Derartu Tulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Derartu Tulu Portail athlétisme
Informations
Discipline(s) 3 000 mètres, 10 000 mètres, marathon
Nationalité Drapeau d’Éthiopie Éthiopie
Naissance 21 mars 1972
Lieu Bekoji
Taille 1,55 m
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 1
Championnats du monde 1 1 0
Championnats d'Afrique 4 0 0

Derartu Tulu, née le 21 mars, 1972 à Bekoji, est une athlète éthiopienne. Première africaine noire à remporter un titre olympique, elle est également la première à remporter deux titres sur la distance du 10 000 m. Elle a remporté un titre mondial, trois titres de championne du monde de cross-country et le marathon de Londres.

Biographiemodifier | modifier le code

Née dans le même village que Kenenisa Bekele, cette jeune fille de l'ethnie Oromos fait ses premiers pas sur la scène internationale lors des championnats du monde de cross-country1. Bien que toujours juniore, elle participe aux épreuves séniores où elle termine à la 23e place lors des mondiaux 1989 de Stavanger.

Chez les séniores, elle remporte ses premiers titres dès la saison 1990 où elle remporte le 3 000 m et le 10 000 m des championnats d'Afrique disputés au Caire. Cette même saison, elle remporte le titre mondial junior du 10 000 m à Plovdiv.

La saison suivante, elle remporte la médaille d'argent aux mondiaux de cross 1991 à Anvers. Lors de la saison estivale, elle participe aux championnats du monde 1991 de Tokyo. Lors du 10 000 m, elle est la seule à suivre l'Écossaise Liz McColgan avant de craquer à trois tours de la fin pour terminer à une huitième place2.

La saison suivante, elle remporte de nouveau les deux titres du 3 000 m et le 10 000 m des championnats d'Afrique. Elle participe ensuite à ses premiers Jeux olympiques à Barcelone. Lors de la finale du 10 000 m, la Britannique McColgan mène le début de course avant que la sud-africaine Elana Meyer la dépasse pour accélérer au septième kilomètre. Tulu rejoint la Sud-africaine et reste dans son sillage. À un tour de l'arrivée, Tulu, dotée d'une formidable pointe de vitesse, accélère pour décramponner son adversaire et terminer en tête, devançant Meyer de trente mètres. Tulu devient la première africaine noire à remporter un titre olympique2,3. Mais c'est surtout ce qui se passe après la ligne d'arrivée franchie qui marque les esprits. Tulu attend Meyer et les deux femmes tombent dans les bras l'une de l'autre. Elles effectuent ensuite leur tour d'honneur drapées dans les drapeaux emmêlés de leurs deux pays. C'est d'autant plus symbolique qu'une femme noire soit unie à une femme blanche sud-africaine alors que l'Afrique du Sud retrouve les Jeux olympiques après son bannissement en raison de l'apartheid4. Elle termine sa saison par un nouveau doublé lors de la Coupe du monde disputée à La Havane.

Blessée, elle ne participe pas à la saison suivante, puis ne participe à aucune compétition importante la saison suivante. Lors de l'hiver 1995, elle remporte aisément le mondial de cross 1995. Son objectif de la saison estivale est le championnat du monde de Göteborg. La course, menée par la Portugaise Fernanda Ribeiro, voit disparaitre les autres coureuses pour laisser Tulu et Ribeiro se retrouver seules. Bien que l'Éthiopienne essaye de faire la différence dans le dernier virage, Ribeiro résiste et remporte le titre5,6.

La saison suivante, elle finit 4e du 10 000 m des Jeux olympiques d'Atlanta.

En 1997, elle remporte un second titre mondial de cross-country. Après une première expérience sur marathon, terminée à la cinquième place lors du marathon de Boston, elle échoue à une onzième place lors de sa demi-finale des mondiaux d'Athènes.

Sa carrière en athlétisme est mise en sommeil, Tulu mettant au monde son premier enfant, une fille prénommée Tsion7.

Sa performance d'Athènes la convainc de privilégier une carrière sur route, ce qu'elle fait lors de son retour en 1999. Elle fait toutefois un retour sur les pistes lors de la saison 2000. Elle participe à ses troisièmes Jeux olympiques, lors des jeux de Sydney. La course est très rapide et elle triomphe de sa compatriote Gete Wami. Son temps, de 38 secondes inférieur à son meilleur temps sur la distance, est un nouveau record d'Afrique et record olympique8,9. Elle devient la première femme à remporter deux titres olympiques sur la distance.

La saison suivante, elle remporte son premier titre majeur en marathon en remportant le marathon de Londres. Lors de la saison estivale, elle remporte son premier titre mondial lors du 10 000 m des mondiaux d'Edmonton en triomphant au sprint de sa compatriote Berhane Adere de quatre centièmes10.

Sa saison 2002 est principalement consacrée aux courses sur routes. De même, la saison suivante, elle dispute des épreuves sur route, terminant dixième au marathon de Londres, et des épreuves sur piste où ses meilleurs résultats sont une victoire lors du Mémorial Van Damme de la Golden League 2003 et une seconde place lors des finales mondiales de l'athlétisme.

Elle dispute une nouvelle fois les jeux lors des jeux d'Athènes. Lors de la finale, trois éthiopiennes, Tulu, Ejegayehu Dibaba et Werknesh Kidane, sont opposées à la Kényane Lornah Kiplagat et la Chinoise Wang Junxia dans les derniers tours. Cette dernière s'échappe pour remporter l'or, laissant les Éthiopiennes se disputer les deux médailles suivantes. Tulu prend la troisième place derrière sa cousine Dibaba11.

La saison suivante, elle termine à la quatrième place des mondiaux d'Helsinki.

Palmarèsmodifier | modifier le code

Année Compétition Lieu Épreuve Résultat Temps
1989 Championnats du monde cross-country Stavanger 23e 23 min 29
1990 Championnats du monde cross-country Aix-les-Bains 15e 19 min 53
Championnats d'Afrique Le Caire 3 000 m 1re 9 min 11 s 21
10 000 m 1re 33 min 37 s 82
Championnats du monde junior Plovdiv 10 000 m 1re 32 min 56 s 26
1991 Championnats du monde cross-country Anvers 2e 20 min 27
Championnats du monde Tokyo 3 000 m 5e 9 min 01 s 04
10 000 m 8e 32 min 16 s 55
1992 Championnats d'Afrique Belle Vue Mauricia 3 000 m 1re 9 min 01 s 12
10 000 m 1re 33 min 38 s 97
Coupe du monde La Havane 3 000 m 1re 9 min 05 s 89
10 000 m 1re 33 min 38 s 97
1995 Championnat du monde de cross-country Durham 1re 20 min 21
Championnats du monde Göteborg 10 000 m 2e 31 min 08 s 10
1996 Jeux olympiques Atlanta 10 000 m 4e 31 min 10 s 46
1997 Championnat du monde de cross-country Turin 1re 20 min 53
Championnats du monde Athènes 10 000 m demi-finale 33 min 25 s 99
1999 Championnats du monde de semi-marathon Palerme semi-marathon 14e 1 h 11 min 33
2000 Championnats du monde cross-country Vilamoura 1re 25 min 42
Jeux olympiques Sydney 10 000 m 1re 30 min 17 s 49 RO
2001 Marathon de Londres Londres marathon 1re 2 h 23 min 57
Championnats du monde Edmonton 10 000 m 1re 31 min 48 s 81
2003 Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 5 000 m 2e 14 min 56 s 93
2004 Championnats du monde cross-country Bruxelles cross-country 16e 28 min 39
Jeux olympiques Athènes 10 000 m 3e 30 min 26 s 42
2005 Championnats du monde de semi-marathon Edmonton semi-marathon 15e 1 h 12 min 12
Championnats du monde Helsinki Marathon 4e 2 h 23 min 30
2009 Marathon de New York New York Marathon 1er 2 h 28 min 52
RO : Record olympique

Annexesmodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. « Derartu TULU, La première femme d'Afrique noire championne olympique », sur www.olympic.org (consulté le 15 septembre 2009)
  2. a et b (en) « Derartu Tulu », sur www.sporting-heroes.net (consulté le 16 septembre 2009)
  3. robert Parienté, Guy Lagorce, La fabuleuse histoire des Jeux olympiques, Vendredi 7 août, page 711 (ISBN 2830705831)
  4. Alain Billouin, 100 dieux du stade, Derartu Tulu, Reine de Saba, page 114, (ISBN 2263031987)
  5. (en) « 5th IAAF World Championships in Athletics », sur www2.iaaf.org (consulté le 15 septembre 2009)
  6. (en) « Derartu Tulu, 1995 World 10000m Championship silver », sur www.sporting-heroes.net (consulté le 16 septembre 2009)
  7. (en) « Derartu Tulu, Career Highlights », sur www.globalathletics.com (consulté le 16 septembre 2009)
  8. (en) « Sydney 2000 : Women 10,000 metres final », sur www2.iaaf.org (consulté le 16 septembre 2009)
  9. (en) « Derartu Tulu, Career Highlights: Second Olympic 10000m gold », sur www.sporting-heroes.net (consulté le 16 septembre 2009)
  10. (en) « Edmonton 2001, Women's 10,000m final-10 000 m f. finale », sur www2.iaaf.org (consulté le 17 septembre 2009)
  11. (en) « Athens 2004 : Women 10,000 metres final », sur www.iaaf.org (consulté le 16 septembre 2009)

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License