Filitosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Filitosa
Filitosa V
Filitosa V
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 41° 44′ 50″ N 8° 52′ 17″ E / 41.747222, 8.871389 ()41° 44′ 50″ Nord 8° 52′ 17″ Est / 41.747222, 8.871389 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Filitosa
Filitosa

Géolocalisation sur la carte : Corse

(Voir situation sur carte : Corse)
Filitosa
Filitosa

Filitosa est un site préhistorique de Corse occupé à partir du néolithique et du début de l'âge du bronze.

Situationmodifier | modifier le code

Le site de Filitosa, dans la vallée du Taravo, sur la route D57, est implanté à l'ouest de la localité (et sur le territoire de la commune) de Sollacaro, au nord de Propriano.

Histoiremodifier | modifier le code

Le site a été découvert en 1946 par le propriétaire des lieux, Charles-Antoine Cesari. Les fouilles ont commencé en 1954 sous la direction de Roger Grosjean. Les menhirs (représentant des personnages armés) et les poteries trouvées datent du XXXIIIe siècle av. J.-C.. Des menhirs de deux ou trois mètres ont été érigés vers les années 1490 av. J.-C..

Sitemodifier | modifier le code

De nombreuses pièces ont été mises en scène et se trouvent regroupées par commodité. Un numéro a été attribué à chacune des statues-menhirs retrouvées. Filitosa V est la plus grande et celle qui à recelé l'équipement le plus important et le plus précisément sculpté (armes : longue épée et poignard).

L'entrée du site est payante et permet d'accéder à Filitosa V, dont les "attributs" gravés sont plus ou moins visibles selon le moment de la journée en fonction de l'ombre et de la lumière plus ou moins rasante, à de gros blocs arrondis disséminés parmi des arbres et plus ou moins couverts de mousse selon la saison, à un oppidum, à un groupe de 5 menhirs placés en arc situé assez loin en contrebas avant une butte avec d'autres blocs, ainsi qu'à différents groupes de blocs disséminés à l'extrémité du terrain et bien moins significatifs.

Jusqu'à l'oppidum, des bornes audio diffusent à la demande par pression sur un bouton un commentaire en quatre langues au choix : français, anglais, allemand, italien.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Voir aussimodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License