Championnat de France de football 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue 1 2009-2010

Logo du championnat de ligue 1
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) LFP
Édition 72e
Lieu Drapeau : France France , Monaco Monaco
Date 8 août 2009-15 mai 2010
Participants 20 équipes
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Ligue 2 2009-2010
Palmarès
Tenant du titre FC Girondins de Bordeaux
Promu(s) en début de saison RC Lens
Montpellier HSC
US Boulogne
Vainqueur Olympique de Marseille
Deuxième Olympique lyonnais
Troisième AJ Auxerre
Relégué(s) Le Mans UC 72
US Boulogne
Grenoble Foot 38
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Sénégal Mamadou Niang (18)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Argentine Lucho González (11)

Navigation

La saison 2009-2010 de Ligue 1 est la 72e édition du championnat de France de football et la huitième sous l'appellation « Ligue 1 ».

Le premier niveau du championnat oppose vingt clubs français en une série de trente-huit rencontres jouées durant la saison de football. Elle a débuté le samedi et s'est terminée le . Le championnat est gagné le 5 mai 2010 par l'Olympique de Marseille face à Rennes mais le trophée n'a été remis qu'à la fin du match contre Grenoble au Vélodrome lors de l'ultime journée de championnat.

Les quatre premières place de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Les deux autres places sont attribuées au vainqueur de la coupe nationale, et à celui de la Coupe de la Ligue.

Le Havre, Caen et Nantes quittent la division et sont remplacées par les promus du RC Lens, champion de Ligue 2 la saison précédente, Montpellier HSC, vice-champion, et US Boulogne qui vit sa première saison dans l'élite.

Les équipes professionnelles jouent pour la première fois avec le même ballon1, conçu par l'équipementier Puma.

Clubs participantsmodifier | modifier le code

Vingt clubs participent au championnat, dont le tenant du titre 2008-2009 les Girondins de Bordeaux. Les trois promus en provenance de Ligue 2 sont l'Union Sportive Boulogne Côte d'Opale, le Racing Club de Lens et le Montpellier Hérault Sport Club.

Informations sur les clubs participants
Club Dernière
montée
Budget
2009/10
en MEUR
Classement
2008-2009
Entraîneurs Depuis Stade Capacité
théorique
Paris SG 1974 752, 803 6 Drapeau : France Antoine Kombouaré 2009 Parc des Princes 48 527
AS Monaco FC 1977 502,3 11 Drapeau : France Guy Lacombe 2009 Stade Louis-II 18 523
AJ Auxerre 1980 253, 302 8 Drapeau : France Jean Fernandez 2006 Stade de l'Abbé-Deschamps 23 467
Olympique lyonnais 1989 1402, 2003 3 Drapeau : France Claude Puel 2008 Stade de Gerland 41 044
FC Girondins de Bordeaux 1992 813, 902, 944 1 Drapeau : France Laurent Blanc 2007 Stade Jacques-Chaban-Delmas 34 694
Stade rennais FC 1994 452, 474, 483 7 Drapeau : France Frédéric Antonetti 2009 Stade de la route de Lorient 31 127
Olympique de Marseille 1996 1053, 1102 2 Drapeau : France Didier Deschamps 2009 Stade Vélodrome 60 013
Lille OSC 2000 502, 553 5 Drapeau de la France Rudi Garcia 2008 Stadium Nord Lille Métropole 18 189
FC Sochaux 2001 402, 433 14 Drapeau : France Francis Gillot 2008 Stade Auguste-Bonal 20 005
OGC Nice 2002 333, 352 9 Drapeau : France Didier Ollé-Nicolle (09/03/10)
Drapeau : France Éric Roy
2009 Stade du Ray 18 696
Toulouse FC 2003 393, 502 4 Drapeau : France Alain Casanova 2008 Stadium 36 508
AS Saint-Étienne 2004 452, 563 17 Drapeau : France Alain Perrin (15/12/09)
Drapeau : FranceChristophe Galtier
2009 Stade Geoffroy-Guichard 35 616
Le Mans UC 72 2005 302, 36,53 16 Drapeau : Portugal Paulo Duarte (10/12/09)
Drapeau : France Arnaud Cormier
2009 Stade Léon-Bollée 17 641
AS Nancy-Lorraine 2005 402, 433 15 Drapeau : Uruguay Pablo Correa 2002 Stade Marcel-Picot 20 087
FC Lorient 2006 283, 302 10 Drapeau : France Christian Gourcuff 2003 Stade du Moustoir 18 910
Valenciennes FC 2006 302,3 12 Drapeau : France Philippe Montanier 2009 Stade Nungesser 16 547
Grenoble Foot 38 2008 283, 302 13 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Mécha Baždarević 2007 Stade des Alpes 20 068
US Boulogne 2009 202,3, 215 3(L2) Drapeau : France Laurent Guyot 2009 Stade de la Libération 15 004
RC Lens 2009 302, 383 1(L2) Drapeau : France Jean-Guy Wallemme 2008 Stade Félix-Bollaert 41 229
Montpellier HSC 2009 252, 273 2(L2) Drapeau : France René Girard 2009 Stade de la Mosson 35 939

Compétitionmodifier | modifier le code

Qualifications et relégationsmodifier | modifier le code

Relégations à l'issue de la saison
Qualifications pour la saison 2010-2011

En Ligue des Champions :

En Ligue Europa :

Calendriermodifier | modifier le code

Le calendrier du championnat fut publié le 5 juin 20096.

Quatre clubs (Lille, Valenciennes, Lens et Boulogne) sont situés dans le Nord-Pas-de-Calais, région la plus représentée. Le calendrier a été créé de façon à ce que jamais plus de deux clubs du Nord ne jouent à domicile lors d'une même journée.

  Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin
1 mer. sam. mar. Journée 2 dim. mar. ven. lun. lun. Quarts de f. Finale mar.
2 jeu. dim. mer. ven. lun. Journée 5 sam. Demi-finales mar. ven. 35 mer.
3 ven. lun. jeu. 8 Journée 4 dim. Espagne 31 lun. jeu.
4 sam. mar. ven. dim. ven. lun. jeu. jeu. dim. mar. ven.
5 dim. mer. Roumanie lun. Journée 4 16 mar. ven. ven. lun. 36 Chine
6 lun. 3e tr. prél. dim. mar. ven. dim. mer. 23 27 Quarts de f. jeu. dim.
7 mar. ven. lun. mer. 13 lun. jeu. dim. dim. ven. lun.
8 mer. 1 mar. jeu. dim. Journée 6 ven. lun. lun. Quarts de f. 37 mar.
9 jeu. dim. Serbie ven. lun. 1/32 de 1/8 de finale 1/8 de finale ven. dim. mer.
10 ven. lun. jeu. Î. Féroé mar. 11a finale 32 lun. jeu.
11 sam. mar. ven. dim. mer. ven. lun. jeu. 1/8 de f. dim. mar. Uruguay
12 dim. Î. Féroé 5 lun. jeu. 17 1/8 de finale ven. ven. lun. Finale sam.
13 lun. jeu. dim. mar. ven. dim. 24 28 Demi-finales jeu. dim.
14 mar. ven. lun. Autriche Éire lun. jeu. dim. dim. ven. lun.
15 mer. 2 Journée 1 jeu. dim. 11a ven. lun. lun. jeu. 38 mar.
16 jeu. dim. ven. lun. Journée 6 20 1/8 de finale 1/8 de finale ven. dim. mer.
17 ven. lun. Journée 1 9 mar. dim. 33 lun. Mexique
18 sam. Tour de barrages ven. dim. Éire ven. lun. 1/16 de f. 1/8 de f. dim. mar. ven.
19 dim. 6 lun. jeu. 18 mar. ven. ven. lun. mer. sam.
20 lun. Barrages dim. Journée 3 ven. dim. 21 25b 29 Demi-finales jeu. dim.
21 mar. ven. lun. 14b lun. jeu. dim. dim. ven. lun.
22 mer. 3 1/16 de f. Journée 3 dim. mar. ven. lun. lun. Demi-finales Finale Afr. du Sud
23 jeu. dim. ven. lun. 19 1/16 de f. 1/8 de finale Quarts de finale ven. dim. mer.
24 ven. lun. jeu. 10b Journée 5 jeu. 34b lun. jeu.
25 Trophée C. Tour de ven. dim. ven. lun. 1/16 de f. jeu. dim. mar. ven.
26 dim. Barrages 7 lun. jeu. sam. Quarts
de f.
ven. ven. lun. Costa Rica sam.
27 lun. Barrages dim. mar. ven. dim. 26b Finale Demi-finales jeu. dim.
28 mar. ven. lun. mer. 15 lun. jeu. dim. 30b ven. lun.
29 mer. 4 Journée 2 jeu. dim. mar. ven. lun. Demi-finales sam. mar.
30 3e tour prél. dim. ven. lun. mer. 22 Quarts de f. ven. Tunisie mer.
31 ven. lun. 12 jeu. dim. lun.
  Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin
a : Du fait de la participation de l'Équipe de France aux barrages en novembre, la journée 11 prévue le mercredi 28 octobre est reportée le jeudi 10 et le mardi 15 décembre.

b : Rencontres reportées par la LFP à des dates choisies en fonction des demandes et des possibilités des clubs.

dim. Jour sans match dim. Mise à disposition des internationaux Roumanie Match de l'Équipe de France A
Roumanie Match à domicile Îles Féroé Match à l'extérieur Finale Match sur terrain neutre
1 Match de Ligue 1 1/32 de finale Coupe de France 1/8 de finale Coupe de la ligue
Journée 1 Ligue des champions Journée 1 Ligue Europa
sam. CAN 2010 sam. Coupe du monde de football 2010

Classementmodifier | modifier le code

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point. Critères de départage :

  1. plus grande « différence de buts générale » ;
  2. plus grand nombre de buts marqués ;
  3. plus grande « différence de buts particulière » ;
  4. meilleure place au « Challenge du Fair-Play » (1 point par joueur averti, 3 points par joueur exclu)7.
Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Marseille L 78 38 23 9 6 69 36 +33
2 Lyon 72 38 20 12 6 64 38 +26
3 Auxerre 71 38 20 11 7 42 29 +13
4 Lille 70 38 21 7 10 72 40 +32
5 Montpellier P 69 38 20 9 9 50 40 +10
6 Bordeaux T S 64 38 19 7 12 58 40 +18
7 Lorient 58 38 16 10 12 54 42 +12
8 Monaco 55 38 15 10 13 39 45 -6
9 Rennes 53 38 14 11 13 52 41 +11
10 Valenciennes 52 38 14 10 14 50 50 0
11 Lens P 48 38 12 12 14 40 44 -4
12 Nancy 48 38 13 9 16 46 53 -7
13 Paris SG C 47 38 12 11 15 50 46 +4
14 Toulouse 47 38 12 11 15 36 36 0
15 Nice 44 38 11 11 16 41 57 -16
16 Sochaux 41 38 11 8 19 28 52 -24
17 Saint-Étienne 40 38 10 10 18 27 45 -18
18 Le Mans 32 38 8 8 22 36 59 -23
19 Boulogne-sur-Mer P 31 38 7 10 21 31 62 -31
20 Grenoble 23 38 5 8 25 31 61 -30
Qualifications pour la saison 2010-2011
  •      Phase de groupes de la Ligue des champions
  •      Tour de barrages de la Ligue des champions
  •      Tour de barrages de la Ligue Europa
  •      3e tour de qualification de la Ligue Europa
Relégations pour la saison 2010-2011
Abréviations

P : Promus en Ligue 1 en 2009
T : Tenant du titre 2009
C : Vainqueur de la Coupe de France 2009-2010
L : Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2009-2010
S : Vainqueur du Trophée des champions 2009

Journée par journéemodifier | modifier le code

La frise et le tableau ne prennent pas en compte des matchs joués en retard et de la 11e journée décalée pour le match de barrage des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010.

Leader du championnat

Olympique de Marseille Football Club des Girondins de Bordeaux Olympique de Marseille Football Club des Girondins de Bordeaux Olympique lyonnais Football Club des Girondins de Bordeaux Association sportive Nancy-Lorraine Football Club des Girondins de Bordeaux

Évolution du classement
Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
AJA 14 19 20 19 17 16 12 10 7 7 6 5 5 4 5 6 7 8 5 7 7 7 7 6 6 5 4 4 4 4 4 2 2 2 2 4 4 3
FCGB 1 2 1 1 1 1 1 2 3 1 1 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 5 5 6 6 5 6 6 6
USB 20 12 7 8 8 11 14 16 16 17 18 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19
GF38 18 17 18 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20
MUC 10 15 12 14 14 17 15 19 17 18 15 16 18 18 18 18 17 18 17 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18
RCL 19 11 6 6 10 10 13 17 18 19 19 17 16 15 15 15 14 14 13 13 15 15 14 15 13 13 15 15 15 15 16 14 14 14 14 13 14 11
LOSC 13 16 16 18 16 15 17 13 15 15 14 13 11 14 11 9 5 3 3 2 4 3 4 4 4 6 6 5 5 5 6 6 5 4 4 3 2 4
FCL 6 7 13 7 11 8 8 6 6 6 8 10 6 6 6 8 10 11 9 8 8 9 9 9 10 9 9 7 9 8 8 8 8 7 7 7 7 7
OL 9 8 2 3 2 2 2 1 1 4 4 2 2 3 2 3 4 4 6 5 5 5 5 5 5 4 5 6 6 6 2 3 3 3 3 2 3 2
OM 4 3 4 5 4 3 3 5 5 3 3 3 3 1 3 2 2 2 2 3 2 4 3 3 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
ASM 8 13 8 12 7 5 7 4 4 2 2 4 4 5 4 4 6 7 7 6 6 6 6 7 7 7 7 9 8 9 10 9 9 9 9 9 8 8
MHSC 12 14 10 4 3 7 4 3 2 5 5 8 9 8 9 7 3 5 4 4 3 2 2 2 3 3 3 3 3 3 3 4 4 5 6 5 5 5
ASNL 3 1 5 9 9 12 9 9 13 12 10 7 10 11 13 13 13 12 12 14 14 12 12 12 14 14 12 13 13 12 11 13 13 12 12 12 12 12
OGCN 5 6 14 15 18 19 19 18 19 14 16 15 13 12 14 14 16 16 16 16 16 16 17 17 17 17 17 16 16 16 15 16 16 15 15 15 15 15
PSG 11 5 3 2 5 6 6 7 9 13 13 11 12 10 10 11 9 10 8 10 11 14 15 14 12 12 15 12 12 11 12 11 11 11 11 11 11 13
SRFC 2 4 9 10 6 4 5 8 8 8 11 12 14 13 12 12 11 6 10 9 9 8 8 8 9 10 10 8 7 7 7 7 7 8 8 8 9 9
ASSE 17 20 19 17 19 18 16 12 14 16 17 18 17 17 17 17 18 17 18 17 17 17 16 16 16 16 16 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17
FCSM 7 10 15 11 12 14 18 14 11 10 12 14 15 16 16 16 15 15 14 15 13 13 13 13 15 15 13 14 14 14 14 15 15 16 16 16 16 16
TFC 15 9 11 13 13 9 11 15 12 11 7 9 8 9 7 10 12 13 15 11 12 10 10 11 11 11 11 11 11 13 13 12 12 13 13 14 13 14
VAFC 16 18 17 16 15 13 10 11 10 9 8 6 7 7 8 5 8 9 11 12 10 11 11 10 8 8 8 10 10 10 9 10 10 10 10 10 10 10

Résultatsmodifier | modifier le code

Mise à jour : 15 mai 2010
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AJA FCGB USB GF38 MUC RCL LOSC FCL OL OM ASM MHSC ASNL OGCN PSG SRFC ASSE FCSM TFC VAFC
AJ Auxerre 1-0 0-0 2-0 2-1 0-0 3-2 4-1 0-3 0-0 2-0 2-1 1-3 2-0 1-1 1-0 1-0 0-1 1-1 1-0
FC Girondins de Bordeaux 1-2 0-0 1-0 3-0 4-1 3-1 4-1 2-2 1-1 1-0 1-1 1-2 4-0 1-0 1-0 3-1 2-0 1-0 0-1
US Boulogne 0-0 0-2 2-1 1-3 2-1 2-3 2-0 0-0 1-2 1-3 0-2 1-2 3-3 2-5 1-0 0-1 0-0 1-1 0-2
Grenoble Foot 38 5-0 1-3 2-0 1-1 1-2 0-2 1-2 1-1 0-2 0-0 2-3 1-2 1-1 4-0 0-4 1-2 2-2 1-0 0-1
Le Mans UC 72 0-1 2-1 1-1 1-0 3-0 1-2 0-3 2-2 1-2 1-1 2-2 2-1 0-1 1-0 1-3 1-1 0-0 1-3 2-1
RC Lens 2-0 4-3 3-0 1-1 2-1 1-1 1-1 0-2 1-0 3-0 0-1 2-1 2-0 1-1 2-2 1-0 0-0 0-2 1-1
Lille OSC 1-2 2-0 3-1 1-0 3-0 1-0 1-2 4-3 3-2 4-0 4-1 3-1 1-1 3-1 0-0 4-0 1-0 1-1 4-0
FC Lorient 0-0 1-0 5-0 2-2 1-0 1-0 2-1 1-3 1-2 2-2 2-2 3-1 4-1 1-1 1-1 4-0 1-0 1-1 3-2
Olympique lyonnais 2-1 0-1 2-0 2-0 2-0 1-0 1-1 1-0 5-5 3-0 1-2 3-1 2-0 2-1 1-1 1-1 0-2 2-1 1-0
Olympique de Marseille 0-2 0-0 2-0 2-0 2-1 1-0 1-0 1-1 2-1 1-2 4-2 3-1 4-1 1-0 3-1 1-0 3-0 1-1 5-1
AS Monaco FC 0-0 0-0 1-0 0-0 1-1 2-0 0-4 2-0 1-1 1-2 4-0 2-1 3-2 2-0 1-0 1-2 2-0 1-0 2-1
Montpellier HSC 1-1 0-1 1-0 1-0 2-1 1-0 2-0 2-1 0-1 2-0 0-0 0-2 1-0 1-1 3-1 2-1 2-0 1-1 2-1
AS Nancy-Lorraine 0-1 0-3 1-3 0-2 3-2 5-1 0-4 1-0 0-2 0-3 4-0 0-0 2-0 0-0 1-2 0-1 2-1 0-0 1-1
OGC Nice 0-1 1-1 2-2 2-1 1-0 0-0 1-1 1-0 4-1 1-3 1-3 0-3 2-3 1-0 1-1 1-1 0-0 1-0 3-2
Paris SG 1-0 3-1 3-0 4-0 3-1 1-1 3-0 0-3 1-1 0-3 0-1 1-3 1-1 0-1 1-1 3-0 4-1 1-0 2-2
Stade rennais FC 0-1 4-2 3-0 4-0 2-1 1-1 1-2 1-0 1-2 1-1 1-0 3-0 0-0 2-2 1-0 1-0 1-2 4-1 0-3
AS Saint-Étienne 1-1 3-1 0-1 1-0 2-0 1-4 1-1 0-2 0-1 0-0 3-0 1-0 0-0 0-2 0-0 0-0 0-0 0-1 0-2
FC Sochaux 1-2 2-3 0-3 1-0 1-0 1-2 2-1 1-0 0-4 0-1 1-0 0-1 1-1 1-0 1-4 2-0 0-2 1-0 2-5
Toulouse FC 0-3 1-2 1-0 4-0 2-0 1-0 0-2 0-1 0-0 1-1 0-0 0-1 0-0 0-2 1-0 3-2 3-1 2-0 0-1
Valenciennes FC 0-0 2-0 1-1 2-0 0-1 0-0 1-0 0-0 2-2 3-2 3-1 1-1 1-3 2-1 2-3 0-2 1-0 1-1 1-3
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Classique et derbys de la saison
Le club à gauche du tableau reçoit lors du match aller et se déplace pour le match retour.
Club Aller Total Retour Club
Olympique de Marseille (J04) 0-0 1-1 1-1 (J20) FC Girondins de Bordeaux
RC Lens (J06) 1-1 1-2 0-1 (J22) Lille OSC
OGC Nice (J06) 1-3 3-6 2-3 (J22) AS Monaco FC
Olympique de Marseille (J10) 1-0 4-0 3-0 (J26) Paris Saint Germain
AS Saint-Étienne (J12) 0-1 1-2 1-1 (J28) Olympique lyonnais
Olympique lyonnais (J13) 5-5 6-7 1-2 (J29) Olympique de Marseille
Lille OSC (J15) 4-0 4-1 0-1 (J31) Valenciennes FC
US Boulogne (J16) 2-1 2-4 0-3 (J32) RC Lens
Stade rennais FC (J16) 1-0 2-1 1-1 (J32) FC Lorient
OGC Nice (J16) 1-3 2-7 1-4 (J32) Olympique de Marseille
Olympique lyonnais (J17) 0-1 2-3 2-2 (J33) FC Girondins de Bordeaux
Toulouse FC (J17)0-1 1-2 1-1 (J33) Montpellier HSC
Toulouse FC (J19) 1-2 1-3 0-1 (J35) FC Girondins de Bordeaux

Événements de la saisonmodifier | modifier le code

Avant-saisonmodifier | modifier le code

  • Le Conseil d'Administration de la LFP a adopté le vendredi 5 juin le calendrier8 des rencontres de Ligue 1 pour la saison 2009/20109. Les vœux des quatre clubs nordistes (Lille, Valenciennes, Lens et Boulogne) ont été pris en compte pour minimiser l'impact de la concurrence locale. Une autre nouveauté a été instaurée : la première journée du championnat comportera désormais traditionnellement le match entre le champion de Ligue 1 et le champion de Ligue 2. Et enfin, les trois premières journées du championnat correspondent aux trois dernières, au lieu uniquement de la première et de la dernière auparavant.


Changements d'entraîneur lors du mercato d'été
Équipe Entraîneur partant Date de départ Remplacé par Date d'entrée en fonction
Boulogne Drapeau : France Philippe Montanier Drapeau : France Laurent Guyot
Marseille Drapeau : Belgique Eric Gerets Drapeau : France Didier Deschamps
Monaco Drapeau : Brésil Ricardo Gomes Drapeau : France Guy Lacombe
Valenciennes Drapeau : France Antoine Kombouaré Drapeau : France Philippe Montanier
Paris Drapeau : France Paul Le Guen Drapeau : France Antoine Kombouaré
Nice Drapeau : France Frédéric Antonetti Drapeau : France Didier Ollé-Nicolle
Rennes Drapeau : France Guy Lacombe Drapeau : France Frédéric Antonetti
Le Mans Drapeau : France Arnaud Cormier Drapeau : Portugal Paulo Duarte
Montpellier HSC Drapeau : France Rolland Courbis Drapeau : France René Girard

Juillet 2009modifier | modifier le code

Août 2009modifier | modifier le code

Septembre 2009modifier | modifier le code

Octobre 2009modifier | modifier le code

Novembre 2009modifier | modifier le code

Décembre 2009modifier | modifier le code

Matchs aller
Pl Club Points Diff.
1 Bordeaux 43 20
2 Marseille 35 13
3 Lille 34 18
4 Montpellier 33 1
5 Auxerre 32 4
6 Lyon 30 5
7 Monaco 30 2
8 Paris SG 29 13
9 Lorient 29 7
10 Rennes 29 6
11 Valenciennes 28 4
12 Nancy 26 -3
13 Lens 26 -5
14 Sochaux 26 -7
15 Toulouse 25 3
16 Nice 22 -12
17 Le Mans 16 -11
18 Saint-Étienne 16 -15
19 Boulogne 14 -2
20 Grenoble 7 -23

Janvier 2010modifier | modifier le code

  • 13 janvier (15e et 18e journées) : Reporté en raison de la grippe H1N1, l'AS Monaco a réalisé une très belle opération en dominant largement le Montpellier HSC (4-0). L'ASM réalise une très belle opération comptable avec ce succès et remonte dans la première partie du tableau à la septième place. Dans un match dominé par Boulogne, Sochaux repart tout de même avec le point du nul (0-0).
  • 16-17 janvier (20e journée) : Cette journée débute par une minute de silence sur tous les terrains en hommage aux victimes du tremblement de terre survenu en Haïti. Le PSG effectue un déplacement périlleux sur une pelouse lilloise. Le LOSC débute la rencontre pied au plancher en ouvrant le score dès la 5e minute et s'offre une septième victoire de rang (3-1). En Lorraine, le regain de forme de l'Olympique lyonnais en ce début d'année se confirme après son succès à Nancy (0-2). Le TFC remporte sa deuxième victoire de la saison à l'extérieur à Valencienes (1-3). Étrillé par Monaco, Montpellier réagit contre l'OGC Nice (1-0). Le FC Lorient ne laisse aucune chance au Mans (0-3). Après sept journées sans victoire, l'AS Saint-Etienne renoue avec le succès dans un match crucial pour le maintien à Grenoble (1-2). Le Stade rennais concède un nul contre le RC Lens (1-1), tandis qu'Auxerre et Boulogne se séparent sur un score nul et vierge. L'Olympique de Marseille a brisé la série des Girondins de Bordeaux en obtenant le match nul en fin de rencontre (1-1). Ce résultat profite aux Bordelais qui conservent une avance confortable sur les concurrents (sept points d'avance sur le LOSC et huit sur Montpellier).
  • 20-21 janvier (21e journée) : Pour l'inauguration de la nouvelle tribune du stade du Moustoir, le FC Lorient est battu par l'Olympique lyonnais pourtant malmené pendant la première mi-temps (1-3). Sochaux surprend le LOSC, l'équipe en forme, en inscrivant deux buts dans le premier quart d'heure (2-1). Le Montpellier HSC s'empare donc de la seconde place du championnat grâce à un but en toute fin de match face à Lens (0-1). Menés au score, les Girondins de Bordeaux, à Grenoble (1-3), et l'Olympique de Marseille, à domicile face au Mans (2-1), ont réussi à renverser la tendance.
  • 30-31 janvier (22e journée) : Dans un match au sommet, le Montpellier HSC bat à domicile l'Olympique de Marseille (2-0) et reviennent à six points des Girondins de Bordeaux accrochés par le promu boulonnais toujours 19e (0-0). Dans le derby du Nord, le LOSC a obtenu son 12e succès de la saison face au RC Lens (1-0) et reste 3e au contact de Montpellier. Comme au match aller, Rennes écrase Grenoble (4-0). Le Téfécé est en forme et Le Mans ne peut briser cette dynamique (1-3). Après trois journées sans avoir marqué, Nancy marque un seul but, suffisant pour battre Lorient (1-0). L'OGC Nice subit les foudres de l'AS Monaco (3-2). L'AJA pourtant dominé bat des stéphanois en panne de réalisme (1-0). Valenciennes 11e qui devance de deux places Sochaux n'a pas pu faire mieux que match nul à Nungesser (1-1). Malmené et mené à la pause par de solides parisiens, Lyon a retourné la situation face à un Paris réduit à dix à l'heure de jeu (2-1). L'OL prend la 4e place, à un point de Lille tandis que le PSG tombe à la 14e place.

Février 2010modifier | modifier le code

  • 2 février (Coupe de la Ligue) : Les Girondins de Bordeaux remportent le quart de finale reporté face à Sedan (1-0).
  • 3 février (Coupes nationales) : En demi-finale de Coupe de la Ligue, l'OM force la décision à Toulouse pendant les prolongations (1-2 a.p.). En match en retard des 1/16èmes de finales de coupe de France, Sochaux étrille Le Mans (3-0) tandis que de son côté, St-Étienne doit passer par une séance de tirs aux buts à Villefranche-sur-Saône (2-2, 1-3 t.a.b)
  • 6-7 février (23e journée) : Rennes a fait craquer Bordeaux malgré une réaction bordelaise en seconde période (4-2). À Boulogne, Montpellier s'impose (0-2) et revient à trois points de Bordeaux. Dans une ambiance délétère, Paris s'incline une nouvelle fois à domicile, cette fois face à Lorient (0-3). Le LOSC dominant la rencontre a dû pourtant revenir au score à Nice (1-1). Le RC Lens bat à domicile Le Mans (2-1). Sochaux et Nancy font match nul au stade Bonal (1-1). Pour leur deuxième victoire de la saison, Grenoble s'impose très largement au terme d'une rencontre parfaitement maîtrisée face à l'AJ Auxerre (5-0). L'AS Saint-Etienne gagne une place (16e) et possède 7 points d'avance sur la zone rouge en dominant l'AS Monaco (3-0). Le Téfécé n'est pas arrivé à marquer face l'Olympique lyonnais pourtant réduit à dix (0-0). Toulouse reste au 10e rang et Lyon reste 4e. En écrasant Valenciennes à domicile (5-1) dans leur plus large victoire de la saison, l'Olympique de Marseille recolle aux places européennes (5e) à deux points de Lille et du podium et avec toujours un match en retard à jouer. Valenciennes fait du surplace (11e).
  • 13-14 février (24e journée) : Statu quo en tête de la Ligue 1. Les premiers ont gagné, les derniers plongent vers la Ligue 2. Le Montpellier HSC consolide sa 2e place en battant le Grenoble Foot 38 (1-0) mais garde trois unités de retard sur Bordeaux, vainqueur de Saint-Étienne (3-1) grâce à un très bon Wendel (passeur décisif pour Chamakh puis double buteur). Le LOSC (meilleur équipe à domicile et meilleure attaque) complète le podium grâce à sa victoire sur Boulogne-sur-Mer (3-1). Sans arranger ses problèmes dans le jeu, l'Olympique lyonnais a assuré l'essentiel face à Lens (1-0), tandis que Marseille s'est imposé dans un match aux sommets contre l'AS Monaco (1-2). Le PSG stoppe quant à lui sa spirale de la défaite en allant accrocher un pauvre résultat nul à Nancy (0-0). Même score entre Sochaux et Le Mans. Valenciennes a bien réagi après la claque reçue à Marseille en disposant de l'OGC Nice (2-1). Les auxerrois gardent contact avec le peloton de tête, à deux points du podium, suite à leur victoire obtenue face à Rennes (1-0). Lorient et Toulouse n'ont pas pu se départager (1-1).
  • 16 février (Ligue des Champions - 8es de finale aller) : L'Olympique lyonnais a fait sensation en dominant le Real Madrid (1-0). Les Gones se sont imposés grâce à un superbe but de Makoun, auteur d'une frappe de 25 mètres en pleine lucarne.
  • 18 février : (Ligue Europa - 16es de finale aller) : À domicile, le LOSC s'impose face à Fenerbahçe (2-1) grâce à des buts de Balmont et Frau. L'Olympique de Marseille a fait un très grand pas vers la qualification en s'imposant tardivement 1-3 sur le terrain du champion de Danemark en titre, le FC Copenhague grâce à des buts de Mamadou Niang (qui laisse revenir les danois sur pénalty à cause d'une main dans la surface), Hatem Ben Arfa et Charles Kaboré.
  • 20-21 février (25e journée) : Le PSG reprend des couleurs. En effet, le club parisien a battu Toulouse (1-0), grâce à un penalty de Hoarau. De son côté, le Montpellier HSC a chuté sur les terres de l'AS Saint-Étienne (1-0), qui peut envisager sereinement son maintien parmi l'élite. Le Mans a décroché ses premiers points en déplacement cette saison. Face à l'US Boulogne Côte d'Opale, les Manceaux se sont imposés dans un match entre mal-classés (1-3). Ce précieux succès permet de ne pas voir s'échapper les premiers non relégables dont Nice vainqueur de Lorient (0-1). Au stade Bollaert, le RC Lens a laissé aucune chance à Monaco (3-0). Grenoble s'incline à domicile face à Valenciennes (0-1). L'OM, l'OL et Lille ont mis la pression sur le MHSC, en battant respectivement Nancy (3-1), Sochaux (0-4) et Rennes dans une rencontre à suspense (1-2) pour le choc de la journée. La rencontre Girondins de Bordeaux - AJ Auxerre a été reportée à une date ultérieure pour permettre aux Bordelais, toujours leader, de préparer au mieux leur déplacement en Grèce face à l'Olympiakos comptant pour la Ligue des Champions.
  • 23 février (Ligue des Champions - 8es de finale aller) : En huitièmes de finale aller, les Girondins de Bordeaux se sont imposés sur la pelouse de l'Olympiakos (0-1) grâce à un but de Ciani. Avec cette victoire hors de leur base, les Bordelais entretiennent l'espoir d'une qualification.
  • 25 février : (Ligue Europa - 16es de finale retour) : Au terme d'un match intense, le LOSC a obtenu son ticket pour les 8es de finale en arrachant le nul sur la pelouse du Fenerbahçe (1-1). Le LOSC rejoint l'OM, facile vainqueur du FC Copenhague (3-1).
  • 27-28 février (26e journée) : Le match de Bordeaux au Mans ayant été reporté, Montpellier en a profité pour revenir à hauteur des Girondins en tête du classement, victorieux de Rennes (3-1). Le MHSC n'a pas pour autant fait le trou dans le haut du tableau, puisque Lyon s'est également imposé dans le même temps face à l'OGC Nice (2-0), tandis que Marseille a tranquillement remporté le clasico de dimanche soir sur la pelouse du PSG (0-3). Dans le bas du tableau, toutes les équipes dans la lutte au maintien ont perdu, que ce soit Boulogne (19e) battu à Monaco (1-0), mais aussi Nice (17e) et Saint-Étienne (16e) défait à Valenciennes (1-0), encore sous la menace possible du Mans (18e). La mauvaise opération est pour les Lillois (désormais 5e) qui ont perdu trois points précieux en vue de la course au podium contre Auxerre. Invaincu à domicile depuis la 1re journée, Lille est tombé sur un Contout des grands soirs (1-2).

Mars 2010modifier | modifier le code

  • 6-7 mars (27e journée) : Tenus respectivement en échec à Boulogne-sur-Mer (0-0), à Saint-Étienne (1-1) et par Lorient (1-1), Lyon, Lille et l'OM ont raté une occasion de se rapprocher significativement des deux leaders. Cette triplette, en embuscade derrière Bordeaux et Montpellier, a raté une belle occasion d'autant plus que ces deux équipes se sont quittées sur un score de parité (1-1) obtenu par les montpelliérains sur le dernier coup franc du match après avoir raté deux penalties et jouant à 11 contre 10 pendant une heure de jeu (Ciani expulsé à la 32e). Ces matchs nuls font donc l'affaire d'Auxerre (seule équipe dans les 9 premiers du classement à gagner), victorieux de Valenciennes (1-0) qui revient à 2 points du podium. L'OGC Nice étant en train d'enchaîner les faux pas (défaite in extremis 2-3 contre Nancy), les relégables reprennent espoir, surtout Le Mans qui reste sur cinq points en trois rencontres avec un match en retard (1-1 à Grenoble). Le nul entre le RCL et le PSG (1-1), n'a pas de grande conséquence. Lens, avec treize points d'avance sur le maintien, ferme le ventre mou du classement, cette partie où se rassemblent des équipes n'ayant plus grand chose à craindre ou à espérer. Monaco, septième, à sept points de la Ligue Europa après son échec à Rennes (1-0), tient la tête de ce groupe qui rassemble Valenciennes (8e), Lorient (9e), Rennes (10e), Toulouse (11e), Nancy (12e), Sochaux (13e), Paris (14e) et Lens (15e).
  • 10 mars (25e journée) : Reportée pour permettre aux Bordelais de préparer leur match aller de Ligue des Champions, la rencontre entre Bordeaux et Auxerre a vu les Bourguignons s'imposer chez le leader de la Ligue 1. En inscrivant un doublé, Jele? le buteur polonais a renversé les Girondins (1-2). Auxerre s'empare de la troisième place et revient à un point des co-leaders Bordeaux et Montpellier.
  • 10 mars (Ligue des Champions - 8es de finale retour) : Après avoir été malmené en première période, Lyon a su trouver les ressources nécessaires pour réaliser un exploit sur la pelouse du Real Madrid (1-1) grâce à Pjani? qui a égalisé à un quart d'heure de la fin. En sortant les madrilènes, les lyonnais accède aux quarts de finale de la compétition et ajoute une magnifique page à son histoire européenne.
  • 11 mars : (Ligue Europa - 8es de finale aller) : Le LOSC obtient un bon résultat face à Liverpool grâce à un coup franc de Hazard en fin de match (1-0). L'OM a obtenu un nul sur la pelouse du Benfica Lisbonne (1-1).
  • 13-14 mars (28e journée) : Les Girondins ont ramené un point précieux de leur déplacement à Monaco (0-0). Et leurs concurrents n'ont pas fait mieux : Lyon n'a pas emporté le derby face à Saint-Étienne (1-1), Marseille est neutralisé à Toulouse (1-1). Le match nul entre Montpellier et Auxerre (1-1) respectivement 2e et 3e a aussi fait les affaires des Bordelais. Finalement, ce sont les lillois qui ont réalisé la bonne affaire de cette journée en étant la seule formation de tête a empoché les trois points contre la lanterne rouge grenobloise (1-0). En bas de classement, le choc pour le maintien entre Le Mans et Nice a tourné à l'avantage des visiteurs niçois (0-1). Le Mans semble condamner à la Ligue 2 comme Boulogne, vainqueur sans pression à Nancy (1-3).
  • 17 mars (Ligue des Champions - 8es de finale retour) : Bordeaux a décroché sa qualification pour les quarts de finale face à l'Olympiakos (2-1). Mis en danger par les grecs en seconde mi-temps, Chamakh marque en fin de match et délivre le stade Chaban-Delmas.
  • 18 mars : (Ligue Europa - 8es de finale retour) : L'OM et le LOSC, battus respectivement par le Benfica Lisbonne (1-2) et Liverpool (3-0), ont vu leur aventure européenne s'arrêter brutalement.
  • 20-11 mars (29e journée) : Cette journée a permis de décanter certaines positions. Dans le peloton de tête, mauvaises opérations pour Lille et Lyon battus respectivement par Bordeaux (3-1) et l'OM (2-1), deux concurrents directs au titre. Auxerre confirme ses bonnes dispositions en dominant Le Mans (2-1) tout comme Montpellier, victorieux de Valenciennes (2-1). Premier des trois matchs à huis clos et douzième défaite du PSG à Nice (1-0). Rennes se relance dans la course à l'Europe en étrillant Toulouse (4-1). Monaco continue de stagner en ne faisant que match nul à Grenoble toujours bon dernier (0-0). Même score pour Lens - Sochaux et Nancy - Saint-Étienne. Les Verts sont dorénavant menacés par Boulogne-sur-Mer, premier relégable revenu à six points après leur succès contre Lorient (2-0).
  • 27 mars (Coupe de la Ligue - Finale) : Au stade de France, l'Olympique de Marseille a dominé les Girondins de Bordeaux (3-1) et remporté son premier trophée depuis 17 ans.
  • 27-29 mars (30e journée) : En attendant les matches de Bordeaux et Marseille contre respectivement Valenciennes et Sochaux, le classement s'est resserré en tête du championnat. En disposant de Montpellier (4-1), Lille s'est rassuré et a repris sa marche en avant, alors que Lyon a assuré devant Grenoble (2-0). Auxerre, tenu en échec à Monaco (0-0), a raté l'occasion de s'emparer de la première place tout comme Montpellier. Paris n'a de son côté pas failli devant Boulogne dans un Parc des Princes vide et silencieux (3-1). Dans le bas du tableau, seul l'OGC Nice s'est imposé, sur la pelouse de Toulouse (0-2). Les Verts n'ont quant à eux pas profité des faux-pas de leurs concurrents directs pour le maintien en chutant lourdement à Lorient (4-0) et restent sous la menace de Boulogne-sur-Mer et du Mans (6 et 7 points d'avance sur ces clubs), malgré la défaite des manceaux devant Rennes (1-3). Nancy n'a pas fait de détail face à Lens (5-1). Les Lorrains ont décroché leur plus large victoire de la saison.
  • 30 mars (Ligue des Champions - Quarts de finale aller) : Au terme de ce match aller très disputé, l'Olympique lyonnais a battu les Girondins de Bordeaux au stade de Gerland (3-1).

Avril 2010modifier | modifier le code

  • 3-4 avril (31e journée) : Événement en tête du classement puisque les Girondins de Bordeaux, défaits chez eux par Nancy (1-2), ne sont plus leaders. Trois défaites consécutives toutes compétitions confondues pour Bordeaux, ce n'était jamais arrivé depuis l'arrivée de Laurent Blanc sur le banc des Girondins en juillet 2007. La victoire de l'OL à Rennes (1-2) a propulsé les Gones à la première place tandis qu'Auxerre a concédé le nul face à Paris (1-1). Alors que l'OM, vainqueur dans la douleur contre Lens (1-0), Montpellier continue à stagner en concédant le match nul sur son terrain face à Monaco (0-0), le quatrième nul de suite pour les monégasques. Même constat pour Lille qui a perdu le derby du Nord face à Valenciennes (1-0). En ce qui concerne le ventre mou du classement et la relégation, Grenoble s'incline devant Lorient (1-2), Nice et Sochaux se tiennent en respect (0-0) tout comme Boulogne-sur-Mer et Toulouse (1-1). Enfin, Saint-Étienne semble avoir totalement décroché son maintien en prenant le dessus sur Le Mans (2-0).
  • 7 avril (14e journée) : Suite à sa large victoire à domicile face à Sochaux en match en retard (3-0), l'OM prend la tête du championnat avec deux points d'avance sur Lyon, Montpellier et Auxerre.
  • 7 avril (Ligue des Champions - Quarts de finale retour) : Malgré la victoire des Girondins de Bordeaux (1-0), l'Olympique lyonnais s'est qualifié pour les demi-finales de la compétition pour la première fois de son histoire.
  • 10-11 avril (32e journée) : L'Olympique de Marseille a confirmé son statut de leader en dominant Nice (4-1). Parmi ses poursuivants, seule l'AJ Auxerre l'a emporté à Nancy (0-1). En effet, Lyon et Lille se sont neutralisés dans un match très engagé (1-1), Bordeaux a sombré à Paris (3-1) et Montpellier est freiné au Mans (2-2). Quant à Grenoble, dernier de la Ligue 1 et sévèrement battu samedi à Toulouse (4-0), a officiellement été relégué en Ligue 2. Le 23e revers du GF38, conjugué à la victoire de l'AS Saint-Etienne à Sochaux (0-2), a précipité le sort du club isérois. Alors qu'il reste six matches à disputer, les Verts, 17es et premiers non relégables, comptent désormais 20 points d'avance sur les Grenoblois qui ne peuvent en inscrire qu'au maximum 18.
  • 14 avril (30e journée) : Le leader marseillais met son calendrier à jour et s'impose in extremis sur le terrain de Sochaux pour sa 5e victoire consécutive en championnat (0-1). Marseille prend le large au classement (5 points d'avance sur l'AJ Auxerre et 7 sur Lyon).
  • 15 avril (26e journée) : Alors qu'ils avaient l'occasion de se relancer dans la course au titre avec deux matchs en retard dont le premier sur le terrain du Mans, les Girondins ont encore chuté (2-1) et comptent désormais 9 points de retard sur l'OM. Bordeaux a sans doute perdu sa dernière chance de croire à un nouveau sacre et avec un rythme de relégable (cinq points récoltés sur les sept dernières journées), une qualification pour la prochaine Ligue des Champions semble menacée.
  • 17-18 avril (33e journée) : L'Olympique de Marseille conforte sa première place au classement grâce à son succès sur la pelouse de Boulogne (1-2) acquis au bout du temps additionnel. La plupart des poursuivants marque le pas derrière et seul Auxerre, victorieux de Lorient (4-1), semble tenir la cadence imposée par les Phocéens. Entre la 3e et la 6e place, quatre équipes se tiennent en seulement deux points. Bordeaux 6e, qui compte toujours un match en moins, a peut-être dit adieu au titre après le match nul concédé face à Lyon 3e (2-2), l'un de ses concurrents directs dans le haut du tableau, au terme d'une rencontre marquée par trois expulsions. Tenu en échec par Toulouse (1-1), Montpellier 4e n'en a pas profité pour grimper sur le podium et semble marquer le pas depuis quelques semaines. Facile vainqueur de Monaco (4-0), Lille réalise une bonne opération dans la course à l'Europe, dépasse du même coup Bordeaux et se retrouve à la 5e place. Le Mans a arraché un précieux succès sur la pelouse de Valenciennes (0-1), qui lui permet de toujours rêver au maintien. Ce sera toutefois compliqué car Saint-Étienne, le premier non-relégable tenu en échec par le PSG (0-0), conserve 8 points d'avance.
  • 21 avril (Ligue des Champions - Demi-finale aller) : L'Olympique lyonnais est battu 1-0 au Bayern de Munich.
  • 24-25 avril (34e journée) : Ce sont Auxerre et Lille qui font la meilleure opération en l'emportant respectivement à Toulouse (0-3) et au Mans (1-2). Marseille tient bon en tête contre l'ASSE (1-0) et garde son avance de 5 points sur Auxerre et de 10 sur Lille, Montpellier continue son surplace avec son match nul à Nancy (0-0) tandis que Bordeaux poursuit sa marche en arrière après une nouvelle défaite à Lorient (1-0) qui l'envoie à la 6e place. À noter la nette victoire de Boulogne-sur-Mer à Sochaux (0-3).
  • 27 avril (35e journée) : Afin de préparer la finale de la Coupe de France, les finalistes, le PSG et Monaco voient leurs matchs décalés. Les parisiens ont été sévèrement puni à Grenoble (4-0) et les monégasques ont concédé le match nul face au Mans qui croit encore à un maintien en Ligue 1 (1-1).
  • 27 avril (Ligue des Champions - Demi-finale retour) : L'Olympique lyonnais est éliminé et ne participera pas à la finale en étant sévèrement battu à Gerland 3-0 par le Bayern Munich.
  • 28 avril (30e journée) : Dans une rencontre globalement dominée par les Nordistes, les Bordelais se sont inclinés à Valenciennes (2-0). Les Aquitains, qui ne peuvent plus mathématiquement conserver leur titre, doivent essayer d'assurer une place en Ligue des champions ou en Ligue Europa.
  • 30 avril (35e journée) : Match en avance qui oppose le dauphin Auxerrois et le leader Marseillais. Le score est de 0 à 0, l'Olympique de Marseille est assuré d'être parmi les 4 premiers du championnat, libérant ainsi sa place au troisième tour de qualification de la Ligue Europa comme vainqueur de la Coupe de la Ligue pour le 5e du championnat.

Mai 2010modifier | modifier le code

Statistiquesmodifier | modifier le code

L'affluence totale est de 7.633.831 spectateurs, soit 20.089 par match. 380 matchs sont joués et 916 buts sont marqués au cours de la saison. Au coefficient UEFA 2010, la France est au 5e rang avec 53,740 points.

Meilleurs buteursmodifier | modifier le code

Buteur Club Buts
Note 1
Pen.
Note 1
J
Note 2
min.
Note 3
1 Drapeau : Sénégal Mamadou Niang Olympique de Marseille 18 3 15 2472
2 Drapeau : France Kevin Gameiro FC Lorient 17 0 15 2992
3 Drapeau : Turquie Mevlüt Erding Paris SG 15 0 12 2403
4 Drapeau : Argentine Lisandro López Olympique lyonnais 15 3 12 2518
5 Drapeau : Pologne Ireneusz Jele? AJ Auxerre 14 0 10 2410
6 Drapeau : France Loïc Rémy OGC Nice 14 2 13 2869
7 Drapeau : Brésil Nenê AS Monaco 14 3 11 2989
8 Drapeau : Côte d'Ivoire Gervinho Lille OSC 13 0 10 2465
9 Drapeau : France Pierre-Alain Frau Lille OSC 13 1 12 2115
10 Drapeau : Ghana Asamoah Gyan Stade rennais 13 2 11 1990
11 Drapeau : France Yohan Cabaye Lille OSC 13 8 12 2539
12 3 joueurs 11
15 6 joueurs 10
21 1 joueur 9
22 7 joueurs 8
29 7 joueurs 7
36 11 joueurs 6
47 16 joueurs 5
63 30 joueurs 4
93 22 joueurs 3
115 49 joueurs 2
164 91 joueurs 1
Buts contre son camp 25
Total : 916 67 380 3420010
Moyenne par match : 2,4 buts
Source : Classement des buteurs


1 : Nombre de buts inscrits dont pénaltys
2 : Nombre de matchs durant lequel le joueur a marqué
3 : Temps de jeu total en minutes

Meilleurs passeursmodifier | modifier le code

Passeur Club Passes
Note 4
CPA
Note 4
MD
Note 5
min
Note 6
1 Drapeau : Argentine Lucho Gonzalez Olympique de Marseille 11 4 8 1960
2 Drapeau : France Marama Vahirua FC Lorient 10 4 10 1946
3 Drapeau : Roumanie Daniel Niculae AJ Auxerre 8 0 8 2275
4 Drapeau : Belgique Eden Hazard Lille OSC 7 1 6 1618
5 Drapeau : Tunisie Fahid Ben Khalfallah Valenciennes FC 6 1 6 1296
6 Drapeau : France Yoann Gourcuff Girondins de Bordeaux 6 3 4 1612
7 Drapeau : France Christophe Jallet Paris SG 5 1 4 1323
8 Drapeau : Congo-Brazzaville Chris Malonga AS Nancy-Lorraine 5 3 3 812
9 Drapeau : France Fabrice Abriel Olympique de Marseille 5 3 3 1429
10 15 joueurs 4
25 21 joueurs 3
46 31 joueurs 2
77 95 joueurs 1
Total: 297 51 209 1881010
Moyenne par match: 1,4 passes
Source : LFP.fr Classement des passeurs


4: Nombre de passes décisives dont coups de pied arrêtés
5: Nombre de matchs différents
6: Temps de jeu total en minutes

Statistiques diversesmodifier | modifier le code

Buts
Discipline
Autres statistiques
  • Plus long temps additionnel : 5 minutes et 56 secondes lors de Lens - Lille.
  • Score le plus fréquent : 1-0, 47 fois, ce qui représente 12,3 % des matchs
  • Les Girondins de Bordeaux ont battu le record de la plus longue série de victoires, d'abord le 9 août en gagnant une 12e victoire, face à Lens (4-1), après les séries du Lille OSC en 1947-1948 et 1949-1950, avant d'étendre le record à 14 victoires durant le mois.
  • Grenoble a battu le record du pire début de championnat le 31 octobre contre Lille, leur 11e défaite consécutive, après Sète en 1947.
  • 5-5, score de Lyon - Marseille, était du jamais vu depuis plus de cinquante ans. Le score incroyable du match entre Lyon et Marseille n'a eu que quatre précédents : un Fives - Cannes en septembre 1932, un Club français - Racing Club en avril 1933, un Cannes - Red Star en septembre 1937 et un Nice - Lille en décembre 1957.

Trophées UNFP du joueur du moismodifier | modifier le code

Source : unfp.org

Mois Joueur Club
Août Drapeau : Argentine Lisandro López Olympique lyonnais
Septembre Drapeau de la France Hugo Lloris Olympique lyonnais
Octobre Drapeau : Pologne Ireneusz Jele? AJ Auxerre
Novembre Drapeau : France Fabrice Abriel Olympique de Marseille
Décembre Drapeau : France Jérémie Janot AS Saint-Étienne
Janvier Drapeau : France Karim Aït-Fana Montpellier HSC
Février Drapeau : France Hatem Ben Arfa Olympique de Marseille
Mars Drapeau : Belgique Eden Hazard Lille OSC
Avril Drapeau : Argentine Lucho Gonzalez Olympique de Marseille

Parcours en coupes d'Europemodifier | modifier le code

Le parcours des clubs français en coupes d'Europe est important puisqu'il détermine le coefficient UEFA, et donc le nombre de clubs français présents en coupes d'Europe les années suivantes.

Club Compétition
Olympique lyonnais Ligue des Champions éliminé en demi-finale (Bayern Munich Drapeau : Allemagne)
FC Girondins de Bordeaux Ligue des Champions éliminé en quart de finale (Olympique lyonnais Drapeau : France)
Olympique de Marseille Ligue des Champions éliminé en phase de groupes (Real Madrid CF Drapeau : Espagne, Milan AC Drapeau : Italie et FC Zurich Drapeau : Suisse)
Lille OSC Europa Ligue éliminé en huitième de finale (Liverpool FC Drapeau : Angleterre)
Olympique de Marseille Europa Ligue éliminé en huitième de finale (Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal)
Toulouse FC Europa Ligue éliminé en phase de groupes (Shakhtar Donetsk Drapeau : Ukraine, FC Bruges Drapeau : Belgique et Partizan Belgrade Drapeau : Serbie)
EA Guingamp Europa Ligue éliminé en barrage (Hambourg SV Drapeau : Allemagne)
Classement UEFA des fédérations
Rang11 Ligue Coefficient
UEFA 2009
Coefficient
2005-2009
Coefficient
2009-2010
Coefficient
UEFA 2010
Places en
Ligue des Champions
Places en
Ligue Europa
2009 2010 Groupes Barrages 3e tour Barrages 3e tour
1 1 (=) Drapeau : Angleterre Angleterre 79,499 63,928 17,928 81,856 3 1 2 1
2 2 (=) Drapeau : Espagne Espagne 74,266 61,829 17,928 79,757
3 3 (=) Drapeau : Italie Italie 62,910 48,910 15,428 64,338
4 4 (=) Drapeau : Allemagne Allemagne 56,695 46,124 18,083 64,207 2 1
5 5 (=) Drapeau : France France 50,168 38,740 15,000 53,740
6 6 (=) Drapeau : Russie Russie 47,625 37,625 6,166 43,791 2 1
Participants en Ligue des champions
Participants en Ligue Europa
Résultats
  • En qualifications, Lyon apporte 2 points (2-0-0), Lille, 4, (4-0-0), Toulouse, 1 (1-0-1) et Guingamp, aucun (0-0-2) ;
  • Hors qualifications, Bordeaux apporte 17 points (8-1-1), Marseille, 10 (4-2-4), Lyon, 14 (6-2-4), Toulouse, 5 (2-1-3) et Lille, 12 (5-2-3).
Parcours en Ligue des champions
Parcours en Ligue Europa
Coefficient France (saison 2009-2010)
  • 25 points de bonifications en Ligue des champions : phase de groupes de ligue des Champions de Bordeaux, Marseille et Lyon (4 chacun), huitièmes de finales de Bordeaux et Lyon (5 chacun), quart de finale de Lyon et de Bordeaux (1 point chacun), demi-finale de Lyon (1 point) ;
  • Lors des phases de poules et des phases finales, 36 points en Ligue des Champions et 22 points en Ligue Europa (2 points par victoire, 1 par nul) ;
  • En tours de qualifications, 7 points (1 point par victoire, 0,5 par nul) ;

Soit en tout, 90 points pour 6 équipes engagées, donc un coefficient pour la saison 2009-2010 de 90 / 6 = 15,000.

Nouvel indice UEFA 2010 pour la France 
38,740 + 15,000 = 53,740
Classement UEFA des clubs
Rang12 Évolution Club Coefficient
UEFA 2009
Coefficient
2005-2009
Coefficient
2009-2010
Coefficient
UEFA 2010
2009 2010
10 10 = Olympique lyonnais 91,033 68,748 28,000 96,748
49 19 +30 Girondins de Bordeaux 40,033 37,748 30,000 67,748
39 25 +14 Olympique de Marseille 48,033 45,748 17,000 62,748
40 41 -1 Lille OSC 47,033 31,748 15,000 46,748
117 101 +16 Toulouse FC 14,033 11,748 8,000 19,748
NC13 134 - EA Guingamp 10,033 7,748 4,500 12,248

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. "La LFP et PUMA révèlent les Ballons Officiels Ligue 1 et Ligue 2"
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t Le Tour de France des clubs
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t Rédaction, « Les acteurs de la superproduction entrent en scène », L'Équipe, vol. 64, no 20117,‎ 7 août 2009, p. 8-9
  4. a et b "Football : Pierre Dréossi : « Certains clubs font des folies » " dans maville.com du 8 juillet 2009
  5. "Félicitée par la DNCG, l'USBCO prospecte" dans La Voix des Sports du 13 juin 2009
  6. http://www.lfp.fr/calendrier_2009_2010/Ligue_1_2009_2010.htm Le calendrier sur le site de la LFP.
  7. [1] Classement officiel
  8. Calendrier des rencontres 2009-2010, sur le site de la LFP
  9. Les calendriers 2009/2010 de Ligue 1 et Ligue 2 dévoilés.
  10. a et b 90 minutes par match, sans compter le temps additionnel
  11. Classement des championnats nationaux en fonction de l'indice UEFA
  12. Classement des clubs en fonction de l'indice UEFA
  13. Guingamp n'ayant pas disputé de compétition européenne pendant les années 2005-2009, il n'était pas classé à proprement parler ; il avait donc le coefficient correspondant à un cinquième de celui de la France.

Voir aussimodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :









Creative Commons License