Football à 7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Footbal à 7
Picto
Fédération internationale CIP
Sport paralympique depuis 1984
Image illustrative de l'article Football à 7

Le football à 7 est un sport dérivé du football, pratiqué en handisport par des handicapés moteurs ou par des sportifs valides.

Sportifs handicapésmodifier | modifier le code

Le football à 7, comme handisport, a été inventé en 1978 à Édimbourg.

Règlesmodifier | modifier le code

Le football à 7 respecte les règles établies par la FIFA, adaptées pour tenir compte du handicap des joueurs.

Chaque partie est divisée en deux mi-temps de trente minutes chacune, avec une pause de quinze minutes entre les deux. Le but du jeu est de marquer le plus de buts possible.

Classification des handicapsmodifier | modifier le code

Les athlètes ayant la paralysie cérébrale sont classés en quatre catégories :

  • C5 : athlètes ayant des problèmes d'équilibre
  • C6 : athlètes ayant des difficultés à contrôler leurs membres supérieurs
  • C7 : athlètes hémiplégiques avec quelques difficultés pour se déplacer
  • C8 : athlètes atteints d’un faible degré d’hémiplégie

Chaque équipe est composée de sept joueurs, avec au minimum un joueur de la catégorie C5 et C6, et au maximum trois joueurs de la catégorie C8.

Compétitionmodifier | modifier le code

Le football à 7 est devenu un sport officiel aux Jeux paralympiques de 1984.

Le premier Tournoi international de football à 7 date de 1986.

Le football à 7 ne doit pas être confondu avec le football à 5, autre handisport dérivé du football pratiqué par des athlètes malvoyants ou non-voyants.

Sportifs validesmodifier | modifier le code

En France, le football à 7 pour sportifs valides est surtout proposé dans des cadres réclamant une pratique plus souple et plus conviviale du football : il est plus facile de réunir sept joueurs que onze, et la spécialisation de chaque participant dans un compartiment du jeu est moindre. On rencontre donc le football à 7 dans un cadre scolaire (UNSS) ou professionnel (Fédération Française du Sport d'Entreprise) ou dans des fédérations omnisports se réclamant d'idéaux politiques (FSGT, UFOLEP). Ces structures organisent rencontres amicales et compétitions ; elles peuvent également organiser la pratique du football à 11.

Le terrain équivaut à un demi-terrain de football à 11. D'autres adaptations par rapport au football à 11 varient selon les structures. Elles visent notamment à renforcer le caractère convivial, éventuellement éducatif de la pratique : cartons blancs permettant des exclusions temporaires, absence de hors-jeu, prohibition des tacles, remises en jeu au pied, interdiction des coups-francs directs, remplacement tournant, équipes mixtes, auto-arbitrage...

Voir aussimodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License