Faculté de droit de Harvard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Harvard Law School)
Aller à : navigation, rechercher

42° 22′ 40″ N 71° 07′ 12″ O / 42.37787, -71.12 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faculté de droit.
L'amphithéâtre Langdell : le cœur de la faculté de droit

La Faculté de droit de Harvard (en anglais Harvard Law School), aussi désignée par le sigle HLS, est l'une des facultés ou écoles1 de l'université Harvard, située à Cambridge dans le Massachusetts et figure parmi les facultés de droit les plus réputées dans le monde. Elle compte environ 1 800 étudiants et sa bibliothèque est la plus grande du monde dans le domaine juridique.

HLS se classe régulièrement dans le trio de tête, en compagnie de Yale et de Stanford ; elle obtient souvent les meilleurs scores décernés par les juges, universitaires et praticiens.

Quatorze diplômés de HLS ont été juges à la Cour suprême des États-Unis, plus que n'importe quelle autre faculté de droit ; quatre autres juges de la Cour sont passés par la faculté. Actuellement, six des neuf membres sont passés par HLS : Roberts, Scalia, Kennedy, Souter, Ginsburg et Breyer.

L'actuelle doyen de HLS est Martha Minow. Elle a remplacé Elena Kagan en 2009.

Histoiremodifier | modifier le code

La HLS a été fondée en 1817, ce qui en fait la troisième plus ancienne faculté de droit des États-Unis derrière le College William et Mary, fondé en 1779, et l'université de Pennsylvanie, fondée un an plus tard.

Les étudiants du cursus Juris Doctor (JD) participent à la préparation et la publication de la revue Harvard Law Review qui figure parmi les revues universitaires de droit les plus reconnues. La Harvard Law Review a été publiée pour la première fois en 1885 et on compte parmi ses rédacteurs et éditeurs certains de ses plus célèbres anciens élèves.

Le Centre Berkman pour Internet et la Sociétémodifier | modifier le code

La HLS héberge le Centre Berkman pour Internet et la Société (ou Berkman Center for Internet & Society en anglais) qui se spécialise dans l'étude juridique du cyberespace. Le Centre finance des conférences, des professeurs invités, ainsi que des administrateurs du campus (residential fellow en anglais, c'est une fonction spécifique du système universitaire américain). Les membres du Centre effectuent des travaux recherche, rédigent des ouvrages, des articles ainsi que des weblogs accessibles au format RSS 2.0. Le Centre est actuellement situé dans un petit bâtiment en bois de style victorien à l'écart des autres bâtiments plus imposants de la HLS mais il devrait être transféré prochainement dans un plus grand espace au sein même du campus. Sa newsletter, "The Filter", est diffusée sur le Web et est également disponible par courriel; on y trouve aussi un blog communautaire auquel participent les professeurs de Harvard, étudiants et autres personnes rattachées au Centre Berkman. Le Centre finance le projet Openlaw qui se donne pour but de publier des comptes rendus de procès sous licence copyleft afin de générer des propositions d'amélioration de la part des citoyens. L'une des plus importantes initiatives du Centre Berkman, en collaboration avec les universités de Toronto et de Cambridge, est la OpenNet Initiative qui est une étude mondiale du filtrage sur le web. Le Berkman Center cosponsorise également Wikimania 2006.

voir aussi prof Lawrence Lessig, John Palfrey, Jonathan Zittrain.

Programme Labor & Worklifemodifier | modifier le code

Le programme Labor and Worklife (Travail et Vie au travail ou LWP) de l'université Harvard encourage la recherche et l'étude sur le thème de la vie au travail ainsi que ses conséquences pour la société. Situé au sein de la Harvard Law School, le LWP favorise la rencontre d'universitaires issus de disciplines diverses avec des experts de la politique dans le but d'analyser les problèmes majeurs relatifs à la loi, l'économie et la société. Le LWP fournit l'une des très rares formations offertes aux dirigeants syndicaux du monde entier par l'intermédiaire du plus ancien cursus de formation à la gouvernance de l'université Harvard, le Harvard Trade Union Program (Programme de formation pour les syndicats), fondé en 1942. En tant que réseau interdisciplinaire de politique et de recherche, le LWP organise des projets et des programmes qui se donnent pour objectifs de mieux comprendre les changements majeurs qui affectent le marché du travail et le code du travail, et d'analyser l'influence des syndicats, du marché et des gouvernements sur le monde du travail. En sollicitant les universitaires, les étudiants et les acteurs syndicaux, le programme coordonne des activités juridiques, éducatives et culturelles visant à améliorer la qualité de vie au travail.

On trouve parmi les professeurs, organisateurs, et autres chercheurs associés du Programme des personnalités de tout premier plan de la recherche américaine sur le monde du travail ainsi que tout un réseau international d'intellectuels reconnus. Le cursus de formation à la dirigeance (HTUP) est en collaboration étroite avec les syndicats à travers le monde afin d'améliorer la qualité de la formation des dirigeants syndicaux. Le LWP accueille régulièrement des forums, conférences et des groupe de discussion orientés sur les problèmes liés au travail auxquels doivent faire face les acteurs du marché, les syndicats ainsi que les gouvernements.

WorklifeWizardmodifier | modifier le code

WorklifeWizard est le fruit d'une collaboration internationale entre la fondation européenne WageIndicator, le Labor and Worklife Program et le National Bureau of Economic Research. Ce projet a débuté cette année et a vocation à devenir un outil d'analyse des salaires, une base de données et une source d'informations pour les conditions de travail aux États-Unis.

Hale and Dorr Legal Services Centermodifier | modifier le code

Le Hale and Dorr Legal Services Center (Centre d'Assistance Juridique Hale & Dorr), qui est la plus ancienne et plus grande resource de formation à l'assistance juridique de HLS, est une compagnie offrant une aide juridictionnelle à plus de 1 200 clients chaque année. Elle offre aux étudiants la possibilité d'acquérir une expérience juridique pratique ainsi que de valider une partie de leur enseignements en traitant des affaires réelles pour de véritables clients sous la supervision de conseillers-instructeurs qui sont eux-mêmes des praticiens expérimentés. Le Hale and Dorr Legal Services Center admet 70 étudiants chaque semestre pour un cycle comprenant plusieurs cours d'assistanat proposés par HLS et propose aussi durant l'été un programme destiné à des étudiants en droit volontaires à travers les États-Unis.

Un étudiant travaillant au Centre est placé au sein d'un de ses cinq principaux bureaux d'aide et travaille avec des conseillers instructeurs, des praticiens expérimentés qui supervisent son travail et lui fournissent des conseils tandis qu'il construit et gère son ensemble de dossiers à traiter. Le Centre fournit une formation substantielle dans chacune des disciplines pratiques et offre également des enseignements sur des sujets tels que l'entretien avec le client, l'instruction judiciaire, l'analyse créative légale etc.


Autres programmesmodifier | modifier le code

  • Concours Ames Moot
  • Institut Charles Hamilton Houston pour les races et la justice
  • Programme de défense de l'enfance
  • Programme d'études juridiques est-asiatiques
  • Centre de recherche sur le droit européen
  • Fondation pour la recherche fiscale et l'imposition
  • Programme pour les droits de l'homme
  • Programme d'études de droit islamique
  • Centre John M. Olin pour la loi, l'économie et les affaires
  • Centre Petrie-Flom pour les politiques de santé, la biotechnologie, et la bioéthique
  • Programme d'administration des sociétés
  • Programme d'études juridiques empiriques
  • Programme sur les systèmes financiers internationaux
  • Programme sur la négociation
  • Programme sur la profession juridique
  • Bureau d'aide juridique d'Harvard
  • Fondation Ames
  • Selden Society

Publicationsmodifier | modifier le code

Les étudiants publient 13 revues de droit fort réputées et un journal étudiant, le Record. Le Record a été publié sans discontinuer depuis les années 1950, ce qui en fait l'un des plus anciens journaux de droit des États-Unis, célèbre pour les exploits de l'étudiant fictif Fenno.

Les revues publiées sont :

  • Harvard Law Review (Revue de droit d'Harvard)
  • Civil Rights-Civil Liberties Law Review (Revue juridique sur les droits et libertés civiques)
  • Black Letter Law Journal (Revue de droit « la lettre noire »)
  • Environmental Law Review (Revue de droit environnemental)
  • Human Rights Journal (Revue des droits de l'homme)
  • Harvard International Law Journal (Revue de droit international d'Harvard)
  • Journal of Law & Gender (anciennement Women's Law Journal) (Revue droit et genre)
  • Journal of Law and Public Policy (Revue droit et politiques publiques)
  • Journal of Law and Technology (Revue droit et technologie)
  • Journal on Legislation (Revue sur la législation)
  • Latino Law Review (Revue de droit « latino »)
  • Negotiation Law Review (Revue du droit de la négociation)
  • Unbound: Harvard Journal of the Legal Left (Revue d'Harvard de la gauche juridique)

Personnalités célèbresmodifier | modifier le code

Professeurs actuels :

Anciens étudiants (Alumni) :

Notesmodifier | modifier le code

  1. Il est difficile de traduire ce terme, car si les "écoles des universités américaines" se rapprochent par certains aspects (sélection notamment) des grandes écoles françaises elles en différent car elles sont plus tournées vers la recherche et sur ce point elles sont proches des anciennes facultés françaises

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License