Football de plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Football de plage
Soccer de plage, Beach soccer
Picto
Fédération internationale FIFA (depuis 2004)
Principale instance BSWW
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau : Russie Russie
Image illustrative de l'article Football de plage
Reprise de volée acrobatique

Le football de plage, soccer de plage (Canada) ou beach soccer est un sport qui s'apparente au football et qui se pratique sur du sable de plage. Il met aux prises deux équipes de cinq joueurs, avec des remplacements fréquents, sur un terrain à peu près trois fois plus petit que celui du football.

Le football de plage n'est reconnu de façon officielle par les instances de la FIFA que depuis quelques années, et n'est plus considéré comme un loisir pour vacanciers. Au terme « sport de plage », évoquant trop les vacances, est désormais préféré « sport de sable ». C'est une discipline à part entière, reconnue et de plus en plus médiatisée, ayant maintenant sa propre coupe du monde.

Ce sport doit son succès au fait qu'à haut niveau il est intense et spectaculaire, avec un nombre élevé de buts et de gestes acrobatiques. Le sable, abrasif et bosselé, incite à abandonner les dribbles et à accélérer les transmissions et les frappes par un jeu aérien, idéalement fait de passes en cloche, de jonglages, de contrôles de la poitrine et de reprises de volée, qui devient d'autant plus fluide que le niveau s'élève. Ce jeu favorise les attaquants qui maîtrisent ces techniques et y allient une frappe puissante, et qui ne sont pas nécessairement les plus mobiles ou rapides balle au pied. En revanche, le faible nombre de joueurs désavantage les footballeurs spécialisés dans le rôle de défenseur.

Histoiremodifier | modifier le code

Genèse du jeumodifier | modifier le code

Premières compétitions officielles (1993-2004)modifier | modifier le code

Joueurs amateurs sur une plage.

On joue au beach soccer en amateur depuis de nombreuses années dans le monde entier et sous différentes formes. Mais c'est en 1992 que les lois du jeu sont établies et qu'un événement pilote est organisé à Los Angeles (États-Unis). L'été suivant, la première compétition professionnelle de football de plage est organisée à Miami Beach (Floride), avec les équipes des États-Unis, du Brésil, d'Argentine et d'Italie1.

La participation des joueurs de renommée internationale tels qu'Éric Cantona, les légendaires buteurs espagnols Michel et Julio Salinas et les étoiles de samba brésiliennes comme Romário, Junior et Zico contribue à étendre la couverture de la télévision à un large public dans plus de 170 pays à travers le monde, faisant du Beach Soccer un des sports professionnels à la croissance la plus rapide dans le monde et le transformer en une vitrine importante pour des opportunités commerciales internationales2.

En avril 1994, le premier tournoi retransmis à la télévision est disputé sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro. Un an plus tard, la BSWW met en place un championnat du monde annuel qui se déroule au même endroit. Chez lui, le Brésil devient le premier champion du monde. Le succès du tournoi suscite un tel intérêt international qu'il conduit à la création du Pro Beach Soccer Tour en 19961.

Le premier Pro Beach Soccer Tour totalise 60 rencontres en deux ans en Amérique du Sud, en Europe, en Asie et aux États-Unis, attirant de grands noms sur et en dehors du terrain. L'intérêt généré par cette tournée européenne pousse à la création d'une Ligue européenne, l'European Pro Beach Soccer League, qui fournit une infrastructure solide et permet de professionnaliser tous les aspects de ce sport. L'EPBSL, rebaptisée Euro Beach Soccer League, réunit tous les promoteurs du continent et satisfait la demande des médias, des sponsors et des fans. Seulement quatre ans après sa création, la première étape est franchie vers la création d'une structure mondiale pour le Pro Beach Soccer1.

L'Euro Beach Soccer League continue son essor, encouragée par une saison 2000 passionnante où tout se joue lors du dernier match du tournoi final qui voit la victoire de l'Espagne sur le Portugal au terme d'une rencontre intense. Les quatre années qui suivent permettent à ce sport de s'implanter grâce à de nouvelles évolutions sur le terrain et en dehors, l'Euro BS League devenant la compétition phare du Pro Beach Soccer dans le monde. En 2004, 17 pays sont présents et 20 en 20051.

Prise en main de la FIFA (depuis 2005)modifier | modifier le code

Match international de football de plage.

Fin 2004, le beach soccer passe sous l'égide de la Fédération internationale de football association qui s'associe à la BSWW pour d'une part créer la FIFA Beach Soccer SL (FBSSL), une nouvelle filiale basée aussi à Barcelone et exclusivement consacrée à l'organisation annuelle de la coupe du monde de football de plage de la FIFA à partir de 2005, et d'autre part, de développer cette discipline dans le monde entier3. Le président de la FIFA, Sepp Blatter, souligne alors :

« Le football de plage représente une alternative extrêmement intéressante et passionnante au football traditionnel. La popularité et la technicité de cette discipline créée il y a dix ans n'ont cessé de se développer. Il est donc tout à fait logique que la FIFA, l'instance faîtière du football mondial, s'ouvre au football de plage et nous sommes impatients d'apporter notre savoir-faire ainsi que notre expertise afin d'améliorer cette discipline sans oublier pour autant de préserver le sens de la spontanéité et du plaisir du jeu, deux valeurs essentielles dans le sport. »3.

En mai 2005, la première Coupe du Monde FIFA a lieu sur la même plage de Copacabana. A la surprise générale, les Français s'imposent face aux Portugais, tandis que les archi-favoris brésiliens chutent en demi-finale. Mais l'écueil est réparé l'année suivante pour la première édition accueillant 16 nations1.

Avec l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, Sepp Blatter veut faire du football de plage un postulant au nouveau entrant dans la famille des sports olympiques4,5.

Règlementmodifier | modifier le code

Principe du jeumodifier | modifier le code

Ballon de football de plage.

Le football de plage oppose deux équipes de cinq joueurs chacune, dont un gardien de but, qui ont droit à cinq remplaçants. Les remplacements sont en nombre illimité et peuvent intervenir à tout moment. Les chaussures sont interdites.

Le terrain mesure de 35 à 37 mètres de long sur 26 à 28 mètres de large. Les 9 derniers mètres constituent la surface de réparation. Les penaltys sont tirés à cette distance. Les buts mesurent 2,20 sur 5,50 mètres.

La partie se dispute en trois tiers-temps de douze minutes chacun, extensibles pour permettre de tirer un coup franc ou penalty. Le chronomètre est arrêté à chaque faute, blessure ou but. Il y a toujours un vainqueur, déterminé si nécessaire à l'aide d'une prolongation de trois minutes, puis d'une séance de tirs au but qui s'arrête dès qu'une équipe a pris l'avantage sur l'autre.

Les règles favorisent un jeu rapide et fluide. Il est interdit de bloquer la balle en faisant obstruction avec ses bras pour essayer de gagner du temps, de garder la balle dans sa surface de réparation pendant plus de cinq secondes sans opposition, de toucher un adversaire avant de lui prendre la balle, et de tacler. Les remises en jeu sont effectuées à la main par le gardien de but, tandis que les joueurs de champ peuvent choisir entre un coup de pied et une touche. Les fautes sont sanctionnées d'un coup franc direct qui doit être tiré par le joueur victime de la faute dans les cinq secondes. Quand une équipe concède un coup franc dans sa moitié de terrain, aucun de ses joueurs mis à part le gardien ne doit se placer derrière le ballon. Quand elle concède un coup franc dans la moitié de terrain adverse, aucun joueur mis à part le gardien ne doit se placer dans l'axe entre le ballon et le but. Si un coup franc est tiré vers le but, seul le gardien a le droit de toucher le ballon tant que celui-ci n'a pas rebondi.

Un carton jaune entraîne une exclusion temporaire de deux minutes. Après un carton rouge, l'équipe du joueur exclu peut faire venir sur le terrain un autre joueur après deux minutes. Une équipe doit compter un minimum de trois joueurs.

Lois du jeumodifier | modifier le code

Terrain de football de plage.
Article détaillé : lois du football de plage.

Le football compte vingt « lois du jeu » inspirées du football et régies par la BSWW. Le règlement est le même pour les professionnels et les amateurs, en senior ou chez les jeunes. La FIFA veille à l'application uniforme des mêmes lois du jeu partout dans le monde6,7.

Les 20 lois du jeu :

 

Arbitresmodifier | modifier le code

Un match se dispute sous le contrôle de deux arbitres disposant de l’autorité nécessaire pour veiller à l’application des lois du football de plage. Les décisions de l’arbitre sur les faits en relation avec le jeu sont sans appel, y compris la validation d’un but et le résultat du match. L’arbitre et le deuxième arbitre peuvent modifier une décision uniquement s’ils se rendent compte qu’elle est incorrecte ou s’ils le jugent nécessaire, tant que le jeu n’a pas repris ou que le match n’est pas terminé6,8.

Pouvoir de l'arbitre principal :

  1. Si l’arbitre et le deuxième arbitre signalent simultanément une infraction et qu’ils sont en désaccord au sujet de l’équipe à pénaliser, la décision de l’arbitre principal prévaut.
  2. L’arbitre et le deuxième arbitre ont le droit d’infliger un avertissement ou d’expulser un joueur. Toutefois, en cas de désaccord, la décision de l’arbitre principal prévaut.
  3. En cas d’ingérence ou de comportement incorrect du deuxième arbitre, l’arbitre principal le relèvera de ses fonctions et prendra les dispositions requises pour qu’il soit remplacé. Il fera également un rapport à l’autorité compétente.

Un chronométreur et un troisième arbitre sont aussi désignés, ils se placent à l’extérieur du terrain de jeu, du même côté que la zone de remplacement et à hauteur de la ligne médiane imaginaire6,9.

Décisions :

  1. Le recours à un chronométreur et à un troisième arbitre est obligatoire lors de matches internationaux.
  2. En cas d’ingérence ou de comportement incorrect du chronométreur ou du troisième arbitre, l’arbitre principal le relèvera de ses fonctions et prendra les dispositions requises pour qu’il soit remplacé. Il fera également un rapport à l’autorité compétente.

Équipementsmodifier | modifier le code

Réglementé par la Loi 4, l’équipement de base obligatoire de tout joueur comprend un maillot et un short. Les chaussures sont interdites et les lunettes de protection en plastique autorisées, de même que les protections élastiques pour les chevilles ou les pieds. La couleur du numéro doit contraster avec celle du maillot. Lors des matches internationaux, les joueurs portent également un numéro de plus petite taille sur le devant du short ou du maillot6,10.

Le gardien de but est autorisé à porter un pantalon de survêtement. Il doit porter une tenue de couleur nettement différente de celle des autres joueurs et des arbitres6,10.

Les joueurs et le jeumodifier | modifier le code

Jouer au football de plagemodifier | modifier le code

Les jeunes joueurs découvrent généralement le football de plage lors des vacances au bord de mer où deux buts sont matérialisés avec des objets quelconques. Cette pratique est surtout développée sur les côtes, au retour des vacances, les joueurs retournent jouer au football traditionnel. Avec les multiples tournées de promotion et les championnats nationaux qui se développent, on tend à voir éclore des terrains à l'intérieur des terres.

Les joueurs professionnels sont pour la plupart issus du football à 11 et rencontrent cette discipline plus ou moins par hasard. Aujourd'hui les joueurs majeurs de la discipline ne sont plus d'anciennes gloires du jeu sur herbe comme ont pu l'être Éric Cantona, Zico ou Romário mais des joueurs ayant fait toute leur carrière sur sable.

Retourné acrobatique.

Caractéristiques du jeumodifier | modifier le code

Bien qu'issue du football, cette discipline cherche à s'en éloigner avec une surface de pratique différente permettant des gestes acrobatiques sans peur de se faire mal en retombant. Plus physique malgré son terrain plus petit, les matchs sont divisés en 3 tiers-temps de 12 minutes et les changements sont illimités pour permettre une intensité maximale durant tout le temps réglementaire. Les règles tendent aussi à favoriser cette pratique aérienne avec par exemple le droit d'effectuer une passe en retrait au gardien qui peut lui ramasser la balle et la relancer à la main. À la différence du football, tous les coups francs peuvent amener à une frappe directe et les touches peuvent être effectuées au pied ou à la main.

Claude Leroy, fervent amateur de ce type de football, dit en 2010 : « Il est vraiment difficile de jouer au beach soccer. Les gens ne se rendent pas compter de l'habileté que les joueurs doivent posséder. C'est un sport très exigeant techniquement, outre la grande forme que vous devez avoir pour vous déplacer sur le sable »11.

Au football de plage, les cartons signifient une expulsion temporaire de 2 minutes et le carton rouge une expulsion définitive mais un autre joueur peut entrer en jeu après deux minutes.

Joueurs emblématiquesmodifier | modifier le code

Malgré sa courte histoire, le football de plage a compté un grand nombre de joueurs d’exception. Parmi les premiers, les Brésiliens, rois incontestables de la discipline avec leurs multiples titres mondiaux emmenés par Júnior et Paulo Sérgio puis Neném, Jorginho et Buru.

Outre le Brésil, des pays voient éclore dans leurs rangs des joueurs comme le portugais Madjer et l'espagnol Amarelle. Aujourd'hui Belchior ou Dejan Stankovic les rejoignent et font trembler les gardiens.

Compétitionsmodifier | modifier le code

Compétitions d'équipes nationalesmodifier | modifier le code

Les 13 premières éditions de la Coupe du monde se déroulent au Brésil.

Les compétitions ouvertes aux équipes nationales sont les premières à voir le jour avec le BSWW Mundialito en 1994 puis la Championnat du monde l'année suivante.

À l'échelle continentale, l'Europe est la premier à franchir le pas en 1998 avec un Championnat et une Coupe. En 2005, un championnat sur le continent américain est mis en place mélangeant les sélections de la CONMEBOL et de la CONCACAF, ceux-ci prennent leur indépendance l'année suivante lorsque la FIFA met en place des qualifications continentales pour la deuxième édition de la Coupe du monde FIFA. Ainsi naissent les championnats d'Océanie, d'Afrique et d'Asie. En 2008, des éliminatoires européens sont mis en place, jusque là le Championnat d'Europe faisait office de qualifications.

Compétitions de clubsmodifier | modifier le code

Compétitions nationalesmodifier | modifier le code

De nombreux championnats nationaux naissent progressivement à travers le monde. Dés 1999, un championnat italien non-officiel voit le jour, rejoint par la Tunisie en 2004 puis la Russie et le Portugal un an après. En France, la première édition du championnat se déroule en 2010.

Compétitions internationalesmodifier | modifier le code

La Coupe du monde des clubs voit le jour en 2011. Elle se déroule chaque année entre différents clubs en majorité brésiliens.

La Coupe d'Europe des clubs est elle créée en 2013 après plusieurs versions éphémères.

Football de plage et médiasmodifier | modifier le code

En 2010, la chaîne sportive Eurosport obtient à nouveau la diffusion des principaux événements de football de plage en Europe pour les trois prochaines années, grâce à l'accord conclu entre la plate-forme de télévision et la Beach Soccer Worldwide avec plusieurs matchs retransmis en haute définition. Jusqu'à 30 rencontres du Championnat et de la Coupe d’Europe ainsi que du Mundialito seront diffusés en direct dans 128 pays d'Europe, d'Afrique et d'Asie12.

La Coupe du monde des clubs 2011 est diffusée en direct dans plus de 100 pays partout dans le monde. Plus de 25 diffuseurs internationaux des cinq continents obtiennent les droits du Mundialito de Clubes. Chaque match est produit en haute définition13. Au total la couverture HD permet à des millions de foyers dans 165 pays sur Terre de voir les matchs. Pendant les huit jours de compétition, plus de 40 heures de beach soccer sont suivies en direct dans plus de 75 nations grâce à des accords conclus avec des diffuseurs tels que Fox Sports, Al Jazeera, Supersport, ESPN Star Sports et Rede Globo, entre autres. Environ 106 000 personnes se rendent au stade durant la compétition14.

  1. a, b, c, d et e Histoire du Beach Soccer sur le site de la FIFA.
  2. (en) THE HISTORY OF BEACH SOCCER sur le site de la BSWW
  3. a et b Lancement de la première Coupe du Monde de Football de Plage de la FIFA sur le site de la FIFA, le 1er février 2005.
  4. (en) Beach Soccer takes aim at Rio 2016 sur le site de la BSWW, le 8 août 2011
  5. (en) Rio 2016 head want Olympics Beach Soccer sur le site de la BSWW, le 19 août 2011
  6. a, b, c, d et e (en) Laws of the Game sur le site de la BSWW, en 2006.
  7. Règlement sur beachsoccer.fr
  8. Arbitre et deuxième arbitre sur beachsoccer.fr
  9. Chronometeur et troisième arbitre sur beachsoccer.fr
  10. a et b Équipement des joueurs sur beachsoccer.fr
  11. (en) Claude Le Roy: "People cannot imagine how skillful Beach Soccer players need to be" sur le site de la BSWW, le 12 décembre 2010.
  12. (en) Eurosport International keeps strong commitment on Beach Soccer sur le site de la BSWW, le 1er septembre 2010.
  13. (en) Mundialito gets massive TV exposure sur le site de la BSWW, le 18 mars 2011.
  14. (en) Mundialito de Clubes achieves huge impact sur le site de la BSWW, le 1er avril 2011.

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License