Frans Eemil Sillanpää

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frans Emil Sillanpää

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Frans Emil Sillanpää

Autres noms E. Syväri
Activités écrivain
Naissance
Hämeenkyrö, Drapeau de la Finlande Finlande
Décès (à 75 ans)
Helsinki, Drapeau de la Finlande Finlande
Langue d'écriture finnois

Frans Emil Sillanpää (né le à Hämeenkyrö, Finlande - mort le à Helsinki) est un écrivain finlandais, romancier et nouvelliste, adepte du néo-réalisme psychologique. Son principal roman, Sainte Misère (1919), évoque la Guerre civile finlandaise.

Biographiemodifier | modifier le code

Chalet Myllykolu, Maison d'enfance de Sillanpää

F. E. Sillanpää est le fils de petits fermiers de l'ouest de la Finlande. Après avoir accompli sa scolarité au lycée de Tampere, il commence des études de biologie à l'Université d'Helsinki en 1908, études qu'il abandonnera en 1913 pour rédiger des articles dans le journal Uusi suometar. Il écrit son premier roman la Vie et le Soleil en 1916.

Sillanpää a écrit une vingtaine de romans ou recueils de nouvelles dont un tiers a été traduit en français. Ses personnages sont issus du petit peuple de la Finlande rurale : servantes, métayers ou petits propriétaires. Ils subissent leur destin, souvent une lente déchéance, avec une résignation passive ou une indifférence sereine. La vie et une nature évoquées de façon lyrique leur offriront quelques périodes de rémission et de bref bonheur.

Un de ses poèmes, écrit en 1939, a été mis en musique en 1940 pour constituer un chant patriotique, le Chant de marche de Sillanpää (Sillanpään marssilaulu).

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1939.

Bibliographiemodifier | modifier le code

Œuvres de F. Sillanpää traduites en françaismodifier | modifier le code

Frans Emil Sillanpää, Cérémonie de remise du Prix Nobel 1939
  • la Vie et le Soleil (Elämä ja aurinko, 1916), Jean-Louis Perret, la Nouvelle Édition, 1943.
  • Sainte Misère (Hurskas kurjuus 1919), Jean-Louis Perret, Rieder, 1928. Réédité dans la Collection des prix Nobel de littérature, 1963, avec un appareil critique.
  • Hiltu et Ragnar (Hiltu ja Ragnar 1923), Jean-Luc Moreau, Presses universitaires de Caen, 1995. Réédité par Encre bleue éditeur, 2001, (ISBN 978-2-84379-155-0)
  • Près du sol (Maan tasalta, 1924), Maurice de Coppet, W. Söderström, 1929.
  • Silja ou une brève destinée (Nuorena nukkunut 1931), Jean-Louis Perret, Rieder, 1940, réédité par éditions Esprit ouvert, 2000, (ISBN 978-2-88329-044-0)
  • Paavo (Miehen tie 1932), Lucie Thomas, P.U.F., 1946.
  • Des êtres humains dans la nuit d'été (Ihmiset suviyössä 1934), Pierre Chaumelle, la Nouvelle Édition, 1948.

Film réalisés à partir des oeuvres de Sillanpäämodifier | modifier le code

Livres sur l'oeuvre de F. Sillanpäämodifier | modifier le code

  • Koskela, Lasse: Katkotut sormet ja enkelten suru : näkökulma F. E. Sillanpään tuotantoon. 1988.
  • Laurila, Aarne: F. E. Sillanpää vuosina 1888–1958. Otava 1958.
  • Laurila, Aarne: F. E. Sillanpään romaanitaide kirjailijan asenteiden ja kertojan aseman kannalta. 1979.
  • Pohjanpää, Lauri: Muistojen saatto. Porvoo 1950.
  • Rajala, Panu: F.E. Sillanpää vuosina 1888–1923. SKS 397. Helsinki 1983.
  • Panu Rajala: Sillanpään Hämeenkyrö: Kulttuurikuvia kesämatkaajalle. 1986.
  • Rajala, Panu: Siljan synty: F. E. Sillanpää vuosina 1923–1931. SKS 1988.
  • Rajala, Panu: Korkea päivä ja ehtoo : F. E. Sillanpää vuosina 1931–1964. SKS 1993.
  • Sillanpää Suomen kirjallisuudessa : F. E. Sillanpään juhlakirja. 1989.
  • Vaaskivi, Tatu: F.E. Sillanpää. Elämä ja teokset. Helsinki 1937.
  • Virtaranta, Pertti: F. E. Sillanpään puhetta. Otava, Helsinki 1967.

Liens externesmodifier | modifier le code

  1. (en) Analyse de l'œuvre de Sillanpää







Creative Commons License