Djebé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Djebe)
Aller à : navigation, rechercher

Djebé ("flèche") fut l'un des généraux de Gengis Khan.

Cet excellent combattant fut un ennemi de Gengis Khan. Il devînt son allier, après une bataille particulièrement féroce, ou il fut fait prisonnier par le grand khan. Djebé lui avoue alors avoir tué sa monture à l'aide de son arc pendant le combat. Le grand khan impressionné préféra l'incorporer dans ses troupes au lieu de l'exécuter comme les autres hommes de sa tribu. L'Histoire secrète des Mongols nous donne un aperçu de leur discussion: L'Empereur Cinggis reprit: Quand nous nous sommes livré bataille à Froidure {...} une flèche du haut de la montagne frappa net la première vertèbre cervicale de mon destrier. Du haut de la montagne... À ces mots, Djebé répondit: C'est moi qui ai tiré du haut de la montagne. À présent, si le roi me fait mettre à mort, je pourrirai; s'il m'accorde sa faveur, Pour lui je galoperais


Faits d'armesmodifier | modifier le code

Djebé envahit la Russie avec Subötai, avec sous leurs ordres une armée de 20 000 milles hommes, correspondants à leur deux tumans réunis, ils allèrent entre autre jusqu'à Kiev en Ukraine. Il y mourut dans les années 1221-1225.


Origine du surnommodifier | modifier le code

Quand Djebé avoua avoir tué le cheval du grand khan lors de la bataille de Froidure à l'aide de son arc, celui-ci décida de ne plus le nommé que par "La flèche", surnom qu'il laissa à la postérité.

Il créa les cavaliers flèches : des hommes munis de plusieurs chevaux, capables de traverser le très vaste empire mongol en un temps record.







Creative Commons License