Koursk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koursk (homonymie).
Koursk
Курск
Blason de Koursk
Héraldique
Centre de Koursk.
Centre de Koursk.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Kursk Oblast.png Oblast de Koursk
Maire Viktor Sourchikov
Code OKATO 38 401
Indicatif (+7) 4712
Démographie
Population 415 159 hab. (2010)
Densité 2 185 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 44′ N 36° 11′ E / 51.733, 36.183 ()51° 44′ Nord 36° 11′ Est / 51.733, 36.183 ()  
Altitude 200 m
Superficie 19 000 ha = 190 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1032
Statut Ville depuis 1779
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Koursk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Koursk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Koursk
City locator 14.svg
Koursk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Koursk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Koursk
Liens
Site web www.kurskadmin.ru
Sources
Liste des villes de Russie
Procession religieuse dans la province de Koursk: 1830-1833
Vue de la Koursk
Place Rouge de Koursk sur la peinture contemporaine
Centre de Koursk


Koursk (en russe : Курск) est une ville de Russie et la capitale administrative de l'oblast de Koursk. Sa population s'élevait à 415 159 habitants en 2010.

Géographiemodifier | modifier le code

Koursk est située à l’ouest de la Russie, à 500 km au sud de Moscou, sur les rives de la rivière Seïm et à proximité de la frontière ukrainienne.

Histoiremodifier | modifier le code

Koursk est la plus vieille ville de cette région, fondée vers l'an 1000. Elle fut détruite par les Tatars en 1238. Elle accéda au statut de capitale de province en 1797. Elle est aussi la capitale économique, culturelle et administrative de la région qui porte son nom : l'oblast de Koursk, région que l’on surnomme également la région des terres noires, le tchernoziom.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville est conquise par l'Allemagne nazie en 1941, puis reprise par les Soviétiques le 1, après la défaite de l'Allemagne et de ses alliés à Stalingrad et le long du Don. Cependant la libération de la ville et de sa région a créé un saillant dans le front allemand à la suite du rétablissement de l'armée allemande au mois de mars 1943. Ce saillant est l'objet de l'offensive d'été allemande lancée le , donnant lieu à la célèbre bataille de Koursk, théâtre de la plus grande bataille de chars de toute l'histoire. Les chars ne s'affrontèrent pas dans la ville même, les combats se déroulant au minimum à plus de 50 km au nord et au sud de Koursk, les Allemands n'ayant pu atteindre la ville comme ils le voulaient. Les Soviétiques remportèrent la victoire et purent ainsi lancer les opérations de libération de l'Union soviétique, l'armée allemande et ses alliés étant alors acculés à la défensive sur le front de l'Est.

Article détaillé : Bataille de Koursk.

Bien que la ville a le même nom que le sous marin qui a sombré en 2000, la dénomination de celui-ci fait référence à la bataille de Koursk.

Populationmodifier | modifier le code

Recensements (*) ou estimations de la population 2 :

Évolution démographique
1840 1863 1885 1897* 1914
30 469 28 565 49 657 75 721 87 800
1923* 1926* 1937* 1939* 1959*
84 537 98 780 104 667 119 977 204 712
1970* 1979* 1989* 2002* 2010*
284 162 375 345 424 239 412 442 415 159


Économiemodifier | modifier le code

Koursk possède des industries chimiques et textiles et constitue un important nœud ferroviaire.

Éducationmodifier | modifier le code

Koursk est également une ville universitaire : on y trouve une grande université d’État ainsi que des écoles polytechnique, agricole et médicale ; un institut de management de l'économie et du business, un institut régional d'économie et finances, et un institut régional de sciences sociales.

Religionmodifier | modifier le code

La ville de Koursk est à grande majorité orthodoxe, mais il existe également une paroisse catholique, la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption.

Jumelagemodifier | modifier le code

Personnalitésmodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Erich von Manstein, Victoires perdues, Paris, Plon, 1958, p. 315.
  2. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]

Voir aussimodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License