Antonio José de Sucre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sucre (homonymie).
Antonio José de Sucre
Image illustrative de l'article Antonio José de Sucre
Fonctions
2e président de Bolivie
Prédécesseur Simón Bolívar
Successeur José María Pérez de Urdininea
4e gouverneur du Pérou
Prédécesseur José de la Riva Agüero y Sánchez Boquete
Successeur José Bernardo de Tagle
Biographie
Nom de naissance Antonio José de Sucre y Alcalá
Date de naissance
Lieu de naissance Cumaná, Vice-royauté de Nouvelle-Grenade
Date de décès (à 35 ans)
Lieu de décès Montaña de Berruecos, La Unión, Grande Colombie
Nationalité bolivienne
Profession Militaire, philosophe,

Signature

Antonio José de Sucre
Liste des présidents de Bolivie
Monument à Antonio José de Sucre dans la ville de Sucre, en Bolivie.

Antonio José de Sucre y Alcala « Grand maréchal d'Ayacucho », né le à Cumaná au Venezuela et mort le à Berruecos en Colombie, est un leader indépendantiste sud-américain, proche de Simón Bolívar.

Biographiemodifier | modifier le code

Ses origines & sa vie privéemodifier | modifier le code

Sucre est né au sein d'une famille aisée de Cumaná, au Venezuela, qui était à l'époque partagée entre le Roi d'Espagne et un « Général du Venezuela ». Ses origines ne sont pas vraiment connues mais on peut retenir particulièrement deux thèses. Selon un généalogiste vénézuélien, Sucre serait le descendant de Charles de Succre, membre d'une famille flamande anoblie par le Roi d'Espagne pour devenir gouverneur de Cuba. Les Sucre étaient Marquis de Preux -au-bois et seigneurs de Bellaing, Oisy les aubry, Equeberghue, Hontoye descendants de Claude de Sucre, Chevalier et de Claude de Thuin (Claude de Thurut y Grebier (Grébert))Dame de Bellaing et Orsinval.... Ils sont issus de Godefroy de Sucre Vicomte de Toulouse, Chambellan de Philippe de Valois Roi de France. Ce Godefroy ayant épousé Aldegonde D'Armagnac, fille de Jean Comte d'Armagnac... c'est dans le nord de la France que cette famille fit souche ....avant de migrer aux Amériques par Charles de Sucre y Pardo né le 19 mars 1665 au château de Preux au bois, chevalier, marquis de Preux ....il fut nommé par le Roi d'Espagne gouverneur de Cartagena de Indias, il est décédé le 1er octobre 1746 à Caracas José Antonio étant son arrière-petit-fils1...

Il épousa Maríana Carcelén y Larrea, marquise de Solanda et marquise de Villarrocha.

Début de sa carrière militairemodifier | modifier le code

En 1811, Sucre rejoint les bataillons luttant pour l'indépendance des colonies espagnoles. Il démontre rapidement des capacités de direction et en 1817 il est promu colonel. En 1819, à l'âge de 24 ans, il devient le plus jeune leader de l'armée en étant nommé Général de brigade. Suite à la bataille de Boyacá, il devient un membre de la garde rapprochée de Simón Bolívar.

Equateur, 2 Decimos de Sucre Antonio Jose de Sucre

En 1821, Simón Bolívar le charge d'aller libérer Quito et Sucre remporte une victoire décisive lors de la bataille de Pichincha le . Peu après cette victoire, Bolívar et Sucre entrent dans Quito libre et Sucre est nommé Président de la Province de Quito, alors même qu'il ne souhaitait pas ce poste.

Le héros de Ayacuchomodifier | modifier le code

Sucre remporte d'autres victoires contre les forces espagnoles au Pérou, notamment le lors de la bataille de Junín. Le 9 décembre, Sucre a capturé la majorité des troupes royales et leurs officiers, dont le vice-roi, lors de la bataille d'Ayacucho.

Lieutenant du libérateur Simón Bolívar, il combattit avec succès les Espagnols et remporta la victoire à la bataille d'Ayacucho en 1824 qui assura l'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique du Sud.

Élu président à vie de la Bolivie en 1826, il abdiqua en 1828 pour se présenter à l'élection présidentielle de Colombie. Il fut élu, mais assassiné à Berruecos (Colombie) peu après.

Hommagemodifier | modifier le code

Son nom a été donné :

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. cette version est attestée par de nombreux généalogistes belges et français du nord de la France ainsi qu'aux archives nationales et départementales du Nord Mais selon le "Lexikon des Judentums" allemand, Sucre serait l'héritier d'une famille juive bavaroise portant le nom de "Zucker".

Lien externemodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License