Dongguan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Dongguan
东莞
Image illustrative de l'article Dongguan
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Guangdong
Statut administratif Ville-préfecture
Maire Liu Zhigeng (刘志庚)
Code postal Ville : 5230001
Indicatif 07691
Démographie
Population 8 220 237 hab.2 (2010)
Densité 3 335 hab./km2
Géographie
Coordonnées 23° 02′ 00″ N 113° 43′ 00″ E / 23.033333, 113.716667 ()23° 02′ 00″ Nord 113° 43′ 00″ Est / 23.033333, 113.716667 ()  
Superficie 246 500 ha = 2 465 km2
Divers
PIB total 218,3 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 33 263 yuans (2005)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Dongguan

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Dongguan
Liens
Site web www.dg.gov.cn
La zone du delta de la Rivière des Perles incluant la préfecture de Dongguan

Dongguan (东莞 ; pinyin : Dōngguǎn) est une ville-préfecture chinoise de plus de 8 millions d'habitants (2010). Elle est située dans la province du Guangdong, sur le delta de la rivière des Perles. Elle fait partie de la mégalopole chinoise du delta de la Rivière des Perles. On y parle le dialecte de Dongguan du groupe des dialectes de Yue Hai du cantonais.

Géographiemodifier | modifier le code

Le centre urbain de Dongguan est à 50 km de celui de Canton (Guangzhou) au nord, à 90 km de Shenzhen au sud, à 47 milles nautiques (87 km) de Hong Kong, et à 48 milles nautiques (89 km) de Macao par voie navigable. Dongguan est un passage obligé entre Canton et Hong Kong, par route ou par voie navigable.

La superficie totale de Dongguan se répartit en 27 % d'eau, 25 % de terres forestières, 13 % de terres cultivées, et 35 % de terrains développés.

Climatmodifier | modifier le code

Le climat de Dongguan, située sous le tropique du Cancer, est subtropical humide.

La température annuelle moyenne est de 22,8 °C. La pluviométrie annuelle moyenne est de 1,756.8 millimètres.

Transportsmodifier | modifier le code

On peut voyager de Hong Kong à Dongguan en bus, en ferry ou en train. Les passagers voyageant par voie terrestre doivent débarquer de leur mode de transport à la frontière entre Hong Kong et la Chine (RPC) pour effectuer les formalités de douane et d'immigration.

Selon le moment de la journée, le ferry peut être le moyen le plus commode de circuler à partir de Hong Kong, car on évite ainsi les longues files d'attente.

Dongguan sert d'hub ferroviaire régional, pour les lignes Canton-Kowloon, Guangzhou-Meizhou-Shantou, Beijing-Kowloon.

Le pont d'Humen est un pont suspendu sur la rivière des Perles, achevé en 1997, avec une travée principale de 888 m.

Histoiremodifier | modifier le code

Sous la dynastie des Zhou orientaux, la région appartenait au royaume de Yue. Puis, sous l'empereur Taishi, elle est annexée au territoire de Nanhai et au district de Panyu. Sous l'empereur Shun des Han de l'Est, Dongguan est annexée à l'arrondissement de Zengcheng. Sous la dynastie des Jin de l'Est, Dongguan reçoit le nom de Bao'an (aujourd'hui utilisé pour désigner un quartier de Shenzhen). La dénomination actuelle date de 757, pendant la dynastie Tang. Ce nom vient d'un district de Guangzhou (Dongmian), à l'herbe fraîche et fertile (Guan Cao).

Au port de Humen, dépendant de la ville de Dongguan, le fonctionnaire Lin Zexua détruit l'opium saisi par les Britanniques. Cet incident conduit à la Première Guerre de l'Opium. La piscine de destruction de l'opium et ls batteries de Humen sont sur la liste des monuments de la République populaire de Chine.

Pendant la Guerre de Résistance au Japon, Dongguan est une des bases des troupes de Dongjiang. Après la proclamation de la République populaire de Chine, la ville est placée sous la juridiction de la circonscription administrative de Dongjiang, puis en 1952 sous la division administrative centrale de Guangdong, puis en 1956 sous celle du territoire de Huiyang.

En 1985, le Conseil d'État populaire de Chine approuve la création d'une zone économique spéciale de la Pearl River Delta, la ville est retirée du district, et reconstituée en tant que ville. En janvier 1988, elle est promue «ville-district".

Économiemodifier | modifier le code

La ville de Dongguan a un passé d'industrie légère. Grâce à la proximité de Hong Kong (à 47 milles marins) et de Macao (à 48 milles marins), ainsi qu'à l'attitude particulièrement ouverte de l'administration locale vis-à-vis des investissements étrangers, elle a été l'une des premières villes de la République populaire de Chine à accueillir des industries à capitaux étrangers. Elle est aujourd'hui l'une des plus importantes régions productrices dans divers domaines comme les jouets, les chaussures, les meubles ou les appareils photo3, ou encore l'équipement domestique (Groupe SEB).

Le développement économique et urbain de la ville et de sa région est l'un des plus rapides de Chine. Le pont d'Humen inauguré en 1997 sur la rivière des Perles, avec une longueur totale de 17,76 km, et une travée suspendue centrale de 888 m, en est l'un des symboles. Malgré ce développement rapide, l'administration locale est particulièrement fière de la qualité de vie dans sa ville4.

En 2005, le PIB total a été de 218,3 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 33 263 yuans5.

Dongguan a environ 2 000 fabriques de chaussures dans les quatre usines de chaussures du gros fabricant Pou .Chen, fournissant du travail à environ 160 000 travailleurs. Dongguan est aussi un centre de l'industrie informatique. Nokia y fabrique des téléphones. En 2008, l'expérience du secteur industriel de la ville connaît un déclin sans précédent, avec faillites, chômage de masse, à cause de la récession mondiale. Entre-temps, le potentiel de la ville se renforce dans le commerce avec le nouveau centre commercial de Chine du Sud et ses 660 000 mètres carrés d'espace de vente au détail, ce qui en fait actuellement le plus grand centre commercial du monde. Celui reste cependant vide à 99 %6.

Les mines fournissent des minéraux tels que le tungstène, l'étain et le cuivre.

Subdivisions administrativesmodifier | modifier le code

La ville-préfecture de Dongguan ne possède aucune division de niveau xian. Le gouvernement de la ville administre directement 32 divisions de niveau canton (4 sous-districts, 28 villes / bourgs / quartiers).

Parmi les quartiers : DongGuan City Center (dont NanCheng et DongCheng), HouJie, WangNiuDun, MaChong, Zhongtang, Gaobu, ShiJie, ShiPai, ChaShan, LiaoBu, DongKeng, HengLi, QiShi, QiaoTou, CahngPing, XieGang, ZhangMuTou, QingXi, YTangXia, HuangJiang, DLang, SongShan Lake, DaLingShan, Chang'An, et HuMen.

Les quatre villes-sous-districts :

  • Guancheng District (莞城区)
  • Dongcheng District (东城区)
  • Wanjiang District (万江区)
  • Nancheng District (南城区)

Les 28 villes / bourgs / quartiers :

  • Mayong Town (麻涌镇)
  • Shilong Town (石龙镇)
  • Humen Town (虎门镇)
  • Daojiao Town (道滘镇)
  • Shijie Town (石碣镇)
  • Hongmei Town (洪梅镇)
  • Liaobu Town (寮步镇)
  • Dalingshan Town (大岭山镇)
  • Dalang Town (大朗镇)
  • Huangjiang Town (黄江镇)
  • Zhangmutou Town (樟木头镇)
  • Fenggang Town (凤岗镇)
  • Tangxia Town (塘厦镇)
  • Qingxi Town (清溪镇)
  • Changping Town (常平镇)
  • Qiaotou Town (桥头镇)
  • Hengli Town (横沥镇)
  • Dongkeng Town (东坑镇)
  • Qishi Town (企石镇)
  • Shipai Town (石排镇)
  • Chashan Town (茶山镇)
  • Chang'an Town (长安镇)
  • Gaobu Town (高埗镇)
  • Shatian Town (沙田镇)
  • Wangniudun Town (望牛墩镇)
  • Xiegang Town (谢岗镇)
  • Zhongtang Town (中堂镇)
  • Houjie Town (厚街镇)

Tourismemodifier | modifier le code

On peut visiter :

  • le Ke-Park, de Keyuan, un des meilleurs de la province de Guangdong, construit pour Zhang Jingxiu, un ministre de la dynastie des Qing, célèbre pour les carreaux bleu clair qui composent les pavillons et les chambres.
  • les anciens bâtiments des villages de Nanshecun et Tangweicun,
  • la pierre de Quejin-Ting,
  • l'ancienne base de la guerre anti-japonaise, à Dalingshan, également sur la liste des monuments de la République populaire de Chine.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Guangdong, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. http://www.geohive.com/cntry/cn-44.aspx
  3. Voir Mission en Chine d’octobre 2006 du gouvernement canadien
  4. Voir par exemple l'article et le site suivants (en anglais) :
  5. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces (actualisation 11/2006)
  6. The New South China Mall

Annexesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexemodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License