Langue isolante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une langue isolante est en typologie morphologique une langue qui est extrêmement analytique, c'est-à-dire où tous les mots restent invariables quelle que soit leur fonction syntaxique.

Les langues isolantes sont traditionnellement opposées aux langues agglutinantes, aux langues synthétiques (ou langues fusionnelles et aussi anciennement appelées langues flexionnelles) et surtout aux langues polysynthétiques.

Des exemples typiques de langues isolantes sont le chinois et le vietnamien.









Creative Commons License