Bob Holly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holly.
Robert Howard
Image illustrative de l'article Bob Holly
Bob Holly en 2005.

Nom(s) de ring Bob Howard
Thurman Sparky Plug
Sparky Plugg
Bob Holly
Bombastic Bob Holly
Hardcore Holly
Taille 1,83 m (6 pieds)
Poids 106 kg (235 livres)
Naissance (51 ans)
Mobile, Alabama, Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîné par Stan Frazier
Eddie Sullivan
Rip Tyler
Débuts 1987
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
ECW
WWF FDCA

Robert William "Bob" Howard (né le ) est un catcheur américain, plus connu sous son nom de ring Bob "Hardcore" Holly. Il a travaillé pendant 15 ans à la World Wrestling Entertainment de 1994 à 2009.

Carrièremodifier | modifier le code

Débutsmodifier | modifier le code

Il s'entraînait avec Stan Frazier, Eddie Sullivan, Marcelle Pringle et Rip Tyler et débuta en 1987 dans la zone de Mobile/Pensacola dans la World Organization of Wrestling où il détenait des titres dont le WOW Tag Team Championship avec Ron Starr.

À partir de là il catchait à Memphis et ensuite à la National Wrestling Alliance avec un succès modeste avant d'aller brièvement à la Smoky Mountain Wrestling début 1992 où il luttait en tant que "Hollywood" Bob Howard avant d'adopter le nom de ring "Superstar" Bob Holly.

World Wrestling Federation/Entertainment(1994-2009)modifier | modifier le code

1994-2002modifier | modifier le code

Bob Holly en 1996.

Holly débutait à la World Wrestling Federation le 11 janvier 1994. Sa première gimmick était celle d'un pilote NASCAR reconvertit en catcheur, et le voyait adopter le nom de "Sparky" Thurman Plugg', a.k.a. STP qui était rapidement changé en Bob "Spark Plug" Holly quand le moteur à huile STP s'opposait à la WWF pour l'utilisation de ce nom. Au Royal Rumble 1995, Holly et 1-2-3 Kid battaient Bam Bam Bigelow et Tatanka dans la finale d'un tournoi pour couronner les nouveaux WWF Tag Team Champions. Cependant, leur règne sur le titre ne durait qu'un jour comme le lendemain à WWF Monday Night RAW, Holly et le Kid perdaient les titres contre The Smokin' Gunns. Le 26 avril 1995 à WWF Action Zone, Holly battait Jeff Jarrett dans un match avec le WWF Intercontinental Championship en jeu. Pourtant, comme le pied de Jarrett était sur les cordes avant le compte de trois, le titre Intercontinental était déclaré vacant et le règne d'Holly n'était pas reconnu. Plus tard dans le show, Jarrett battait Holly pour remporter le titre vacant.

En février 1998, Holly et Bart Gunn joignaient leur force avec Jim Cornette comme partie du clan de Jeff Jarrett à la National Wrestling Alliance. Holly, renommé Bombastic Bob, et Gunn, renommé "Bodacious Bart" étaient connus collectivement comme The New Midnight Express. The New Midnight Express battait The Headbangers pour le NWA World Tag Team Championship le 30 mars 1998, et détenait le titre jusqu'au 14 août de cette année, quand ils étaient battus par The Border Patrol. Plus tard en 1998, Holly participait au Brawl For All de la WWF, perdant au premier tour face à son ancien coéquipier et vainqueur final Bart Gunn.

En 1999, Holly devenait le premier détenteur du titre Hardcore, se référant ainsi comme Hardcore Holly. Dans une partie de sa nouvelle gimmick, il effectuait une alliance/rivalité avec The Big Show. Il faisait ensuite équipe avec son cousin à l'écran Crash Holly, avec qui il remportait le WWF Tag Team Championships. Durant l'année 2000,Holly contestait Chyna et Chris Jericho pour le titre intercontinental.Finalement lors du Royal Rumble 2000,il perd un Triple Treat Match gagnait par Jericho que ce dernier empochait officiellement son second titre IC. Lors du Survivor Series 2000,Holly perdait un match pour le WWF European Championship face à William Regal dont ce dernier avait battu son cousin pour le titre européen à Raw après WWF Rebeilion 2000. En 2000, une autre « cousine » à l'écran Molly Holly était introduit. Plus tôt cette année, Holly ratait plusieurs mois des rings suite à une blessure à un bras, subite aux mains d'un moonsault érant de Kurt Angle.

SmackDown! (2002-2006)modifier | modifier le code

En 2002 Holly devenait heel dans la nouvelle division WWE SmackDown! et débutait une petite rivalité avec le alors nouvel arrivant, Randy Orton. Quand Crash Holly était drafté de RAW à Smackdown!, il se réunissait avec Hardcore Holly. Résultat, Hardcore Holly redevenait une fois de plus face. Holly a souffert d'une blessure à la nuque plus tard en 2002 dans un match contre Brock Lesnar. Holly catchait dans un match assez violent contre Lesnar qui lui aura mal porté un powerbomb. Il était absent pour treize mois suite à une opération.

Holly retournait aux Survivor Series en novembre 2003 pour sa revanche. Il défiait Lesnar pour le WWE Championship au Royal Rumble 2004. Pour prouver qu'il pouvait mettre à terre Brock, Holly battait le Big Show dans un street fight à SmackDown!. Au Royal Rumble, Holly ne pouvait pas répondre à la puissance de Lesnar et était finalement battu. Après ça il formait de courtes ententes avec Billy Gunn, et plus tard Charlie Haas dans la course au WWE Tag Team Championship, qui était infructueuse avec les deux partenaires. Il a aussi failli dans un match pour le WWE Championship de John "Bradshaw" Layfield dans un match Hardcore.

Holly entrait en compétition solo pour le United States Championship du champion Orlando Jordan. Après avoir été battu deux fois par Jordan (par tricherie), Holly a pu remporter une victoire (mais pas le titre) sur Jordan via DQ à WWE Velocity, qui était diffusé le 6 août 2005. En septembre 2005, Holly débutait une autre courte rivalité avec le métrosexuel Sylvan; cette rivalité s'arrêtait quand Holly remportait un falls count anywhere match lors d'une édition de SmackDown!. Holly s'en prenait ensuite au nouvel arrivant de SmackDown!, Mr. Kennedy. Cette rivalité s'arrêtait le 9 octobre 2005 à No Mercy, où Mr. Kennedy battait Holly après un Green Bay Plunge. Après le match, Sylvan se ramenait et attaquait une fois de plus Holly pour le blesser.

Holly a eu depuis recours à plusieurs opérations pour réparer des blessures aux nerfs. Il était hospitalisé après une staphylocoque doré développée dans un bras. L'infection menaçait de mettre fin à sa carrière, les docteurs étaient tellement inquiétés qu'ils pensaient l'amputer. Les traitements étaient un succès, et Holly faisait son retour à la WWE lors d'un supershow RAW/SmackDown! le 31 juillet 2006 dans un dark match, battant Simon Dean.

ECW (2006-2007)modifier | modifier le code

Holly faisait une apparence surprise à un house show de la nouvelle division Extreme Championship Wrestling le 21 août 2006 à Allentown, Pennsylvanie, battant Balls Mahoney. Holly faisait ses débuts télévisés à la ECW la nuit suivante, le 22 août, apparaissant dans une promo avec Paul Heyman, et plus tard attaquant Rob Van Dam et Danny Doring pendant un match. Holly, en tant que heel, allait bientôt rejoindre Heyman et ses autres associés pour rivaliser avec RVD et les autres. En septembre 2006, Holly recevait 24 points de suture du docteur de la WWE Louis Rios dans son dos après avoir souffert d'une sévère coupure lors d'un match à Extreme Rules contre Rob Van Dam. Holly avait la blessure plus tôt dans le match mais continuait de lutter pour 15 minutes de plus avec le sang coulant de son dos, et ce malgré ses récentes infections. Après le match, alors qu'il était évacué, il recevait une standing ovation des fans. Cet incident amenait les fans à encourager Holly dans les semaines suivantes, l'amenant à redevenir face et avoir une rivalité avec l'un des hommes de Paul Heyman, Test. Son dernier passage comme face était de courte durée comme il trahissait Rob Van Dam quand ils étaient partenaires dans un match par équipe. Quand Sabu était trouvé inconscient avant l'Extreme Elimination Chamber à December to Dismember, il était choisit comme son remplaçant. Holly entrait avec Rob Van Dam comme les premiers combattants. Il était le second à être éliminé, parTest sur un Running big boot.

Bob Holly en 2007.

Il entrait en rivalité par la suite avec CM Punk. Holly affligeait à Punk sa première défaite à la ECW, Punk a été invaincu pendant la moitié d'une année. Après que Test remplaçait Holly dans un match contre le ECW champion Bobby Lashley, Holly affirmait qu'il serait champion qu'il affronte Test oo Lashley. Holly était l'un des superstars de la ECW à participer au Royal Rumble 2007, et même s'il s'est bien battu, il était éliminé dans les derniers par The Great Khali. Holly devenait l'aspirant numéro un au titre de Lashley et l'affrontait sans succès. Le 3 avril 2007, Holly affrontait Snitsky et perdait. Après le match, Snitsky plaçait le bras d'Holly sur les escaliers et le frappait avec une chaise, ce qui lui donnait un (kayfabe) bras cassé. Hardcore Holly avait en fait une opération le 16 avril pour retirer un nerf défectueux à son coude, ce qui le faisait absenter 3 à 4 mois.

SmackDown et RAW (2007-2009)modifier | modifier le code

Holly était drafté à Smackdown! de la ECW le 17 juin 2007 à l'occasion du Draft supplémentaire. Depuis sa « blessure » au bras, Hardcore Holly est revenu le 24 septembre a RAW, gagnant un match en 1 on 1 contre Cody Rhodes. Avant le match, Holly dit à son adversaire que « Rhodes » signifiait plutôt pour lui un nom de BoysBand. Et que si Cody voulait gagner son respect, il devait le battre, chose faite à présent. Malgré cela, Hardcore Holly est devenu partenaire de Cody Rhodes. Aux Survivor Series 2007, ils obtiennent un combat de championnat contre les champions par équipe Lance Cade & Trevor Murdoch, qu'ils perdent. La semaine suivante, Holly affronte Cody Rhodes pour lui faire comprendre qu'il n'est pas content d'avoir perdu : il perd une nouvelle fois face au jeune Cody. Finalement,au 15e anniversaire de RAW, ils obtiennent un nouveau combat de championnat qu'ils remportent, sous les yeux de l'"American Dream" Dusty Rhodes, le père de Cody.

Le 5 janvier pour son premier match à WWE Heat en tant que champion par équipe il reçoit une véritable ovation. Il bat Trevor Murdoch apres un Alabama Slam. Il participe au Royal Rumble 2008 est rentre en numéro 5 mais se fait éliminer par Umaga arrivé en 14e position sur un samoan spike. le 4 février Holly et Cody Rhodes affrontent et battent Lance Cade et Trevor Murdoch assez facilement. Cependant Carlito et Santino Marella arrivent à la fin du match et se proclamment challengers numéro 1. À Night of Champions 2008 lui et Cody Rhodes défendent leur titre de champion Tag Team contre Ted DiBiase, Jr et un adversaire mystère. Cet adversaire n'est autre que son partenaire Cody Rhodes qui trahit Holly et conserve sa ceinture de champions du monde par équipe et la faire gagner à Ted DiBiase. Harcore Holly est blessé pendant 5 mois et suit une cure de désintoxication.

Le 16 janvier 2009, la WWE met fin à son contrat après 15 ans passés dans la compagnie. Lors de WrestleMania XXVI et à Raw le 19 mars 2010, son ancien élève, Cody Rhodes lui rend hommage en portant à Randy Orton sa prise de finition : l'Alabama Slam.

Varsity Pro Wrestling (2009)modifier | modifier le code

Holly a fait ses débuts pour le groupe de lutte UKs premier mai 2009, en remplacement de bon ami, Billy Gunn et sort vainqueur d'un match contre le TLC Kid Royaume-Uni.

Holly retourné pour la prochaine tournée de l'organisation en août, en face et vaincre le guerrier zoulou lors de l'événement Portsmouth Guildhall. En outre, il a offert son soutien à "Devon Powerhouse" Chris Andrews, qui a été créé pour faire face aux enfants du Royaume-Uni dans une cage match événement principal. Au point culminant de ce match, avec une impuissance liée Andrews dans les cordes et le Kid sur le point de le frapper avec une chaise, Holly a fait son chemin au bord du ring et dans la cage. Après avoir pris la présidence de l'écart de l'enfant au Royaume-Uni, il a choqué tous les participants en offrant une raclée à un ensanglanté Andrews, en envoyant le message "ne pas faire confiance à personne" à la superstar la hausse.

En octobre 2009, Holly et le Kid du Royaume-Uni ont révélé leur «Alliance de l'Atlantique" et a pris Andrews et le Road Dogg, respectivement, dans les matchs de simple. Le Kid UK défait Road Dogg avec l'aide de Holly et plus tard, dans le dernier combat de la soirée, l'assistance réciproque Holly en s'ingérant dans "Hardcore" match avec Andrews, causant une perte disqualification pour Holly. The Road Dogg se précipita à l'aide d'Andrews et un défi a été prorogé pour une rencontre par équipe sur le prochain spectacle Portsmouth.

Le combat tag, arrangé pour février 2010, s'est heurtée à un barrage routier lorsque Road Dogg a été incapable de faire le spectacle, mais, à sa place, l'ancien partenaire de l'équipe tag Billy Gunn a introduit le cercle histoire en faisant équipe avec Andrews à tenir son "bon ami" Bob compte de sa liaison avec le Royaume-Uni Kid Holly. Gunn et Andrews battait Holly et The Kid Royaume-Uni quand Gunn a effectué le tombé Holly.

Le lendemain, à Basingstoke, Holly battait Jake McCluskey avant d'être une partie de l'équipe perdante dans un match de six hommes tag, qui a opposé Holly, Rob Holte et le Kid Royaume-Uni contre McCluskey, Chris Andrews et Billy Gunn.

En plus de son travail dans le ring avec VPW, Holly a également entraîné un certain nombre de sessions de formation pour l'École VPW d'excellence.

Caractéristiquesmodifier | modifier le code

Holly préparant son Alabama Slam sur Cody Rhodes.

.

  • Surnoms
    • The Alabama Slam
    • "Hollywood" Bob Holly
    • Bob "Spark Plug" Holly
    • The Big Shot
    • Thurman "Sparky" Plugg

Palmarèsmodifier | modifier le code

  • Pro Wrestling Illustrated
    • classé numéro 391 des 500 meilleurs catcheurs du PWI Years en 20033
    • classé numéro 157 des 500 meilleurs catcheurs du PWI Years en 20074
  • World Wrestling Organization
    • WWO United States Heavyweight Championship (1 fois)
    • WWO Tag Team Championship (1 fois) avec Ron Starr
  • National Wrestling Alliance

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. (en) « Historique du ECW World Television Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 16 septembre 2009)
  2. (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 16 septembre 2009)
  3. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2003 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 16 septembre 2009)
  4. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2007 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 16 septembre 2009)
  5. (en) « Historique du WWF Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 16 septembre 2009)
  6. (en) « Historique du WWE World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 16 septembre 2009)
  7. (en) « Résultats WrestleMania XVI », sur SLAM! Wrestling (consulté le 16 septembre 2009)

Liens externesmodifier | modifier le code









Creative Commons License