Coucher de soleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coucher de soleil au-dessus du Golfe de Tarente.
Un coucher de soleil au-dessus de l'océan vu de l'espace, photographié à partir de la Station spatiale internationale. Le terminateur est clairement visible.

Le coucher du soleil est le moment auquel le Soleil disparaît derrière l'horizon, dans la direction de l'Ouest. Il s'agit d'un phénomène quotidien causé par la rotation de la Terre. L'expression coucher de soleil ne reflète bien sûr qu'une apparence, car le soleil ne se couche pas, c'est le mouvement de rotation de la Terre qui donne cette impression. Il en est de même pour le lever de soleil qui est le moment où le Soleil apparaît à l'horizon, à l'est.

Course du soleilmodifier | modifier le code

Coucher du soleil à Hong Kong (3 juillet 2005), et un calcul du déplacement du soleil à des intervalles de 4 minutes.

Dire : « Le soleil se lève à l'est et se couche à l'ouest » est une approximation. Il ne le fait que deux fois par an, aux équinoxes. Quel que soit l'endroit d'observation sur Terre, ses points de lever et de coucher se déplacent vers le Nord après l'équinoxe de printemps et atteignent leur écart maximum par rapport à l'Est et à l'Ouest lors du solstice d'été. Ensuite, les points de lever et de coucher redérivent à nouveau pour retrouver l'axe Est-ouest à l'équinoxe d'automne. Ensuite, à l'inverse, jusqu'au solstice d'hiver, les points de lever et de coucher se déplacent vers le Sud.

Pour illustrer ce phénomène, l'image montre un calcul des positions successives du soleil à des intervalles de 4 minutes le 3 juillet 2005 ; au solstice (20 juin), la trajectoire se situe à droite à environ un diamètre solaire. À gauche, le déplacement du soleil 1 mois plus tard (3 août).

Différents couchers de soleil (effets atmosphériques)modifier | modifier le code

Rayon vertmodifier | modifier le code

Un rayon vert à l'Observatoire de La Silla (ESO)

Le rayon vert est un phénomène optique de réfraction dû à l'atmosphère lorsque le soleil se couche. On voit alors apparaître un point vert, juste au-dessus de l'horizon, pendant un court instant.

Soleil rougemodifier | modifier le code

Un soleil rouge
Une variante : lorsque le soleil vire au violet

C'est aussi un effet dû à l'atmosphère. En s'approchant de l'horizon, on peut parfois voir le soleil rougir. Bien sûr le Soleil ne change pas de couleur, mais c'est l'atmosphère qui lui donne cette apparence : les rayons solaires traversent une épaisseur d'atmosphère plus importante, et la diffusion, également plus importante ne laisse alors que la couleur rouge. Parfois, cela peut même virer au violet.

Soleil découpémodifier | modifier le code

Le soleil découpé, ou plus exactement, en franges, est un effet atmosphérique un peu particulier, et surtout, beaucoup plus rare. Il s'agit d'un soleil couchant, dont la moitié inférieure est découpée en franges. Ce phénomène est entre autres connu du grand public grâce à la première image du film Le Roi lion (1994)

Coucher de soleil martienmodifier | modifier le code

Coucher de soleil sur Mars.
Photo prise par Mars Pathfinder

La distance Terre-Soleil étant plus petite que la distance Mars-Soleil, le Soleil apparaît plus petit sur Mars.

Le coucher de soleil sur Mars a une teinte bleuâtre rayonne vers l’extérieur du soleil couchant, se décolorant progressivement avant de prendre une teinte rosée. D’après, Ezra Block et Robert Krulwich du site NPR (principale radio non commerciale des États-Unis) l’explication provient de la poussière en suspension, plus précisément la taille de cette poussière, et des longueurs d’onde de la lumière que ces particules de poussière laissent passer.

La poussière martienne est plus petite et plus abondante que les particules que vous trouvez flotter autour vous, ici sur Terre, et elle arrive à être juste de la bonne taille pour absorber les longueurs d’onde bleues tout en éparpillant les rouges dans le ciel. Ces longueurs d’onde rouges sont ce qui donne cette teinte rosâtre au firmament martien. En regardant directement vers le soleil couchant, cependant, vous le verrez bleu. C’est parce que les rayons de lumière, provenant de cette direction, ont perdu entièrement leurs spectres rouges (ils ont été filtrés, et diffusés par la poussière), de sorte que les seules longueurs d’onde de la lumière qui arrivent à traverser sont celles qui donnent à celle-ci son aspect bleu.

Sur terre, nos plus grosses particules atmosphériques dispersent les longueurs d’onde bleue au lieu du rouge, donc l’effet inverse est observé. Ce qui est intéressant, c’est que les astronomes pensent qu’ils peuvent utiliser des propriétés spectrales comme celles-ci pour recueillir des renseignements importants sur les planètes dans notre galaxie, détails qui pourraient même un jour nous amener vers d’autres planètes habitables.

Galeriemodifier | modifier le code

Voir aussimodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License