Français libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Français libres)
Aller à : navigation, rechercher

Les Français libres sont les hommes et des femmes de toutes nationalités qui ont répondu à l'appel du 18 juin du général de Gaulle et se sont engagés dans la France libre pour servir dans les Forces françaises libres (FFL), ou dans ses réseaux de résistance, organismes civils et comités de soutien, avant le . Depuis Londres, le général de Gaulle est reconnu par Winston Churchill chef des Français libres le 27 juin 19401.

Ils sont aussi appelés Free French (en anglais) ou traités de gaullistes ou encore de dissidents voire de rebelles.

Nationalitémodifier | modifier le code

Les Français libres appartiennent à des nationalités diverses : citoyens ou sujets français, étrangers2.

Le , le régime de Vichy de Pétain a adopté une loi privant de la nationalité les Français qui ont quitté la France métropolitaine entre le 10 mai et le . Charles de Gaulle, Georges Catroux, Paul Legentilhomme, Edgard de Larminat et Pierre-Olivier Lapie ont été ainsi déchus de la nationalité française le , René Cassin le 3,4,5,6,7, Albert Ledoux le . Toutefois, les autorités britanniques les ont assurés de leur protection diplomatique et consulaire, au même titre que les sujets britanniques, en attendant que soit réglée la question de leur nationalité8.

Signes distinctifsmodifier | modifier le code

Le a lieu la fusion des Forces françaises libres (FFL) avec l'armée d'Afrique9 mais un décret du autorise les ex-FFL à continuer à porter leur insigne10,11. On reconnait donc les Français libres parmi les militaires de l'Armée de la libération, aux croix de Lorraine arborées par les marins et celles plus discrètes des aviateurs, et au glaive ailé des anciens FFL9. Après guerre, le général de Gaulle arborait toujours l'insigne des FFL à droite de son uniforme et celui des FNFL à gauche.

Reconnaissance et décorationsmodifier | modifier le code

Ruban de la médaille commémorative des services volontaires dans la France libre.

Les Français libres ont fait partie de la Résistance française extérieure ou intérieure et les membres des Forces françaises libres (FFL) ou des Forces françaises combattantes (FFC) et ils ont droit à la carte de combattant volontaire de la résistance12.

Les compagnons de la Libération sont principalement des Français libres et la médaille commémorative des services volontaires dans la France libre a été décernée à toutes les personnes reconnues comme Français libre pour avoir souscrit un engagement dans les FFL entre le 18 juin 1940 et le 1er août 1943, ou pour avoir servi dans des territoires ayant rallié la cause des FFL.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Pierre de Broissia, La France libre : l'épopeé des Français libres au combat, 1940-1945, Fondation de la France libre,‎ 2004, p. 46
  2. « Presque la moitié de ces singuliers « Français » ne possédait ni la nationalité ni la citoyenneté française » selon Jean-François Muracciole (Les Français libres - L'autre Résistance, p. 27).
  3. Journal officiel du , p. 4569. Cité dans « La répression des Français libres par contumace »
  4. Décret du 8 décembre 1940 prononçant la déchéance de la nationalité française de Charles de Gaulle, Journal officiel de la République française, 10 décembre 1940, p. 6044.
  5. Henri Lerner, Catroux, Albin Michel, 1990, 432 pages, p. 153.
  6. Dominique Rémy, Les Lois de Vichy: actes dits « lois » de l'autorité de fait se prétendant « gouvernement de l'État français », Éditions Romillat, 1992, 255 pages, p. 59.
  7. Gabriel Cassin, René Cassin, prix Nobel de la paix 1968: rédacteur principal de la Déclaration universelle des droits de l'homme, G. Cassin, 1998, 334 pages, p. 128.
  8. Acte d'engagement d'un Français libre en Palestine.
  9. a et b [PDF] « Musée de l'Armée – Département des deux guerres mondiales – Les Forces françaises libres », sur le site invalides.org, consulté le 10 mai 2010.
  10. Bruno Leroux, article « Croix de Lorraine » dans François Marcot (dir), Dictionnaire historique de la Résistance, Robert Laffont, 2006, p. 925-927.
  11. « L'insigne individuel du personnel des F.N.F.L », sur le site netmarine.net, consulté le 10 mai 2010.
  12. Carte de combattant volontaire de la résistance sur vosdroits.service-public.fr

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • François Broche, Georges Caïtucoli, Jean-François Muracciole (dir.), Dictionnaire de la France libre, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2010 (ISBN 978-2-221-11202-1).
  • André Casalis (éd.), La Mémoire des Français Libres - Hommes et combats, compilation en 7 tomes des articles historiques publiés depuis 1945 dans la Revue de la France Libre, Fondation de la France Libre, 2002.
  • Bernard Le Marec, Les Français libres et leurs emblèmes, éditions Lavauzelle, 1964 (rééd. 1994).
  • Yves Gras, La 1re D.F.L. - Les Français Libres au combat, Presses de la Cité, 1983.
  • Jean-François Muracciole, Les Français libres, l'autre Résistance, Tallandier, 2009, 424 pages (ISBN 978-2-84734-596-4).

Annexesmodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License