Lockheed C-141 Starlifter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Lockheed C-141 Starlifter Su-27 silhouette.svg
C-141 flying.jpg
Un C-141 en vol

Constructeur Drapeau : États-Unis Lockheed
Rôle Avion de transport militaire
Statut Retiré du service
Premier vol
Mise en service 1965
Date de retrait
Nombre construits 285
Équipage
5-6
Motorisation
Moteur Pratt & WhitneyTF33-P-7
Nombre 4
Type Turboréacteurs à double flux
Poussée unitaire 180 kN
Dimensions
Envergure 48,8 m
Longueur 51,3 m
Hauteur 12 m
Surface alaire 300 m2
Masses
À vide 65 542 kg
Maximale 147 000 kg
Performances
Vitesse maximale 917 km/h (Mach 0,74)
Plafond 12 400 m
Vitesse ascensionnelle 792 m/min
Rayon d'action 9 800 km

Le Lockheed C-141 Starlifter est un avion de transport militaire stratégique et tactique fabriqué par le constructeur aéronautique américain Lockheed dans les années 1960.

Conceptionmodifier | modifier le code

Un C-141 au-dessus de l'Antarctique

En 1960, l'United States Air Force demande l'élaboration d'un avion de transport stratégique à réaction à long rayon d'action pour remplacer le C-124 Globemaster II de Douglas Aircraft Company. Lockheed fait alors un prototype. Le premier prototype du Starlifter vole le (en hommage au premier vol des frères Wright). Le premier appareil est livré en 1964 et il entre réellement en service dans l'US Air Force sous le nom de C-141A en 1965. En tout, 285 exemplaires de la version C-141A sont assemblés à l'usine Lockheed-Georgia de Marietta.

Comme il est plus résistant que prévu aux lourdes charges, une version allongée (dont le prototype YC-141B vole le ) est réalisée et dès 1982, 270 C-141A sont transformés en C-141B. Enfin, en 1997, une dernière version modernisé C est imaginée pour utiliser au maximum les appareils jusqu'à leur mise à la retraite effective en mai 2006.

En raison de son coût élevé, l'avion n'est utilisé que par l'armée américaine. L'Union soviétique construit un appareil équivalent depuis 1974, le Iliouchine Il-76.

En mars 1965 vola un C-141A modifié en cargo civil sous la désignation de Lockheed L-300. Cet avion avait reçu l'immatriculation N4141A. Il ne connut pas de suite1, aucun client civil n'achetant de "Starlifter" civils. Sa propulsion était assurée par des JT3D-8A. Par la suite il reçut l'immatriculation N714NA lorsqu'il passa sous la livrée de la NASA en tant que Kuiper Airborne Observatory.

Engagementsmodifier | modifier le code

Largage depuis un C-141B de parachutistes de la 82e division aéroportée américaine au Honduras durant l'opération Golden Pheasant en 1988.

Le Starlifter est engagé dans diverses opérations liées à la guerre froide. En particulier, il est utilisé lors de la guerre du Viêt Nam pour rapatrier les soldats blessés et le matériel aux États-Unis. Il est aussi utilisé pour transporter les missiles balistiques comme les fusées Pershing ou encore dans le largage de parachutistes et de marines en zone ennemie.

Il est utilisé lors de la guerre du Golfe de 1990-1991 où il s'illustre avec le C-5, qui est conçu à partir du C-141.

Variantesmodifier | modifier le code

Un C-141 de la NASA
  • C-141A : première version dont 285 appareils furent construits.
    • NC-141A : il s'agit de 4 prototypes destinés par exemple à la NASA
  • C-141B : version modernisée du A (apparue en 1977). Elle est rallongée de 7,16 m et peut être ravitaillé en vol.
  • C-141C : version modernisée du B (apparue en 1997). Seule l'avionique a été amélioré, sur les 64 C-141B améliorés, les tableaux de bord deviennent informatisés.
Poste de pilotage d'un C-141C

Autres caractéristiquesmodifier | modifier le code

Il peut transporter quatre membres d'équipages et 205 hommes de troupe, ou 168 parachutistes, ou 41 222 kg de fret.

Référencesmodifier | modifier le code

  1. Alain Pelletier, Les avions de ligne américains, des origines à nos jours, Guides Larivière,‎ 2008 (ISBN 978-2-84890-128-2)

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • (en) Paul Eden (éditeur), Encyclopedia of modern military aircraft, London, Amber Books Ltd,‎ 1er juin 2006, 512 p. (ISBN 978-1904687849).
  • (en) Frederick A. Johnsen, Lockheed C-141 Starlifter, North Branch, Minnesota, Specialty Press, 2005 (ISBN 1-58007-080-9)
  • (en) Bob Ogden, Aviation Museums and Collections of North America, Tonbridge, Kent, Air Britain (Historians) Ltd, 2011, 2e éd. (ISBN 978-0-85130-427-4)

Voir aussimodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Articles connexesmodifier | modifier le code








Creative Commons License