Kelly Slater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slater.
Kelly Slater
Image illustrative de l'article Kelly Slater
Fiche d'identité
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Cocoa Beach (Floride)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Résidence Floride et Hawaï
Taille 1,75 m (5 9)
Poids 72,5 kg
Surnom Hell
Slats
K-Fin
King Kelly
KS10
Ke11y
Style Regular
Sponsors Quiksilver
Carrière
Début en WCT 1991
Victoires 64
dont en WCT 53
Titres 11
Site officiel www.kellyslater.com

Kelly Slater, né Robert Kelly Slater le à Cocoa Beach en Floride aux États-Unis est un surfeur professionnel. Il a par ailleurs joué dans la série télévisée américaine Alerte à Malibu.

Biographiemodifier | modifier le code

Enfancemodifier | modifier le code

Robert Kelly Slater est né à Cocoa Beach, en Floride d'une mère aux racines irlandaises et d'un père d'ancêtres syriens. Il a deux frères, Sean, plus âgé et Stephen, plus jeune, surfeurs également. Son père tient un magasin de pêche qui fait faillite. Il se met à boire et quitte le domicile conjugal 4 ans plus tard. Sa mère doit faire plusieurs petits boulots pour joindre les deux bouts. Le jeune Kelly souffrant de l'absence de son père se réfugie dans le surf qu'il découvre avec ses frères.

Carrière professionnellemodifier | modifier le code

Onze fois champion du monde de surf (1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011), il est considéré par ses pairs comme étant le plus grand surfeur de l'histoire du WCT, World Championship Tour (Championnat du monde de surf, regroupant les 44 meilleurs surfeurs du monde).

Slater prend une première retraite en 1999 mais revient sur le circuit professionnel en 2003 pour en récupérer le titre en 2005. Cette dernière victoire fait de lui le champion de surf le plus titré au monde, ainsi que le plus vieux champion du monde (record amélioré en 2006, 2008, 2010 et enfin 2011), après avoir été le plus jeune en 1992. Avec onze titres de champion du monde et 52 victoires en championnat du monde (contre 33 victoires pour Tom Curren), Kelly Slater s'impose comme le plus grand surfeur faisant de la compétition.

Après une année 2008 encore exceptionnelle (avec 6 victoires sur les 11 épreuves, il finit largement en tête du championnat pour son 9e titre), il vit une année 2009 plus délicate et termine seulement sixième. Il remporte cependant en 2010 son 10e titre WCT avec 4 victoires dans la saison. La saison 2011 voit Kelly Slater s'imposer 3 fois, et remporter une 11e couronne, améliorant encore ses records. Il signe pendant cette année sa 48e victoire WCT et la 60e de sa carrière, records absolus de la discipline. En 2012, il est au coude à coude avec Joël Parkinson pour le titre qu'il perd lors de la dernière épreuve à Hawaii.

Kelly Slater est sponsorisé par la marque Quiksilver et surfe avec des planches d'Al Merrick du début des années 1990 à 2014. Début avril 2014, il annonce le lancement de sa marque de surfwear, en partenariat avec le groupe Kering 1.

Un surfeur completmodifier | modifier le code

Kelly Slater à Trestles

Que cela soit sur des vagues artificielles de 30 cm (compétitions au Japon en piscines indoor) ou à Jaws (spot de très grosses vagues), Pipeline, Teahupoo, Waimea ou Maverick's, son style et sa maîtrise le démarquent des autres surfeurs. Il se distingue notamment par sa vitesse et son équilibre qui lui ont permis de faire des figures risquées sans chuter ou donner une impression de lourdeur. Sa préférence pour le surf backside – dos à la vague, position pourtant non naturelle – est une de ses caractéristiques de surfeur. Il a réalisé des figures comme personne avant lui : floaters de quatre mètres (chute contrôlée avec la planche sur la lèvre de la vague), rollos (vrilles), 360 ° aériens, vagues en switchfoot. Selon ses dires c'est grâce d'une part à son gabarit moyen, équilibré, sa souplesse et son entraînement physique, et d'autre part à sa lecture des vagues et des mouvements de la houle, répétée tous les jours de sa jeunesse, qu'il est si à l'aise avec sa planche de surf.

Son modèle est Tom Curren, triple champion du monde connu pour son style fait de lignes fluides et coulées mais radicales.

Palmarèsmodifier | modifier le code

Résultatsmodifier | modifier le code

  • Nombre de victoires : 64
  • Victoires au WCT : 53 (record de victoires devant les 33 victoires de Tom Curren)
  • Titres de champion du monde : 11 (1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011)

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

  • Snickers Australian Open (WQS)
  • Energy Australia Open (WQS)

2003

2002

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

Hors championnat du monde:

WCTmodifier | modifier le code

Sa saison 2009 ASP World Tourmodifier | modifier le code

2009 est sa 15e année dans l'ASP World Tour

Date Compétition place points
28 février-11 mars Quiksilver Pro 17 410
7 avril-19 avril Rip Curl Pro Surf 17 410
9 mai-20 mai Billabong Pro Teahupoo 17 410
27 juin-5 juillet Hang Loose Santa Catarina Pro 1 1200
9 juillet-19 juillet Billabong Pro Jeffreys 9 600
11 septembre-20 septembre Boost Mobile Pro of Surf 3 876
23 septembre-4 octobre Quiksilver Pro France 5 732
5 octobre-17 octobre Billabong Pro 3 832
19 octobre-28 octobre Rip Curl Pro Search 17 410
8 décembre-20 décembre Billabong Pipeline Masters 2 1032
classement 6 6136

Requalifié pour l'ASP World Tour 2010.

Carrière au cinémamodifier | modifier le code

Filmographie d'acteurmodifier | modifier le code

  • One Night at McCool's Divine mais dangereuse (2001) : Jeep Owner
  • H3O (1995) TV Series : Host
  • Alerte à Malibu :
    • Tentacles: Part 1 (1993) : Jimmy Slade
    • Sky Rider (1993) : Jimmy Slade
    • The Tower (1993) : Jimmy Slade
    • Pier Pressure (1992) : Jimmy Slade

Documentaires de surf et apparitions dans des séries téléviséesmodifier | modifier le code

  • Tahiti 3D - The Ultimate Wave (2010) (IMax)
  • High Water (2007) (post-production)
  • Pipeline Masters (2006) (V)
  • ESPY Awards (2006) (TV)
  • The Kelly Slater Celebrity Surf Invitational (2006) (TV)
  • Trippin
    • Costa Rica (2005) TV Episode
    • Honduras (2005) TV Episode
  • A Brokedown Melody (2004)
  • Life Rolls On (2004) (V)
  • Total Request Live ou TRL ou Total Request with Carson Daly
    • Episode dated 8 July 2004 (2004) TV Episode Himself
  • The Big Bounce (2004)
  • Blue Horizon (2004)
  • Riding Giants (2004)
  • The Teen Choice Awards 2003 (2003) (TV)
  • Step Into Liquid (2003)
  • Jack Johnson: The September Sessions (2003) (V)
  • Pro Surfer (2002) (VG) ou Kelly Slater's Pro Surfer
  • Pipeline Sessions (2002) (TV) ou Kelly Slater's Pipeline Sessions
  • Pro Skater 3 (2001) (VG) ou Tony Hawk's Pro Skater 3
    • Of Cabbages and Kings (2001) TV Episode
  • Hit & Run (2000)
  • Thicker Than Water (2000) (V)
  • The Endless Summer 2 (1994) ou Bruce Brown's The Endless Summer 2
  • Style = Shred Plus Soul (1993) (V)
  • One Ten: Two Forty (1993)

Jeu vidéomodifier | modifier le code

Le jeu vidéo Kelly Slater's Pro Surfer, sorti en 2002, mettait en scène Kelly et d'autres surfeurs en vogue dans diverses épreuves de surf. La jouabilité s'inspirait d'autres jeux sortis par Activision O2. Le jeu sortit sur GameCube, Macintosh, PlayStation 2, PC et Xbox.

Anecdotesmodifier | modifier le code

  • Élu par People magazine comme l'un des cinquante plus beaux hommes du monde en 1991.
  • Père d'une petite fille nommée Taylor.
  • Ses sponsors sont Quiksilver et Boost Mobile, son shaper officiel est Al Merrick surfboards.
  • Passionné par la sauvegarde des récifs coralliens, notamment en Californie en partenariat avec Reef Check2.
  • Ami avec le musicien Ben Harper, ils ont chanté ensemble lors du concert de Harper à Santa Barbara le 15 août 2006.
  • Également ami avec Eddie Vedder, chanteur du groupe Pearl Jam, ils surfent de temps en temps ensemble, et Kelly, qui joue également de la guitare, a joué quelquefois avec le groupe (notamment sur Rockin' in the Free World le 7 juillet 2006 à San Diego).
  • C'est un golfeur assidu, enthousiaste et assez doué.
  • Après son 11e titre en 2011, ses sponsors le surnomment de Ke11y.
  • Seuls Andy Irons et Mick Fanning ont été en mesure de contester la domination de Kelly Slater sur le WCT.

Complémentsmodifier | modifier le code

ASP World Tour : Top 5 Classement Homme 2009
(Classement final)
Classement Progression Nom Pays Points
1 Pas d'évolution Mick Fanning Drapeau de l'Australie Australie 7140
2 Pas d'évolution Joel Parkinson Drapeau de l'Australie Australie 6772
3 En progression (4) Bede Durbidge Drapeau de l'Australie Australie 6468
4 En progression (6) Taj Burrow Drapeau de l'Australie Australie 6314
5 En régression (3) Adriano de Souza Drapeau du Brésil Brésil 6148

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Kelly Slater va lancer sa propre marque de surfwear avec Kering, Challenges, 2 avril 2014
  2. Reef Check

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Kelly Slater Suivi par
Damien Hardman
Champion du monde de Surf
1992
Derek Ho
Derek Ho
Champion du monde de Surf
1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998
Mark Occhilupo
Andy Irons
Champion du monde de Surf
2005 - 2006
Mick Fanning
Mick Fanning
Champion du monde de Surf
2008
Mick Fanning
Mick Fanning
Champion du monde de Surf
2010 - 2011
-







Creative Commons License