Luigi Federico Menabrea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Menabrea.
Luigi Federico Menabrea
Portrait en pied du général Menabrea (Lithographie de 1861, éd. Perrin).
Portrait en pied du général Menabrea (Lithographie de 1861, éd. Perrin).
Fonctions
9e président du Conseil italien
Monarque Victor-Emmanuel II
Prédécesseur Urbano Rattazzi
Successeur Giovanni Lanza
Biographie
Nom de naissance Luigi Federico Menabrea
Date de naissance
Lieu de naissance Chambéry (Département du Mont-Blanc)
Date de décès (à 86 ans)
Lieu de décès Saint-Cassin (Savoie)
Nationalité italienne
Religion Catholique

Luigi Federico Menabrea
Présidents du Conseil italien

Le général comte Luigi Federico Menabrea ou Louis Frédéric Ménabréa (né à Chambéry le , † à Saint-Cassin le ), premier marquis de Valdora (ou Val Dora), était un homme politique et un diplomate italien.

Il eut également une carrière reconnue comme mathématicien et ingénieur militaire. Il est l’un des fondateurs de l’école moderne de géométrie différentielle italienne. En théorie mathématique de l'élasticité, son nom reste attaché au théorème de l'énergie complémentaire, qui caractérise un solide en équilibre.

Biographiemodifier | modifier le code

Menabrea enseigna longtemps à l’École militaire de Turin. Par ses écrits et son enseignement, il fait connaître les travaux de Charles Babbage sur le calcul mécanique et de Castigliano sur la résolution des structures élastiques. Toutefois, concernant ce dernier sujet, une polémique s’est élevée du vivant même de Menabrea, celui-ci s’étant approprié l’énoncé du théorème de Castigliano, décédé prématurément. Il s'agit d'une application du principe de moindre action aux réseaux de poutres, dont il publia l'énoncé dans les Comptes-rendus de l'Académie des Sciences sous le titre de « Nouveau principe sur la distribution des tensions dans les systèmes élastiques1 ». En 1868, il fit paraître une démonstration de ce principe dans un article intitulé « Études de Statique Physique - Principe général pour déterminer les pressions et les tensions dans un système élastique » et deux ans plus tard, s'appuyant sur la mécanique analytique de Lagrange, il donna avec Joseph Bertrand la première preuve complète de cet énoncé. Aujourd’hui, l’appellation théorème de Menabrea est réservée à la formulation par l’énergie complémentaire, qui permet de calculer les forces dans une structure hyperstatique2 .

Élu à l'Assemblée piémontaise en 1849, pour le collège de Saint-Jean-de-Maurienne (Duché de Savoie), il est ami du comte Cavour. Il devient ministre de la Marine (1861-62), puis ministre des travaux publics (1862-64). En 1867, il devient Président du Conseil puis reconstitue un cabinet en 1869 avant de quitter cette fonction la même année.

S'ensuit alors une carrière diplomatique importante. Ambassadeur d'Italie à Vienne de 1870 à 1871, il est ensuite nommé à Londres (1876-1882), puis termine sa carrière comme ambassadeur d'Italie à Paris de 1882 à 1892 où il succède au général démissionnaire Enrico Cialdini.

Il est membre de l'Académie royale des sciences de Turin, ainsi que de l'Académie de Savoie (Élu le 16 janvier 1845).

Décorationsmodifier | modifier le code

Décorations italiennesmodifier | modifier le code

4 novembre 1866

6 octobre 1866

22 avril 1868

1er avril 1861. Nommé officier le 12 juin 1856, commandeur le 16 janvier 1860 et grand officier le 3 octobre 1860.

31 janvier 1857

1er juin 1860

  • Mauriziana BAR.svg - médaille de Saint-Maurice (Medaglia Mauriziana) à titre militaire pour 10 ans d'ancienneté.
  • CampagneGuerreIndipendenza.png - médaille commémorative de la Guerre d'Indépendance italienne (Medaglia commemorativa delle campagne delle Guerre d'Indipendenza)
  • Medaglia a ricordo dell'Unità d'Italia BAR.svg - médaille commémorative de l'Unité italienne (Medaglia a ricordo dell'Unità d'Italia)

Décorations étrangèresmodifier | modifier le code

Florence, 16 octobre 1849

Madrid, 10 décembre 1849

25 avril 1850

Lisbonne, 21 juin 1850

20 octobre 1865

Bruxelles, 26 novembre 1865

27 mai 1867

1er juin 1867

Lisbonne, 8 août 1867

Athènes, 16 décembre 1867

Stockholm, 20 août 1873. Ordre reçu en tant qu'Ambassadeur extraordinaire lors du couronnement du roi Oscar II .

16 avril 1875

Paris, 4 mai 1892. Ordre reçu à titre diplomatique, lorsqu'il quitta son ambassade parisienne.

Œuvresmodifier | modifier le code

  • Notions sur la machine analytique de M. Charles Babbage (1842), Bibliothèque universelle de Genève, 41

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Comptes rendus, 1858.
  2. Le théorème de Menabrea énonce que l'énergie potentielle élastique d'un solide déformable en équilibre est minimale pour toute variation des contraintes statiquement admissibles.
  3. Italie, Collezione delle leggi ed atti del governo del regno d'Italia, Stamperia governativa,‎ 1870 (lire en ligne)

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License