La Naissance de Vénus (Botticelli)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Naissance de Vénus.
La Naissance de Vénus
Image illustrative de l'article La Naissance de Vénus (Botticelli)
Artiste Sandro Botticelli
Date vers 1485
Technique tempera
Dimensions (H × L) 184 5 cm × 285 5 cm
Localisation Galerie des Offices, Florence (Italie)
La grâce des formes de Vénus est obtenue par le canon esthétique

La Naissance de Vénus est un tableau majeur de Sandro Botticelli, peint vers 1485 et conservé aux Offices de Florence. Il a été peint selon la technique de la tempera.

Thèmemodifier | modifier le code

Cette œuvre est une allégorie : la Vénus mythologique, dans sa forme anadyomène. Le modèle de la Vénus, Simonetta Vespucci, était la femme de Marco Vespucci et la maîtresse de Julien de Médicis, et considérée comme la plus belle femme de son époque. Décédé de pneumonie à l'âge de 22 ans en 1476, tous les portraits célèbres de Botticelli la représentant sont posthumes : Portrait de Simonetta Vespucci (1476-1480), Portrait de Simonetta Vespucci (1480), Vénus et Mars (1480), La Naissance de Vénus (1485) Madonna della melagrana (1487). Il en est de même pour les peintures de Piero di Cosimo dans lesquels est reconnue Simonetta Vespucci : Portrait de Simonetta Vespucci (1480), La Mort de Procris (1486-1510).

Compositionmodifier | modifier le code

Vénus sort des eaux, debout dans la conque d'un coquillage (coquille Saint-Jacques) géant. À gauche, se trouvent Zéphyr et sa femme Chloris.

Du ciel, tombent doucement des fleurs de myrte. À droite, elle est reçue par un personnage féminin, l'une des Heures, fille de Zeus(Jupiter) et de Thémis ou la divinité du printemps tentant, malgré le vent, de la couvrir d'un voile rouge parsemé de motifs floraux, pour cacher une nudité déjà bien dissimulée par la déesse elle-même. Cette posture témoigne que Vénus est très pudique.

La mer, dont on aperçoit peu l'horizon (pouvant rappeler la mer dans laquelle les organes génitaux de son père Ouranos sont tombés, mutilés par son fils Saturne qui prit ensuite le trône), est prolongée par un paysage de côtes qui se profile derrière Heure, et un bois de plusieurs arbres stylisés (troncs rectilignes) à feuilles assez grandes (type du magnolia) à l'extrême droite du tableau.

L'ambiance générale de la scène est calme comme la mer qui supporte le coquillage, avec seulement quelques ondelettes, elles aussi stylisées et régulièrement espacées, surmontées de l'écume (aphros) donnant naissance à la déesse.

Analysemodifier | modifier le code

La posture adoptée par la Vénus dans ce tableau rappelle la Vénus médicéenne, une sculpture de marbre issue de l'Antiquité classique et figurant dans la collection énorme des Médicis ; il fut permis au peintre de l'étudier.

Cette influence de l'Antiquité classique, si l'on considère que le tableau de Botticelli portait le même nom que son modèle, et ce jusqu'au XIXe siècle, à savoir la Vénus anadyomène. Le nom actuel sous lequel il est connu ne vint qu'ensuite, et fut repris en tant que thème de peinture.

Hommage et caricaturemodifier | modifier le code

  • Une description sommaire de cette peinture est réalisée dans le roman Le Sang et l'Or d'Anne Rice, où le vampire Marius tombe amoureux de Sandro Botticelli et de ses œuvres.
  • Arthur Rimbaud renverse cette esthétique de la beauté dans son poème Vénus anadyomène où il caricature cette Vénus sous les traits d'une horrible femme. Dans son poème, la Vénus, anadyomène, s'extirpe de sa baignoire.
  • Thomas Pynchon dans son livre V. nous fait voir l'œuvre de Botticelli de façon absolument nouvelle grâce à un de ses héros, le Gaucho, qui la « reluque »
  • Avec Dieux de la terre et du ciel, Joel-Peter Witkin représente une Vénus avec un pénis[réf. nécessaire].
  • De sa création en 1987 à sa version 10.0 sortie en 2001, le logiciel de dessin vectoriel Adobe Illustrator utilisait le visage de la Vénus de Botticelli comme icône. En 2003, le passage à la Creative Suite inaugure un changement d'icônes pour l'ensemble des logiciels concernés et Adobe remplace Vénus par les lettres « Ai ». Cependant, une combinaison de touches "clavier" permet à ceux qui la connaissent de voir réapparaître le visage de Vénus en lieu et place des nouveaux visuels illustrant le logiciel.
  • La couverture de l'album ARTPOP est tirée de cette scène, la chanteuse Lady Gaga y représente Vénus.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Voir aussimodifier | modifier le code

Sources et bibliographiemodifier | modifier le code

  • (en) Ernst Gombrich, Symbolic Images. Studies in the art of the Renaissance, Phaidon 1972.
  • Cristina Acidini (dir.), Botticelli poète du détail, sous la direction de Cristina Acidini, introduction de Cristina Acidini, essai de André Chastel, notices de William Dello Russo, Federico Poletti, Flammarion, 2010 (ISBN 978-2081241428)

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License