Gérard de Csanád

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gérard de Csanad)
Aller à : navigation, rechercher
Le monument à saint Gellért (Gérard) sur le mont Gellért à Budapest

Gérard de Csanád ou Gérard de Hongrie (en hongrois : Szent Gellért), évêque puis martyr en 1046, est un saint chrétien fêté par l'Église catholique romaine le 24 septembre. Il est né le 23 avril 980 à Venise et décédé le 24 septembre 1046 à Buda.

Biographiemodifier | modifier le code

Né à Venise vers 980, Gérard devient moine puis abbé du monastère bénédictin de San Giorgio à Venise.

Gérard Sagredo se rendait en Terre sainte, lorsque le roi Étienne le retint en Hongrie en lui confiant l'éducation de son fils Émeric.

Il devint successivement ermite dans la forêt de Bakony et le premier évêque du diocèse de Csanád, fondé par le roi au sud-est du pays (aux confins de la Hongrie, de la Roumanie et de la Serbie).

L'évêque évangélisa des populations de religion païenne, shamaniste en s'appuyant sur la liturgie, pour instruire les fidèles et les amener à la piété, et sur la dévotion envers la Vierge Marie.

Après la mort du roi, les guerres de succession amenèrent au pouvoir le prince André, qui avait soutenu dans un premier temps la révolte païenne de Vata avant de s'y opposer une fois devenu roi. Au cours d'une des missions d'évangélisation que saint Gérard menait avec deux autres évêques, il fut enlevé par les païens, lapidé, achevé à coups de lance et jeté le 24 septembre 1046 dans le Danube à partir d'une colline de Buda, laquelle porte encore son nom : le Gellért-hegy. Les deux autres évêques furent martyrisés avec lui1.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. (hu) Marci de Kalt (trad. László Geréb), Képes Krónika [« Chronicon Pictum »], Magyar Hírlap kiadó, Maecenas kiadó,‎ 1993 (ISBN 963 8164 07 7), « Béla hercegről, akit Beninnek hívtak » (original (la) env. 1360)







Creative Commons License