Atharisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

L'atharisme (arabe : أثري) est une des trois écoles d'interprétation théologique dans l'islam sunnite. L'emphase de l'école Hanbaliste fait de celle-ci une héritière de l'atharisme. L'atharisme fut défendu par l'Imam Ahmed ben Hanbal fondateur du Madhab Hanbalite.

L'atharisme veut dire se fonder sur l'athar (al-Athariyya le texte, le report), c'est le fait de fonder essentiellement l'interprétation des textes sur le Coran et les Hadith pour l'énonciation des avis religieux en premier lieu.

L'atharisme connut un essor important au sein du madhab de l'Imam Ahmed ben Hanbal mais ne s'est jamais vraiment répandu au sein de la communauté islamique (Umma).

Cette école d'interprétation est aujourd'hui fortement concurrencée au sein même du madhab hanbalite par l'autre influence de ce madhab, le Salafisme.

Les principes du dogme atharimodifier | modifier le code

L'aspect central de l'école théologique atharie est sa définition du Tawhid, qui signifie littéralement unification ou affirmation de l'unicité d'Allah, seul Dieu digne d'être adoré et confirmant tous les attributs avec lesquels Il s'est qualifié Lui-même ou qui lui sont attribués par Son Messager.

Selon l'école théologique atharie, le Tawhid s'exprime à travers trois dimensions inséparables1,2,3,4:

  • Tawḥīd al Rubu'biya - L'Unicité de la Souveraineté. Il s'agit de la croyance en l'Unité et l'Unicité de l'autorité divine sur toute la création. Dieu est le Créateur, le Possesseur et le Gérant de toute chose.
  • Tawhid al 'Uluhiyya - L'Unicité de la divinité. Il s'agit ici de l'Unité de la divinité par rapport aux actes d'adorations de l'Homme. Dieu est l'Unique destinataire des actes d'adorations, destinés à Lui seul, sans pareil, ni égal, ni associé.
  • Tawhid al-asmāʼ wa s-sifāt - l'Unicité des Noms et des Attributs divins. Ce troisième type d'Unicité consiste en la croyance que les Noms et Attributs d'Allah tels que définis par le Coran et la Sunna sont parfaits, absolus et exempts de tout défaut. Dans la vision atharie, l'essence des attributs que Dieu affirme Lui-même dans le Coran ne peut être saisie par la raison humaine. Les attributs sont acceptés tels qu'ils sont textuellement annoncés dans le Coran sans oublier une règle de base : rien ne ressemble à Dieu. L'anthropomorphisme est incompatible avec la vision atharie des Noms et Attributs divins en vertu de l'acceptation textuelle du verset suivant:

« Créateur des cieux et de la terre, il a créé des couples dans votre espèce, comme il a créé des couples dans l’espèce des bestiaux ; il vous multiplie par ce moyen. Rien ne lui ressemble ; il entend et voit tout. »

— Le Coran, « La Délibération », XLII, 11, (ar) الشورى.

Différentes interprétations des Noms et Attributs divinsmodifier | modifier le code

La aqida (crédo) atharie concernant les attributs est celle de l’affirmation textuelle, sans essayer d’expliquer quoi que ce soit à leur sujet, ni de leur donner un sens. Certaines écoles de jurisprudence fondées sur l'école théologique atharie, comme le madhhab hanbalite soutiennent l’avis que les Attributs sont des Mutashabihat (versets délibérément ambigus) et que donc on ne devrait pas en discuter plus que de les affirmer de manière générale.

Il est dit dans le Coran, sourate 3 verset 6 :

« C’est lui qui t’a envoyé le Livre de sa part. Il s’y trouve des versets immuables, qui sont comme la mère du Livre et d’autres qui sont métaphoriques [mutashabihat]. Ceux dont le cœur dévie dévie de la vraie route courent après les métaphores, par envie du désordre et par envie de l’interprétation ; mais il n’y a que Dieu qui en connaisse l’interprétation. Les hommes d’une science solide diront : Nous croyons en ce livre, tout ce qu’il renferme vient de notre Seigneur. Oui, il n’y a que les hommes doués d’intelligence qui réfléchissent. »

— Le Coran, « La Famille d’Imran », III, 7, (ar) آل عمران.

La différence étant que :

  • Si les Attributs affirmés dans le Coran, comme la Main, l’Établissement sur le Trône, etc. étaient des muhkamat, cela signifierait que l’on connaît leur sens (donc la Main serait : « une main mais on ne sait pas comment elle est »)
  • Alors que si on considère qu’ils sont des mutashabihat, cela signifierait qu’on ne peut pas connaître leur sens (donc : « on ne sait absolument pas ni ce qu’est la Main concernant Allah, ni comment elle est »).


L'interprétation des Noms et Attributs divins dans le madhhab Hanbalimodifier | modifier le code

Selon l'Imam hanbalite Ibn Qudâma Al-Maqdisî dit dans ar-Rawdah an-Nādhir avec le commentaire de Ibn Badrān (1/186) : « Ce qui est correct est que les Mutashabihat sont : ce qui a été rapporté (textuellement) concernant les attributs d’Allah Exalté. »

De même, l'Imam Ibn Muflih précisa dans al-Usul (1/316) :

« Le Muhkam désigne ce dont le sens est clair, qui n’a pas besoin de clarification, et le Mutashabih le contraire de cela ; que cela soit dû (au fait que les mots) partagent (plusieurs sens, Ishtirak) ou à la généralité (dans l’expression, Ijmal). Un groupe de nos compagnons (de Hanbalites) et d’autres (ont défini cela comme) ce dont le sens apparent implique directement la ressemblance (Tashbih, anthropomorphisme), comme les attributs d’Allah. »

L'Imam Al Mardawi quant à lui explicita dans at-Tahbīr Sharh al-Tahrīr (3/1395) :

« Ce qui est correct est que le Muhkam est ce dont le sens est clair et le Mutashabih est l’opposé, à cause du partage (du sens de certains mots, Ijmal) ou de la généralité (dans l’expression, Ishtirak) ou l’apparente implication de ressemblance (tashbih), comme les attributs d’Allah. »

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. (en) Muhammad ibn Abi Bakr Ibn Qayyim al-Jawziyah Ibn Qayyim al-Jawziyah, Tariq al-hijratayn wa-bab al-sa'adatayn, Dar al-Hadith (1991),‎ 1991, p. 30
  2. (en) Imam Ibn Abil-'Izz al-Hanafi, Sharh At Tahawiyya, p. 76
  3. (en) Muhamad bin Ahmad al-Safarayni, Lawami' al-anwar al-Bahiyah, Dar al-Kutub al-Ilmiyah, p. 1/128
  4. (en) Ibn, Sulayman Abd al-Wahhab, ibn Abd Allah, Taysir al-'Aziz al-Hamid fi sharh kitab al-Tawhid, 'Alam al-Kutub,‎ 1999, p. 17–19









Creative Commons License