Festival de Cannes 2002

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Lynch, président du jury 2002

La 55e édition du Festival de Cannes s'est déroulée du 15 au . La maîtresse de cérémonie fut l'actrice française Virginie Ledoyen.

Introductionmodifier | modifier le code

Comme chaque année se déroule à Cannes le festival international du film. Pour cette 55e édition, le festival a eu l'honneur de la présence exceptionnelle de Woody Allen qui a reçu la Palme d'honneur.

Jurymodifier | modifier le code

Jury des longs métragesmodifier | modifier le code

Jury des courts métragesmodifier | modifier le code

Jury de la Caméra d'ormodifier | modifier le code

Jury du « Certain Regard »modifier | modifier le code

Films en compétitionmodifier | modifier le code

Films hors compétitionmodifier | modifier le code

Un certain regardmodifier | modifier le code

Palmarèsmodifier | modifier le code

Palme d'or :
Le Pianiste (The Pianist), de Roman Polanski
Grand Prix du Jury :
L'Homme sans passé (Mies vailla menneisyyttä), d'Aki Kaurismaki
Prix du 55e anniversaire du Festival de Cannes :
Bowling for Columbine, de Michael Moore
Prix de la mise en scène (ex-æquo) :
Im Kwon-taek, pour Ivre de femmes et de peinture (Chihwaseon)
Prix de la mise en scène (ex-æquo) :
Paul Thomas Anderson pour Punch-Drunk Love
Prix d'interprétation féminine :
Kati Outinen, pour L'Homme sans passé (Mies vailla menneisyyttä), d'Aki Kaurismaki
Prix d'interprétation masculine :
Olivier Gourmet, pour Le Fils, de Luc et Jean-Pierre Dardenne
Prix du Jury :
Intervention divine (Divine intervention), d'Elia Suleiman
Prix du scénario :
Paul Laverty, pour Sweet Sixteen de Ken Loach
Caméra d'Or :
Bord de mer de Julie Lopes-Curval
Mention spéciale Caméra d'Or :
Japón, de Carlos Reygadas
Prix Un Certain Regard :
Blissfully Yours d'Apichatpong Weerasethakul.
Palme d'Or du court métrage :
Après la pluie, de Peter Meszaros
Prix du Jury du court métrage (ex-æquo) :
The Stone of folly, de Jesse Rosenweet
Prix du Jury du court métrage (ex-æquo) :
A very very silent film, de Manish Jha
Prix de la jeunesse du film étranger :
Morvern Callar, de Lynne Ramsay
Prix de la jeunesse du film français :
Carnages, de Delphine Gleize
Prix FIPRESCI de la Quinzaine des réalisateurs:
L'Oiseau d'argile, de Tareque Masud

Lien externemodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Autres éditionsmodifier | modifier le code








Creative Commons License