Marie (mère de Jacques)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie.
La Mise au tombeau, Le Caravage
Marie de Clopas est à droite, les bras levés1.

Marie d'Alphée, généralement appelée Marie mère de Jacques dans les Évangiles, est la mère de Jacques le Mineur (probablement Jacques le Juste) et de Joseph, aussi appelé Joset.

Elle a assisté de loin aux derniers moments de Jésus et constaté sa résurrection.

Elle est fêtée le 9 avril dans le Martyrologe romain2.

Autre parenté possiblemodifier | modifier le code

Marc 6,3 et Matthieu 13, 55-56 citent également, à côté de Jacques et de Joset, Simon et Jude comme « frères » de Jésus. Les Évangiles ne disent pas que cette Marie est leur mère.

Identification possible avec Marie de Clopasmodifier | modifier le code

D'après Jean 19.25, certains identifient « Marie mère de Jacques » avec « Marie femme de Clopas » (ou de Cléophas), belle-sœur de Marie de Nazareth par son mariage avec Clopas, frère de Joseph selon Eusèbe de Césarée.

Marie de Clopas pourrait enfin être identifiée à Marie, mère de l'apôtre Jacques le mineur, si Clopas et Alphée désignaient la même personne, selon l'usage répandu d'un double nom3.

Saint Jérôme et E.W. Bullinger pensent d'après Jean 19.25 que la Marie de Clopas est la sœur de Marie de Nazareth.

Citations néotestamentairesmodifier | modifier le code

Concernant Marie mère de Jacques (et de Joset)modifier | modifier le code

  • Matthieu 27:56 : « Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée ».
  • Marc 15:40 : « Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le petit et de Joset, et Salomé ».
  • Marc 15:47 : « Or Marie de Magdala, et Marie, mère de Joset regardaient où on l’avait mis.»
  • Marc 16:1 : « Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus ».
  • Luc 24:10 : « Celles qui dirent ces choses aux apôtres étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques, et les autres qui étaient avec elles» .

Concernant Marie de Clopasmodifier | modifier le code

  • Jean 19:25 : « Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala ».
    • εἱστήκεισαν δὲ παρὰ τῷ σταυρῷ τοῦ Ἰησοῦ ἡ μήτηρ αὐτοῦ καὶ ἡ ἀδελφὴ τῆς μητρὸς αὐτοῦ, Μαρία ἡ τοῦ Κλωπᾶ καὶ Μαρία ἡ Μαγδαληνή.

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • (en) Richard Bauckham, Gospel Women: Studies Of The Named Women In The Gospels, Mary of Clopas, T&T Clarck, Edinburgh, 2002, p. 203-225.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Déposition de Croix, Musées du Vatican.
  2. Augustin Calmet, Dictionnaire historique, critique, chronologique, géographique et littéral de la Bible, éd. N. Étienne Sens, 1783
  3. André-Marie Gérard, Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, 1989, p. 885.

Articles connexesmodifier | modifier le code








Creative Commons License