Jean Dhombres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dhombres.

Jean Dhombres, (né le 27 août 1942 à Paris), est un mathématicien et un historien des mathématiques français.

Biographiemodifier | modifier le code

Entré à l'École polytechnique en 1962, docteur d’État avec une thèse en analyse fonctionnelle de l’université Paris VI, Jean Dhombres est nommé comme attaché de recherche en mathématiques au CNRS en 1965, puis à Supaero de 1964 à 1971.

Professeur à l’université de Nantes de 1972 à 1976 (maître assistant) puis de 1980 à 1988 (professeur), il enseigne à l'école des ponts et chaussées de 1972 à 1974, à l'université de Singapour en 1974, à celle de Waterloo en 1975, à celle d'Ottawa entre 1976 et 1978, période pendant laquelle il a été Conseiller scientifique auprès de l'ambassade de France au Canada, puis à l'université de Wuhan en 1980 et 1981.

Directeur d’études en histoire des sciences exactes à l’EHESS depuis 1988 jusqu'à sa retraite, et directeur de recherche émérite au CNRS, il est directeur du Centre d'histoire des sciences et des techniques de l'université de Nantes, centre François Viète de 1985 (sa création) à 1995.

Directeur de collection chez Belin, éditeur de plusieurs revues, il est le fondateur de la revue Sciences et Techniques en Perspective, docteur honoris causa de l'université de Genève. Jean Dhombres est également Chevalier de l'ordre national du Mérite (en 1978) et lauréat de l'Académie des sciences (en 1999).

Travauxmodifier | modifier le code

Ses recherches mathématiques portent sur l'analyse fonctionnelle. Il a par ailleurs exploré un grand nombre de parties de l’histoire des mathématiques.

publiés
  • Nombre, mesure et continu : épistémologie et histoire, publié par Cedic/Nathan, Paris, 1978.
  • (en) Functional equations in several variables, avec J. Aczél, publié par Cambridge University Press, 1989.
  • Naissance d’un pouvoir, sciences et savants en France (1793-1824), avec N. Dhombres, publié par Payot, 1989.
  • Lazare Carnot, avec N. Dhombres, publié par Fayard, 1997.
  • (en) « Shadows of a Circle, or What is There to be Seen ? » édité par L.Massey in The Treatise on Perspective publié par Yale University Press, 2003.
  • « La mise à jour des mathématiques par les professeurs royaux » , in Histoire du Collège de France - La création 1530-1560, édité par A. Tuilier et publié par Fayard, 2006.
  • « René Taton et les questions posées par l’histoire professionnelle des sciences », in Archives internationales d’histoire des sciences, vol. 57, 2007.
En préparation
  • les savoirs mathématiques et leurs pratiques culturelles. Tome 1 : « du Baroque aux Lumières (1585-1749),' '» (Fayard)
  • Histoire du théorème fondamental de l’algèbre',' avec Carlos Alvarez

Sourcesmodifier | modifier le code








Creative Commons License