Charles Rennie Mackintosh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mackintosh et Rennie.
Charles R. Mackintosh
Image illustrative de l'article Charles Rennie Mackintosh
Charles Rennie Mackintosh vers 1900
Présentation
Naissance
Glasgow, Ecosse
Décès (à 60 ans)
Londres, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique
Mouvement(s) Arts and Crafts
Œuvre
Réalisations Hill House
Glasgow School of Art
The Light House
Entourage familial
Famille Margaret MacDonald (femme)
Frances MacDonald (belle-soeur)
James Herbert MacNair (beau-frère)

Charles Rennie Mackintosh est né le à Glasgow et mort le 10 décembre 1928 à Londres. C'était un architecte, concepteur britannique, faisant partie du mouvement Arts and Crafts et le principal porte-parole de l'Art nouveau en Écosse.

Biographiemodifier | modifier le code

Né à Glasgow, dans une famille ouvrière, il étudie l'architecture auprès de John Hutchinson mais il suit des cours du soir à l'école d'art de Glasgow. C'est là qu'il fait la connaissance de Margaret MacDonald (qu'il épouse en 1900), sa sœur Frances MacDonald et James Herbert MacNair. Ce groupe d'artistes, connu sous le nom de « The Four », expose à Liège pour la première fois en 1895, à Glasgow, Londres (Arts and Crafts Society en 1896) et Vienne. Ces expositions contribuent à établir la réputation de Mackintosh. Le style, surnommé « Glasgow », se fait connaître en Europe à travers des expositions, et il est particulièrement bien reçu par la Sécession viennoise lors de l'exposition organisée par celle-ci à Vienne en 1900.

Il rejoint le cabinet d'architectes Honeyman & Keppie en 1889 et développe son propre style où s'opposent angles droits et motifs décoratifs d'inspiration florale avec des courbes douces, par exemple le motif dit de la Rose Mackintosh, et auquel s'intègrent des références à l'architecture écossaise traditionnelle. Le projet qui contribue à élever sa réputation à un rang international est la Glasgow School of Art (1897-1909)

L'école de Scotland Street à Glasgow
Hill House, Helensburgh.
« The Lighthouse », le bâtiment Glasgow Herald
Côté nord du bâtiment de la Glasgow School of Art.

Parmi les autres réalisations architecturales :

Mackintosh travaille aussi comme décorateur d'intérieur et créateur de meubles, de textiles et de ferronnerie. La plus grande partie de son travail mélange son style propre à celui de sa femme, plus souple et floral, rehaussant ainsi son travail plus formel et rectiligne. Comme son contemporain Frank Lloyd Wright, les projets architecturaux de Mackintosh comportent souvent des indications importantes concernant les détails de la décoration et du mobilier de ses immeubles. Son travail a été exposé à la Secession Exhibition de Vienne en 1900.

Bien qu'assez peu populaire dans son Écosse natale, Mackintosh a connu un relatif succès à l’extérieur du Royaume-Uni et la plupart de ses conceptions les plus ambitieuses n’ont pas été réalisées, comme celles de la Glasgow International Exhibition de 1901.
Par contre, la même année, lors d'un concours organisé par un magazine de design allemand, il présente les plans de la Haus für eines Kunstfreundes (« Maison pour un amateur d'art »), mais sa candidature n'est pas retenue (elle sera construite neuf décennies plus tard).
En 1903, il participa également à autre concours lancé pour la construction de la Cathédrale de Liverpool, mais il échoue de nouveau face à Giles Gilbert Scott.
Plus tard, découragé par l’architecture, Mackintosh a beaucoup travaillé comme peintre paysagiste, réalisant de nombreux paysages et des études de fleurs (souvent en collaboration avec Margaret, dont Mackintosh adopte de plus en plus le style) dans le village de Walberswick dans le Suffolk, où le couple s’est installé en 1914.
En 1923, ils passent leur vacances dans le Roussillon pour un séjour qui se prolonge indéfiniment. Ils vivent pendant l'été 1924 au faubourg de Collioure, et pendant les hivers 1925-1926 et 1926-1927 à l'hôtel Le Commerce à Port-Vendres. Il meurt à Londres en 1928, ruiné.
Selon ses dernières volontés, ses cendres sont dispersées dans les eaux de Port-Vendres, lieu et sujet de nombres de ses œuvres, où il avait passé avec Margaret quelques-une des années les plus heureuses de sa vie.

Postéritémodifier | modifier le code

House for an Art Lover (« Maison pour un amateur d'art ») à Glasgow

Les conceptions de Mackintosh ont gagné en popularité dans les décennies suivant sa mort.
Sa « Maison pour un amateur d'art » (House for an Art Lover) a été finalement construite par des artistes et artisans, dans le Bellahouston Park à Glasgow entre 1989 et 1996 suivant les plans établis par Mackintosh.
L'Université de Glasgow (qui possède la majeure partie de son travail de peintre paysagiste) a aussi reconstruit une maison à terrasse conçue par Mackintosh, The Mackintosh House (faisant partie de la Hunterian Museum and Art Gallery) et qui fut meublée avec des œuvres de Margaret.
La Glasgow School of Art building (maintenant renommée « The Mackintosh Building ») est habituellement citée par les critiques architecturaux comme un des bâtiments les plus élégants du Royaume-Uni.
La Charles Rennie Mackintosh Society tente d’encourager une meilleure connaissance de l'œuvre de Mackintosh et de son importance en tant qu'architecte, artiste, designer et concepteur.

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License