Jean-Paul Le Chanois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfus.

Jean-Paul Le Chanois

Nom de naissance Jean-Paul Étienne Dreyfus
Naissance
Paris
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 75 ans)
Passy (Haute-Savoie)
Profession Réalisateur
Scénariste
Dialoguiste
Acteur
Films notables ...Sans laisser d'adresse
Les Évadés
Le Cas du docteur Laurent
Les Misérables
Monsieur
Le Jardinier d'Argenteuil

Jean-Paul Le Chanois, né Jean-Paul Étienne Dreyfus le à Paris et mort le à Passy (Haute-Savoie), est un cinéaste et homme de théâtre français.

Il est également connu pour son engagement politique au sein du Parti communiste français, son syndicalisme dans le milieu de cinéma et ses activités dans la Résistance sous l'Occupation allemande.

Biographiemodifier | modifier le code

Au cinéma, Jean-Paul Le Chanois est d'abord reconnu pour son talent de scénariste (La Main du diable), mais il fut également un réalisateur notable des années 1950.

Résistant, communiste, et d'origine juive, il travailla pourtant pour la Continental-Films, société de production de films français dirigée par les Allemands sous l'Occupation.

À la fin des années 1970, il a créé une association, L'Image et la Mémoire, « destinée à recueillir les témoignages filmés de tous les vétérans qui avaient fait le cinéma français1».

Distinctionsmodifier | modifier le code

Honneursmodifier | modifier le code

Récompensesmodifier | modifier le code

Filmographie sélectivemodifier | modifier le code

Réalisateurmodifier | modifier le code

Cinémamodifier | modifier le code

Télévisionmodifier | modifier le code

Scénaristemodifier | modifier le code

Cinémamodifier | modifier le code

Télévisionmodifier | modifier le code

Assistant réalisateurmodifier | modifier le code

Acteurmodifier | modifier le code

Théâtremodifier | modifier le code

Metteur en scène

Bibliographiemodifier | modifier le code

Biographiemodifier | modifier le code

Essaimodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Claude Beylie et Philippe d'Hugues, Les Oubliés du cinéma français, préface de Jean-Charles Tacchella, Éditions du Cerf, 1999, p. 49.

Lien externemodifier | modifier le code








Creative Commons License