Hunan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

27° 30′ N 111° 30′ E / 27.5, 111.5 ()

27° 24′ 00″ N 111° 48′ 00″ E / 27.4, 111.8 ()

Hunan
Carte indiquant la localisation du Hunan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Hunan (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 湖南
Pinyin : húnán
« Sud du lac [Dongting] »
Abréviation 湘 (xiāng)
Statut politique Province
Capitale Changsha
Démographie
Population 66 980 000 hab. (2004)
Densité 316 hab./km2
Rang 7e
Nationalités Hans (90 %)
Tujia (4 %)
Hmong (3 %)
Dong (1 %)
Yao (1 %)
Géographie
Superficie 211 800 km2
Rang 10e
Économie
PIB (2004) 561 200  (12e)
PIB/hab. 8 379 Ұ (21e)

Le Húnán (湖南 pinyin : hú'nán, sud du lac) est une province chinoise dont le chef-lieu est Changsha (长沙; pinyin : Chángshā). Son nom provient du fait qu'elle est située au sud (南) du lac (湖) Dongting (洞庭湖 pinyin : dòngtínghú).

À voirmodifier | modifier le code

  • Changsha (长沙; pinyin : Chángshā), chef-lieu de la province.
  • Shaoshan (韶山; pinyin : sháoshān) ville natale de Mao Zedong, près de Changsha.
  • Le lac Dongting (洞庭湖 pinyin : dòngtínghú)

Histoiremodifier | modifier le code

  • Au XVIIIe siècle, les Jésuites considèrent le Hunan comme la région la plus inaccessible de Chine, une contrée "où la persécution est le plus à craindre."
  • À l'époque du grand père de Mao Zedong, le Hunan tient bon contre la révolte des Taiping qui en dévastant 8 provinces, coûte 20 millions de vie. Changsha ayant résisté à un siège de 80 jours, devint la "Ville aux portes de fer". Cette résistance n'est pas tant le fait de la loyauté au trône, mais bien parce qu'aux yeux de l'élite de Changsha, l'enseignement des Taiping, inspiré des chrétiens, est une hérésie du confucianisme.

Durant la Seconde Guerre mondiale, entre 1941 et 1943, cette région fut prise pour cible par les Japonais pour effectuer des expériences biochimiques à grande échelle de l'unité 731.

Article connexe : Bataille de Changde.

Lors du Grand Bond en avant, en mai 1961, le Président de la république Liu Shaoqi effectue une tournée dans sa province d'origine le Hunan, il retourne dans son village natal à Yinshan où il a des contacts directs avec les villageois. Onze personnes sont mortes dans les deux derniers mois; il va dans les familles, pose des questions et comprend le mécanisme de la « tragédie : les politiques trop volontaristes, les prédations des cadres de base, les gaspillages des cantines, l'épuisement des corps ». Son positionnement change alors et il se « départit de sa prudence habituelle ». Il affiche désormais sa conviction : la catastrophe est d'origine humaine et les origines naturelles sont secondaires 1.

Villesmodifier | modifier le code

Ville Nom chinois Population 2006
Changsha 长沙 2 131 620
Hengyang 衡阳 761 888
Zhuzhou (Zhouxian) 株州 711 493
Xiangtan 湘潭 676 218
Shaoyang 邵阳 657 622
Changde 常德 535 634
Yueyang 岳阳 529 730
Yiyang 益阳 203 218
Chenzhou 郴州 179 577
Loudi 娄底 154 164
Leiyang 耒阳 129 505
Huaihua 怀化 127 705
Lengshuijiang 冷水江 116 266
Jishou 吉首 103 624
Liling 醴陵 99 076

Géographiemodifier | modifier le code

Le Hunan est une province méridionale chinoise située à plus de 1000 km de Shanghai, à 1200 km de Pékin et à 500 km de Canton. Le Yangzi Jiang (ou Chang Jiang, 长江) la traverse d'ouest en est. Les provinces chinoises voisines du Hunan sont le Hubei, la municipalité du Chongqing, le Guizhou, le Guangdong et le Jiangxi ainsi que la province autonome du Guangxi.

Le Hunan se trouve entre 109°-114° de longitude Est et entre 20°-30° de latitude Nord. L'est, le sud et l'ouest de la province sont entourés par des montagnes et des collines. Ces reliefs occupent plus de 80 % du territoire.

Économiemodifier | modifier le code

Démographiemodifier | modifier le code

Culturemodifier | modifier le code

Cuisinemodifier | modifier le code

La cuisine du Hunan, la cuisine Xiang (湘菜 xiāngcài) est un des huit grands styles de cuisine chinoise, cuisine très fine, utilisant de nombreuses épices, mais également souvent très pimentée.

Le plat préféré de Mao, appelé viande rouge rôtie façon Mao (毛式红烧肉, máoshì hóngshāoròu), poitrine de porc rôtie dans du sucre et légèrement caramélisée, d'un aspect rougeâtre est un des plats célèbre de cette région. Il s'agit cependant d'un plat rustique qui ne correspond pas à la finesse de la cuisine de la région.

Notesmodifier | modifier le code

  1. Jean-Luc Domenach, Mao, sa cour et ses complots, Fayard, 2012, pages 227-228

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Carte du Hunan







Creative Commons License