Ski alpin aux Jeux olympiques de 1976

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les épreuves de ski alpin des Jeux olympiques d'hiver de 1976 à Innsbruck comptaient également comme championnats du monde et se sont disputées du 5 au 14 février 1976.


Innsbruck récupère l'organisation des Jeux olympiques 1976 après le retrait de Denver en novembre 1972, suite au vote négatif des habitants pour une subvention de 5 millions de dollars et à la pression de groupes écologistes.

Rosi Mittermaier est l'héroïne des Jeux olympiques 1976 avec 2 médailles d'or et une médaille d'argent.

L'allemande remporte à la surprise générale la descente : elle devance la favorite autrichienne Brigitte Totschnig d'une demi-seconde et obtient ainsi sa première victoire dans cette discipline.

Rosi Mittermaier s'impose ensuite en slalom et file vers un grand chelem, jamais réalisé par une femme.

Rosi Mittermaier termine seconde du géant à seulement 12 centièmes de la canadienne Kathy Kreiner. A mi-parcours, Mittermaier avait pourtant une demi-seconde d'avance sur Kreiner, mais elle commit une légère erreur de trajectoire sur l'une des dernières portes. Malgré sa déception, Rosi retrouve vite son éclatant et éternel sourire.

Quatre ans après l'argent de Sapporo, Danielle Debernard se classe troisième en géant et gagne l'unique médaille de la délégation française.

La descente masculine est un des temps fort de ces Jeux olympiques. Le grandissime favori Franz Klammer bat le tenant du titre Bernhard Russi à l'issue d'un duel d'anthologie.

Le géant est un jeu de massacre :

  • Gustavo Thöni, meilleur temps de la première manche, craque dans la seconde manche et ne se classe que quatrième,
  • Piero Gros abandonne,
  • Ingemar Stenmark obtient une médaille de bronze, après avoir manqué sa première manche et réalisé le meilleur temps de la seconde manche,
  • les suisses Heini Hemmi et Ernst Good, qui n'ont jamais gagné une course en coupe du monde, signent un étonnant doublé.

Piero Gros gagne le slalom devant son compatriote Gustavo Thöni. Ingemar Stenmark chute alors que Willi Frommelt ramène une nouvelle médaille de bronze, deux ans après celle obtenue à Saint-Moritz en descente.

Gustavo Thöni et Rosi Mittermaier remportent le combiné de la FIS.


Podiumsmodifier | modifier le code

Hommesmodifier | modifier le code

Épreuves Gold medal.svg Or Silver medal.svg Argent Bronze medal.svg Bronze
Descente Autriche Franz Klammer Suisse Bernhard Russi Italie Herbert Plank
Géant Suisse Heini Hemmi Suisse Ernst Good Suède Ingemar Stenmark
Slalom Italie Piero Gros Italie Gustavo Thöni Liechtenstein Willi Frommelt

Femmesmodifier | modifier le code

Épreuves Gold medal.svg Or Silver medal.svg Argent Bronze medal.svg Bronze
Descente RFA Rosi Mittermaier Autriche Brigitte Totschnig États-Unis Cindy Nelson
Géant Canada Kathy Kreiner RFA Rosi Mittermaier France Danielle Debernard
Slalom RFA Rosi Mittermaier Italie Claudia Giordani Liechtenstein Hanni Wenzel

Combinémodifier | modifier le code

Les épreuves du combiné ne comptaient pas comme épreuve olympique : elles attribuaient uniquement le titre de champion du monde.

Épreuves Med 1.png Or Med 2.png Argent Med 3.png Bronze
Combiné Hommes Italie Gustavo Thöni Liechtenstein Willi Frommelt États-Unis Greg Jones
Combiné Femmes RFA Rosi Mittermaier France Danielle Debernard Liechtenstein Hanni Wenzel

Tableau des médaillesmodifier | modifier le code

Rang Nations Gold medal.svg Or Silver medal.svg Argent Bronze medal.svg Bronze Total
1 RFA RFA 2 1 0 3
2 Italie Italie 1 2 1 4
3 Suisse Suisse 1 2 0 3
4 Autriche Autriche 1 1 0 2
5 Canada Canada 1 0 0 1
6 Liechtenstein Liechtenstein 0 0 2 2
7 Suède Suède
États-Unis États-Unis
France France
0 0 1 1







Creative Commons License