl, film américain de Rob Epstein et Jeffrey Friedman (2010), reprend l'histoire de l'éditeur du poète américain qui est poursuivi en justice à la suite de la publication du poème Howl considéré comme obscène. Peu connu à l'époque, l'auteur devient rapidement un des personnages marquants de la contre-culture américaine. L'acteur James Franco tient le rôle d'Allen Ginsberg.
  • Daniel Radcliffe, le héros des films Harry Potter, interprète Allen Ginsberg jeune dans Kill Your Darlings. Le film, sorti en 2013, raconte le rapprochement entre Ginsberg, Jack Kerouac et William Burroughs à la suite d'un meurtre en 19441.
  • Le personnage d'Abraham "Abe" Greenberg, écrivain beatnik présent dans deux albums de la série Blacksad (Âme Rouge et Amarillo), est un hommage transparent à Allen Ginsberg2.
  • Ginsberg apparait sur l'album Combat Rock de The Clash avec la chanson Ghetto Defendant. Il a également brièvement tourné avec eux. À la fin de la chanson, on peut l'entendre réciter le Sūtra du Cœur.

Annexesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographiemodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code








Creative Commons License