Saz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bağlama)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SAZ.

Le saz est un luth à manche long, rencontré en Turquie, en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Grèce, en Arménie et en Azerbaïdjan. Il dérive d'une part du kopuz et du dombra, l'instrument traditionnel de cérémonie des Turcs de l’Asie centrale et de Sibérie ; d'autre part, il dérive aussi du tambûr persan. Le mot, d’origine persane, possède plusieurs significations en turc, ce qui peut prêter à une certaine confusion : il peut en effet désigner toute sorte d’instrument de musique, une famille particulière d’instruments à cordes pincées (l’objet de cet article), ou le bağlama (à manche court ou long) qui est le membre le plus courant de cette famille.

Dans la culture turque, mais aussi kurde, arménienne, etc., le saz est l’instrument de prédilection de l’aşık, sorte de barde à la fois poète, compositeur, musicien et chanteur. Il sert également pour l’accompagnement des türküs, les chansons populaires traditionnelles. Enfin dans l’alévisme, cet instrument a un caractère sacré, car il est utilisé dans le rituel religieux du Cem.

Lutheriemodifier | modifier le code

Bağlama à manche long avec plectre.

Il est formé d’une caisse de résonance piriforme en bois lamellé-collé, et d’un long manche muni de frettes (composées le plus souvent de ligatures de fil nylon faisant office de frettes). Il est muni de trois chœurs de cordes qui se jouent avec un plectre (en turc tezene ou mızrap) :

  • celui du bas, comprenant 3 cordes, dont deux sont accordées une octave au-dessus de la troisième, est utilisé pour jouer la mélodie.
  • le chœur du haut, comprenant deux cordes dont l’une est accordée une octave au-dessus de l’autre, est utilisé pour la mélodie, soit pour jouer certaines notes graves, soit pour faciliter les doigtés que rendrait difficile l’utilisation exclusive du chœur du bas. Il fournit également la basse dans les accords, qui sont limités traditionnellement à la quinte et à l’octave.
  • le chœur du milieu comporte deux cordes accordées à l’unisson, ce qui lui donne une sonorité plus pauvre que celle des deux autres. Pour cette raison il a une fonction presque exclusivement harmonique, mais peut également servir pour jouer les notes graves de la mélodie.

Les instruments de la famille sont du plus grave au plus aigu :

  • le meydan sazı ou onikitelli (à douze cordes de 112 cm)
    Cura et bağlama
  • le divan sazı (cordes de 104 cm)
  • le bağlama, le plus répandu, avec deux variantes :
    • à manche court (cordes de 72 cm) ;
    • à manche long (cordes de 88 cm)
  • le cura (cordes de 50 cm) avec des variantes à trois chœurs (üç telli) appelé plus généralement çöğür du fait de ses 3 cordes ou deux chœurs (iki telli) dont le nom cura est plus approprié.

D’autres noms d’instruments sont parfois cités mais la plus grande confusion existe quant à une définition exacte ; citons pêle-mêle :

  • le tambura ou tanbura (à ne pas confondre avec le tambur utilisé dans la musique classique turque) suivant les sources synonyme du bağlama à manche long ou court ou nom générique ;
  • l’âşık sazı (synonyme du bağlama à manche court ?) ;
  • le çöğür (selon les sources, instrument proche du divan sazı (bağlama à manche court ou nom générique synonyme de saz)
  • le bozuk (instrument entre le bağlama et le divan sazı ?)
  • le bulgari
  • l’irızva
  • koltuk sazı

Jeumodifier | modifier le code

Les saz permettent de jouer tous les demi-tons d'une gamme chromatique, ainsi que certains quarts de ton présents dans les makams (modes) arabes. Cependant du fait que tous les quarts de tons ne sont pas présents, certains modes ne sont pas jouables dans certains tons à moins de déplacer les frettes. Le saz est utilisé exclusivement dans la musique populaire turque, la musique classique turque utilisant le tanbur ottoman. Le bağlama est un instrument transpositeur, le plus souvent en mib ou mi : la note considérée par convention comme un la sonne réellement comme un do ou un do#.

L’accord est variable suivant les régions. Le plus pratiqué, nommé kara düzen ou bozuk düzen comprend les notes suivantes : la3/la4, ré4, sol3/sol4 (notes réelles : do, fa, sib).

Il existe un modèle au manche plus court, parfois appelé çöğür qui s’accorde généralement suivant l’accord dit bağlama düzeni : la3/la4, ré3, mi3/mi4.

Pendant le jeu avec le plectre sur les cordes, le joueur peut aussi marquer le rythme à l'aide de coups mats donnés par le majeur droit sur la table d'harmonie, ce qui en fait un instrument de percussion aussi.

Un joueur de saz

Joueurs de saz célèbres :

Discographiemodifier | modifier le code

  • Musique instrumentale d’Anatolie, Arif Sağ et Musa Eroğlu, Buda Musique, qui présente le cura et les deux types de bağlama.

Voir aussimodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code

Vidéo :

Articles :








Creative Commons License