Masters de Miami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

25° 42′ 29″ N 80° 09′ 32″ O / 25.70806, -80.15889 ()

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec : Open de Miami

Masters de Miami

Description de l'image  Logo Masters Miami.svg.
Description de l'image  Crandon Park Tennis Center Panorama.jpg.
Généralités
Création 1985
Autre(s) nom(s) Sony Open Tennis
Organisateur(s) International Management Group
Éditions 30
Catégorie Masters 1000
Périodicité Annuel
Lieu Drapeau : États-Unis Delray Beach (1985)
Drapeau : États-Unis Boca Raton (1986)
Drapeau : États-Unis Miami (depuis 1987)
Participants 96 joueurs en simple
48 joueurs en qualification
32 équipes en double (2014)
Statut des participants Professionnels
Surface Dur (ext.) (Laykold Cushion Plus)
Directeur Adam Barrett
Dotation 4 720 380 $ (2014)
Affluence 307 809 spectateurs1 (2013)
Site(s) Tennis Center de Crandon Park (depuis 1987)
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Serbie Novak Djokovic
Plus titré(s) Drapeau : États-Unis Andre Agassi (6 titres)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Masters de Miami 2014

Le Masters de Miami (Floride, États-Unis et connu sous le nom de Sony Ericsson Open du fait de l'actuel partenaire) est un tournoi de tennis masculin du circuit professionnel ATP créé en 1985, faisant partie de la catégorie des Masters 1000 depuis 1990.

En 1985, il est organisé à Delray Beach, puis en 1986 à Boca Raton, pour finalement s'installer à Key Biscayne. Anciennement appelé Masters de Key Biscayne, il est organisé chaque année, au mois de mars, sur l'île de Key Biscayne. Il se joue sur ciment et en extérieur.

Le format actuel implique 96 compétiteurs en simple (7 tours et 6 pour les 32 têtes de séries) et 32 équipes de double. La compétition dure une douzaine de jours et se déroule en même temps que le tournoi féminin. Richement doté, le Masters de Miami constitue ainsi avec le Masters d'Indian Wells le plus important tournoi du calendrier[réf. nécessaire], après le Masters de fin d'année et les épreuves du Grand Chelem.

En 1985 et 1986 (les deux premières années) le tableau est composé de 128 joueurs, et les matchs en trois sets gagnants à partir des quarts de finale. Pour les trois premières années de son établissement à Key Biscayne entre 1987 et 1989, le tournoi comprend 128 joueurs, et tous les matchs se jouent en trois sets gagnants, comme dans les tournois du Grand Chelem.

En parallèle, il existe depuis 1985 un tournoi féminin de la WTA : l'Open de Miami.

Histoiremodifier | modifier le code

Faits marquantsmodifier | modifier le code

  • 1987 : Miloslav Mečíř remporte le titre. Il bénéficie de l'abandon de Yannick Noah au deuxième set de la 1/2 finale. Le no 5 mondial Henri Leconte est absent.
  • 1988 : Mats Wilander remporte le titre en l'absence du no 1 mondial Ivan Lendl et des no 3 Stefan Edberg et no 4 Boris Becker.
  • 1989 : Thomas Muster est percuté la nuit avant la finale par un automobiliste saoul, ce qui le contraint à déclarer forfait. Ivan Lendl s'adjuge donc le titre en 6 matchs et en l'absence des no 3 et 5 mondiaux Edberg et Becker. Muster remporte le titre (son dernier) 8 ans plus tard.
  • 1996 : Goran Ivanišević abandonne dès le début de la finale à cause d'un torticolis.
  • 2004 : Guillermo Coria abandonne en finale au début du 4e set à cause d'un mal de dos qui s’avère plus tard être un calcul rénal.
  • 2004 : Rafael Nadal, alors âgé de 17 ans, rencontre pour la première fois et surprend le no 1 mondial Roger Federer. Il s'impose 6-3, 6-3.
  • 2005 : Roger Federer prend sa revanche en finale au terme d'une remontée de 2 sets à rien (2-6, 64-7, 7-65, 6-3, 6-1).
  • 2014 : Un forfait dans chaque demi-finale envoie directement en finale sans jouer Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Avant 1990modifier | modifier le code

L'idée de créer un tournoi à Miami émerge dans les années 1960 et se concrétise dans les années 1980 avec l'arrivée de Butch Buchholz à la tête de l'ATP, l'association des joueurs de tennis professionnels. La volonté de Buchholz est de faire de ce nouveau tournoi le premier grand rendez-vous tennistique de l'année à l'époque où l'Open d'Australie est joué à la fin de la saison en décembre. C'est pour parvenir à cet objectif qu'il signe un partenariat avec la société Lipton qui devient le premier sponsor de la compétition. Ce que l'on surnomme alors le Wimbledon hivernal voit sa première édition se dérouler en février 1985. Dès sa fondation, le tournoi de Miami est inscrit sur le circuit ATP mais aussi WTA (le circuit féminin de tennis)2. Il fait partie du Grand Prix Championship Series, une catégorie de neuf tournois dont l'importance se situe juste après celle des Grands chelems.

La première édition du Lipton International Players Championships qui se tient à Delray Beach accueille 84 des 100 premiers joueurs mondiaux. Au total, le tableau masculin compte 128 joueurs et les matchs se jouent en 3 sets gagnants à partir des quarts de finale. Tim Mayotte est le premier vainqueur du tournoi de Miami dont la dotation de 1,8 million de dollar est la plus élevée sur le circuit après Wimbledon et l'US Open. En 1986, le tournoi déménage à Boca West et est remporté par Ivan Lendl chez les hommes. En 1987, le tournoi change de nouveau de lieu d'implantation pour s'installer définitivement à Key Biscayne2. C'est aussi à partir de 1987 et jusqu'en 1989 que le tournoi de Miami se joue au meilleur des cinq manches lors des 7 tours que compte la compétition. Le format est alors similaire à celui des quatre autres tournois du Grand Chelem de l'année avec un tie-break dans la 5e manche comme à l'US Open. Durant ces 3 années, plusieurs top 10 n'étaient pas présents, tout comme à l'Open d'Australie qui pour comparaison ne comporte que 96 joueurs dans son tableau de 1987. L'édition 1989 du tournoi est marquée par le deuxième succès d'Ivan Lendl à la suite du forfait de Thomas Muster percuté par un automobiliste saoul la veille de la finale.

Depuis 1990modifier | modifier le code

La domination américainemodifier | modifier le code

En 1990, la création des tournois Championship Series, l'ancêtre des Masters 1000 actuels, entraîne une modification du format du tournoi de Miami. Ce dernier passe à un tableau de 96 joueurs et seule la finale se joue en trois sets gagnants. Pour sa première édition sous sa nouvelle formule, le Masters de Miami voit la victoire du jeune Andre Agassi. C'est aussi en 1990 qu'est prise la décision de construire le court central actuel. En 1991, la finale passe à un format en deux sets gagnants et l'édition est remportée par l'américain Jim Courier. Quelques mois plus tard, la Floride est frappé par l'ouragan Andrew ce qui entraîne un arrêt de la construction du court central qui ne reprend qu'en décembre. Son ouverture prévue pour l'édition 1993 est reportée d'un an. Le tournoi change aussi de nom et devient le Lipton Championships à partir de 1993. Cette année, c'est un nouvel Américain, Michael Chang, qui s'impose. Un nouveau changement intervient en 1995 avec le rétablissement de la finale au meilleur des trois manches. C'est Andre Agassi qui s'impose lors de cette édition pour la deuxième fois de sa carrière. Il récidive l'année suivante en profitant de l'abandon dès le troisième jeu de la finale du croate Goran Ivanišević victime d'un torticolis. L'année 1997 voit le triomphe de Thomas Muster qui est le premier non Américain à s'imposer à Miami depuis 1990. L'Autrichien remporte là le dernier titre de sa carrière 8 ans après son forfait en finale. Après les victoires de Marcelo Ríos en 1998 et Richard Krajicek en 1999, il faut attendre l'édition de l'an 2000 pour voir le retour d'un Américain parmi les vainqueurs avec le troisième et dernier titre de Pete Sampras. C'est aussi cette année-là qu'Ericsson devient le partenaire principal du tournoi en remplacement de Lipton. Le tournoi est donc renommé Ericsson Open.

Après le dernier succès de Pete Sampras, c'est son éternel rival Andre Agassi qui s'impose à trois reprises en 2001, 2002 et 2003, ce qui constitue encore aujourd'hui le record de titres consécutifs dans le tournoi. Au total, Agassi a remporté six fois le Masters de Miami. Ce fut le record de titre pour un Masters 1000 jusqu'en 2011 avec le septième succès de suite de Rafael Nadal au Masters de Monte-Carlo. En 2002, le tournoi de Miami change de nouveau d'appellation et prend le nom de NASDAQ-100 Open'. Enfin, l'édition 2004 du tournoi voit le succès d'Andy Roddick alors récent vainqueur de l'US Open 2003. L'Américain bénéficie de l'abandon pour des douleurs dorsales de son adversaire Guillermo Coria dans le premier jeu du 4e set. C'est aussi en 2004 qu'intervient la première opposition entre Rafael Nadal et le numéro 1 mondial de l'époque Roger Federer. Ce duel remporté par Rafael Nadal est le premier d'une longue série de confrontations et d'une des rivalités les plus célèbres de l'histoire du tennis.

Le Big Fourmodifier | modifier le code

Article détaillé : Big Four (tennis).
Cérémonie de remise des trophées lors de l'édition 2009 du Masters de Miami remportée par Andy Murray.

L'expression de Big Four désigne la domination de Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Andy Murray sur le tennis masculin depuis 2008 voire depuis 2005 pour Federer et Nadal. En effet, c'est à partir de la seconde moitié des années 2000 que les quatre joueurs monopolisent presque constamment les quatre premières places du classement ainsi que les tournois du Grand Chelem et les Masters 1000 à quelques exceptions près.

Le Masters de Miami est remporté pour la première fois par l'un des membres de ce Big Four en 2005 avec le premier succès de Roger Federer. Ce dernier prend sa revanche sur Rafael Nadal alors que ce dernier menait 2 sets à 0 (2-6, 6-7, 7-6, 6-3, 6-1)3. Ce match reste à l'heure actuelle le seul perdu par l'Espagnol après avoir mené 2 manches à rien contre Federer. Roger Federer conserve son titre l'année suivante au terme d'une finale accrochée face à Ivan Ljubičić (7-6, 7-6, 7-6). Le Suisse devient alors le premier joueur à réaliser deux années de suite le doublé Indian Wells-Miami. En 2007, le tournoi prend son nom actuel de Sony Ericsson Open et c'est le Serbe Novak Djokovic qui s'impose face à Guillermo Cañas. Ce dernier s'illustre notamment en éliminant une deuxième fois d'affilée le double tenant du titre Roger Federer après Indian Wells. L'année suivante est marquée par le retour à une finale en deux sets gagnants. Rafael Nadal est de nouveau battu en finale par Nikolay Davydenko sur le score de 6-4, 6-24. En 2009, le Britannique Andy Murray remporte le titre face à Novak Djokovic. L'édition 2010 du tournoi est marquée par l'absence de membres du Big Four en finale, une première depuis 2005. C'est l'Américain Andy Roddick qui s'impose pour la deuxième fois face au Tchèque Tomáš Berdych sur le score de 7-5, 6-4. Enfin en 2011, Rafael Nadal concède sa troisième défaite en finale du Masters de Miami. Cette fois-ci, c'est Novak Djokovic qui le bat, deux semaines après avoir déjà disposé de l'Espagnol en finale du tournoi d'Indian Wells5. Le Serbe gagne alors son quatrième tournoi de l'année et ne concédera sa première défaite de la saison que deux mois plus tard, lors du tournoi de Roland-Garros. Il conserve son titre l'année suivante en battant Andy Murray en finale. Andy Murray remporte une seconde fois le tournoi, au dépend de David Ferrer. Nadal a atteint la finale du tournoi tous les 3 ans sans jamais parvenir a remporter le titre (2005, 2008, 2011, 2014). Seul Djokovic à Cincinnati a échoué autant de fois en finale d'un Masters 1000 sans remporter le titre (2008, 2009, 2011, 2012).

Primes et points ATPmodifier | modifier le code

Le trophée

Les primes ci-dessous sont celles en vigueur pour l'édition 2014 du tournoi6 :

Tour Points Prime (Simple)
Vainqueur 1000 787 000 $
Finale 600 384 065 $
1/2 finale 360 192 485 $
1/4 de finale 180 98 130 $
1/8 de finale 90 51 730 $
Troisième tour 45 27 685 $
Deuxième tour 25 14 945 $
Premier tour 10 9 165 $
Tour Points Prime (double)
Vainqueur 1000 257 860 $
Finale 600 125 850 $
1/2 finale 360 63 070 $
1/4 de finale 180 32 140 $
Deuxième tour 90 16 950 $
Premier tour - 9 070 $

Formatmodifier | modifier le code

1/4 de finale entre Juan Martín del Potro et Rafael Nadal sur le court central lors du Masters de Miami 2009.

En-dehors des tournois du Grand Chelem, le Masters de Miami est le seul tournoi avec le Masters d'Indian Wells doté de tableaux de plus de 64 joueurs. En effet, le tableau principal oppose 96 joueurs dont 32 têtes de série exemptées de premier tour. Il y a sept tours au total. À la différence des autres Masters 1000 sauf celui d'Indian Wells, Miami est aussi le seul tournoi à durer plus d'une semaine (12 jours exactement, 14 avec les qualifications)7. Parmi les 96 joueurs, cinq sont invités par l'organisation du tournoi et 12 sont issus du tournoi de qualification. Celui-ci se déroule les deux jours précédents le premier tour de la compétition et réunit 48 joueurs dont 24 têtes de série. Ces 48 joueurs sont répartis en 12 groupes de quatre joueurs dont deux têtes de série. Un premier tour oppose une des têtes de série avec un joueur non tête de série. Les deux vainqueurs se rencontrant en « finale » et le vainqueur est qualifié pour le tournoi principal.

Tous les matchs se jouent en deux sets gagnants avec tie-break dans toutes les manches y compris la finale qui se jouait en trois sets gagnants jusqu'en 2007 inclus. En 2006, le Masters de Miami devient le premier tournoi de tennis à être doté du Hawk-Eye, un système vidéo permettant de déterminer si la balle est ou non dans les limites du terrain8. Chaque joueur a le droit à trois demandes d'utilisation du Hawk-Eye (on parle de challenges) par sets.

Du fait de son format en douze jours impliquant 96 joueurs, le Masters de Miami est souvent considéré comme le Masters 1000 le plus prestigieux de la saison avec Indian Wells9.

En ce qui concerne le tournoi de double, il oppose 32 équipes soit 64 joueurs sur 5 tours. Parmi les 32 équipes, il y a 8 têtes de série qui ne peuvent pas se rencontrer avant les quarts de finale. Les têtes de série sont déterminées selon le classement ATP de double à la date du lundi précédant le début du tournoi. Deux des 32 équipes sont invitées par le tournoi. Chaque match de double se joue en deux sets gagnants avec tie-break dans chacune des manches. Le 3e set est remplacé par un super tie-break depuis 2006.

Courtsmodifier | modifier le code

Le Masters de Miami se joue depuis 1987 sur le site du Tennis Center de Crandon Park comprenant 18 terrains de tennis en dur dont 12 sont utilisés lors du tournoi, les six autres servant de terrains d'entraînement. Le court central construit entre 1992 et 1994 était doté initialement d'une capacité de 14 000 places finalement réduite à 13 300 places en 200610.

La surface des courts utilisés lors du Masters de Miami est en dur acrylique et plus précisément en Laykold Cushion Plus11. Cette surface est classée en catégorie 2 par l'ITF sur son échelle de rapidité. C'est donc une surface de type intermédiaire-lente12.

Affluence et couverture médiatiquemodifier | modifier le code

La tournoi est retransmis en direct aux États-Unis par la chaîne CBS. Lors de l'édition 2013, 72 heures de tournoi ont été diffusées aux États-Unis (ce chiffre comprend aussi la diffusion du tournoi féminin). À l'échelle mondiale, l'édition 2013 a été suivie par 153 millions de téléspectateurs dans 193 pays13. En ce qui concerne l'affluence au sein des différents stades, elle est en constante augmentation depuis la première édition qui avait attiré 125 817 spectateurs. Les chiffres ci-dessous concernent aussi le tournoi féminin :

Année Affluence14
2013 307 809
2012 326 131
2011 316 267
2010 312 386
2009 293 228
2008 297 011
2007 288 025
2006 272 033
2005 263 118
2004 254 022

Distinctionsmodifier | modifier le code

Le Masters de Miami a remporté à six reprises le prix de tournoi ATP de l'année dans la catégorie « Masters 1000 » (de 2002 à 2006 et en 2008). C'est actuellement le record pour ce prix existant depuis 2001.

Recordsmodifier | modifier le code

Record Joueur(s) Nombre Années victorieuses
Vainqueurs du plus grand nombre de titres en simple Drapeau des États-Unis Andre Agassi 6 1990,1995,1996,2001,2002,2003
Vainqueurs du plus grand nombre de titres consécutifs en simple Drapeau : États-Unis Andre Agassi 3 2001,2002,2003
Vainqueurs du plus grand nombre de titres en double Drapeau de l'Australie Mark Woodforde &
Drapeau de l'Australie Todd Woodbridge
Drapeau de la Biélorussie Max Mirnyi
4 1995-1997, 2000
1995-1997, 2000
2003, 2005-2006, 2009
Vainqueurs du plus grand nombre de titres consécutifs en double Drapeau de l'Australie Mark Woodforde &
Drapeau de l'Australie Todd Woodbridge
3 1995-1997
Vainqueurs du plus grand nombre de matchs consécutifs en simple Drapeau : États-Unis Andre Agassi 20 6 (en 2001, 2002 et 2003), 2 en 2004
Plus grand nombre de finales en simple Drapeau : États-Unis Andre Agassi 8 1990, 1994-1996, 1998, 2001-2003
Plus grand nombre de finales en double Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi 7 2003, 2005-2006, 2009-2012

Palmarèsmodifier | modifier le code

Simplemodifier | modifier le code

No DateT 1 Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Finaliste Score
1 04/02/1985 Lipton International Players Championships, Delray Beach World Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Tim Mayotte Drapeau : États-Unis Scott Davis 4-6, 4-6, 6-3, 6-2, 6-4 Tableau
2 10/02/1986 Lipton International Players Championships, Boca Raton Championship Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl Drapeau : Suède Mats Wilander 3-6, 6-1, 7-6, 6-4 Tableau
3 23/02/1987 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Miloslav Mečíř Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl 7-5, 6-2, 7-5 Tableau
4 14/03/1988 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 745 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suède Mats Wilander Drapeau : États-Unis Jimmy Connors 6-4, 4-6, 6-4, 6-4 Tableau
5 20/03/1989 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 745 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Tchécoslovaquie Ivan Lendl (2) Drapeau : Autriche Thomas Muster Forfait Tableau
6 16/03/1990 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : Suède Stefan Edberg 6-1, 6-4, 0-6, 6-2 Tableau
7 15/03/1991 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jim Courier Drapeau : États-Unis David Wheaton 4-6, 6-3, 6-4 Tableau
8 13/03/1992 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 325 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Michael Chang Drapeau : Argentine Alberto Mancini 7-5, 7-5 Tableau
9 12/03/1993 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 1 400 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras Drapeau : États-Unis MaliVai Washington 6-3, 6-2 Tableau
10 11/03/1994 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 1 625 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras Drapeau : États-Unis Andre Agassi 5-7, 6-3, 6-3 Tableau
11 17/03/1995 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 250 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : États-Unis Pete Sampras 3-6, 6-2, 7-6 Tableau
12 22/03/1996 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 300 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : Croatie Goran Ivanišević 3-0 ab. Tableau
13 20/03/1997 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Autriche Thomas Muster Drapeau : Espagne Sergi Bruguera 7-6, 6-3, 6-1 Tableau
14 19/03/1998 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Chili Marcelo Ríos Drapeau : États-Unis Andre Agassi 7-5, 6-3, 6-4 Tableau
15 18/03/1999 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Richard Krajicek Drapeau : France Sébastien Grosjean 4-6, 6-1, 6-2, 7-5 Tableau
16 20/03/2000 Ericsson Championships, Miami Masters Series 2 700 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Pete Sampras (3) Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten 6-1, 6-7, 7-6, 7-6 Tableau
17 21/03/2001 Ericsson Championships, Miami Masters Series 2 900 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : États-Unis Jan-Michael Gambill 7-6, 6-1, 6-0 Tableau
18 20/03/2002 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 075 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi Drapeau : Suisse Roger Federer 6-3, 6-3, 3-6, 6-4 Tableau
19 19/03/2003 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andre Agassi (6) Drapeau : Espagne Carlos Moyà 6-3, 6-3 Tableau
20 24/03/2004 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick Drapeau : Argentine Guillermo Coria 6-7, 6-3, 6-1 ab. Tableau
21 21/03/2005 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer Drapeau : Espagne Rafael Nadal 2-6, 6-7, 7-6, 6-3, 6-1 Tableau
22 20/03/2006 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer (2) Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić 7-6, 7-6, 7-6 Tableau
23 19/03/2007 Sony Ericsson Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Argentine Guillermo Cañas 6-3, 6-2, 6-4 Tableau
24 24/03/2008 Sony Ericsson Open, Miami Masters Series 3 520 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Russie Nikolay Davydenko Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-4, 6-2 Tableau
25 23/03/2009 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray Drapeau : Serbie Novak Djokovic 6-2, 7-5 Tableau
26 22/13/2010 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick (2) Drapeau : Tchécoslovaquie Tomáš Berdych 7-5, 6-4 Tableau
27 21/03/2011 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Espagne Rafael Nadal 4-6, 6-3, 7-6 Tableau
28 19/03/2012 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 973 050 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 6-1, 7-6 Tableau
29 18/03/2013 Sony Open Tennis, Miami Masters 1000 4 330 625 $ Dur (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray (2) Drapeau : Espagne David Ferrer 2-6, 6-4, 7-6 Tableau
30 19/03/2014 Sony Open Tennis, Miami Masters 1000 4 720 380 $ Dur (ext.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic (4) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-3, 6-3 Tableau
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Doublemodifier | modifier le code

No DateT 1 Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Finalistes Score
1 04/02/1985 Lipton International Players Championships, Delray Beach World Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Paul Annacone
Drapeau : Afrique du Sud Christo van Rensburg
Drapeau : États-Unis Sherwood Stewart
Drapeau : Australie Kim Warwick
7-6, 7-5, 6-4 Tableau
2 10/02/1986 Lipton International Players Championships, Boca Raton Championship Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Brad Gilbert
Drapeau : États-Unis Vincent Van Patten
Drapeau : Suède Stefan Edberg
Drapeau : Suède Anders Järryd
Forfaits Tableau
3 23/02/1987 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 750 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Paul Annacone (2)
Drapeau : Afrique du Sud Christo van Rensburg (2)
Drapeau : États-Unis Ken Flach
Drapeau : États-Unis Robert Seguso
6-2, 6-4, 6-4 Tableau
4 14/03/1988 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 745 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie John Fitzgerald
Drapeau : Suède Anders Järryd
Drapeau : États-Unis Ken Flach
Drapeau : États-Unis Robert Seguso
7-67, 6-1, 7-5 Tableau
5 20/03/1989 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series 745 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Jakob Hlasek
Drapeau : Suède Anders Järryd (2)
Drapeau : États-Unis Jim Grabb
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
6-3 ab. Tableau
6 16/03/1990 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Rick Leach
Drapeau : États-Unis Jim Pugh
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Boris Becker
Drapeau : Brésil Cássio Motta
6-4, 3-6, 6-3 Tableau
7 15/03/1991 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira
Drapeau : Afrique du Sud Piet Norval
Drapeau : États-Unis Ken Flach
Drapeau : États-Unis Robert Seguso
5-7, 7-63, 6-2 Tableau
8 13/03/1992 Lipton International Players Championships, Key Biscayne Championship Series SW 1 325 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Ken Flach
Drapeau : États-Unis Todd Witsken
Drapeau : États-Unis Kent Kinnear
Drapeau : États-Unis Sven Salumaa
6-4, 6-3 Tableau
9 12/03/1993 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 1 400 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Richard Krajicek
Drapeau : Pays-Bas Jan Siemerink
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
Drapeau : États-Unis Jonathan Stark
63-7, 6-4, 7-64 Tableau
10 11/03/1994 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 1 625 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Jacco Eltingh
Drapeau : Pays-Bas Paul Haarhuis
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : États-Unis Jared Palmer
7-65, 7-64 Tableau
11 17/03/1995 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 250 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : États-Unis Jim Grabb
Drapeau : États-Unis Patrick McEnroe
6-3, 7-63 Tableau
12 22/03/1996 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 300 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira
Drapeau : États-Unis Patrick Galbraith
6-1, 6-3 Tableau
13 20/03/1997 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Australie Mark Woodforde
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
7-66, 7-68 Tableau
14 19/03/1998 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Afrique du Sud Ellis Ferreira
Drapeau : États-Unis Rick Leach (2)
Drapeau : États-Unis Jonathan Stark
Drapeau : États-Unis Alex O'Brien
6-2, 6-4 Tableau
15 18/03/1999 Lipton Championships, Key Biscayne Super 9 2 450 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Sandon Stolle
Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
Drapeau : Allemagne Boris Becker
Drapeau : États-Unis Jan-Michael Gambill
4-6, 6-1, 6-2, 7-5 Tableau
16 20/03/2000 Ericsson Championships, Miami Masters Series 2 700 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Todd Woodbridge (4)
Drapeau : Australie Mark Woodforde (4)
Drapeau : République tchèque Martin Damm
Drapeau : Slovaquie Dominik Hrbatý
6-3, 6-4 Tableau
17 21/03/2001 Ericsson Championships, Miami Masters Series 2 900 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République tchèque David Rikl
Drapeau : République tchèque Jiří Novák
Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Suède Jonas Björkman
7-5, 7-63 Tableau
18 20/03/2002 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 075 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : États-Unis Donald Johnson
Drapeau : États-Unis Jared Palmer
6-3, 3-6, 6-1 Tableau
19 19/03/2003 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 000 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Suisse Roger Federer
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : République tchèque David Rikl
Drapeau : Inde Leander Paes
7-5, 6-3 Tableau
20 24/03/2004 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
Drapeau : Zimbabwe Wayne Black (2)
Drapeau : Australie Todd Woodbridge
Drapeau : Suède Jonas Björkman
6-2, 7-612 Tableau
21 21/03/2005 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Suède Jonas Björkman
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
Drapeau : Zimbabwe Wayne Black
6-1, 6-2 Tableau
22 20/03/2006 NASDAQ-100 Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Suède Jonas Björkman (2)
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
6-4, 6-4 Tableau
23 19/03/2007 Sony Ericsson Open, Miami Masters Series 3 200 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : République tchèque Martin Damm
Drapeau : Inde Leander Paes
6-4, 6-4 Tableau
24 24/03/2008 Sony Ericsson Open, Miami Masters Series 3 520 000 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
6-2, 6-2 Tableau
25 23/03/2009 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Israël Andy Ram
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi (4)
Drapeau : Australie Ashley Fisher
Drapeau : Australie Stephen Huss
64-7, 6-2, [10-7] Tableau
26 22/13/2010 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : République tchèque Lukáš Dlouhý
Drapeau : Inde Leander Paes
Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
6-2, 7-5 Tableau
27 21/03/2011 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 645 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Inde Mahesh Bhupathi
Drapeau : Inde Leander Paes
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Canada Daniel Nestor
65-7, 6-2, [10-5] Tableau
28 19/03/2012 Sony Ericsson Open, Miami Masters 1000 3 973 050 $ Dur (ext.) Drapeau : Inde Leander Paes (3)
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : Canada Daniel Nestor
3-6, 6-1, [10-8] Tableau
29 18/03/2013 Sony Open Tennis, Miami Masters 1000 4 330 625 $ Dur (ext.) Drapeau : Pakistan Aisam-Ul-Haq Qureshi
Drapeau : Pays-Bas Jean-Julien Rojer
Drapeau : Pologne Mariusz Fyrstenberg
Drapeau : Pologne Marcin Matkowski
6-4, 6-1 Tableau
30 19/03/2014 Sony Open Tennis, Miami Masters 1000 4 720 380 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Mike Bryan (3)
Drapeau : États-Unis Bob Bryan (3)
Drapeau : Colombie Juan Sebastián Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah
7-68, 6-4 Tableau
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titres en simple par nationmodifier | modifier le code

Pays Titres Premier Dernier
Drapeau des États-Unis États-Unis 14 1985 2010
Serbie Serbie 4 2007 2014
Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 3 1986 1989
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2 2009 2013
Drapeau de la Suisse Suisse 2 2005 2006
Drapeau de l'Autriche Autriche 1 1997 1997
Drapeau du Chili Chili 1 1998 1998
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 1954 1954
Drapeau de la Russie Russie 1 2008 2008
Drapeau de la Suède Suède 1 1988 1988

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. « Attendance », Site officiel du tournoi (consulté le 19 mars 2014)
  2. a et b « TOURNAMENT HISTORY », Site du Masters de Miami (consulté le 20 mars 2012)
  3. « Federer Battles Back To Beat Nadal And Win In Miami 2005 », Bleacher Report,‎ 9 février 2010 (consulté le 30 avril 2012)
  4. Hadrien Hiault, « Davydenko expéditif »,‎ 07 avril 2008 (consulté le 21 mars 2012)
  5. « Djokovic prolonge son état de grâce. », Eurosport,‎ 03 avril 2011 (consulté le 21 mars 2012)
  6. « Prize Money », Site du Masters de Miami (consulté le 19 mars 2014)
  7. Programme du tournoi en 2012
  8. « Henin est pour le Hawk-Eye », La Libre.be,‎ 01 avril 2006 (consulté le 24 mai 2012)
  9. (en) The Bud Collins history of tennis : an authoritative encyclopedia and record book, New York, New Chapter Press,‎ 2010, 2e éd., 795 p. (ISBN 9780942257700), p. 738
  10. « Crandon Park », Site du Masters de Miami (consulté le 19 mars 2012)
  11. « Tableau des simples du Masters de Miami 2011 », Site de l'ATP (consulté le 18 mars 2012)
  12. « List of Classified Court Surfaces », ITF (consulté le 18 mars 2012)
  13. « Tournament facts », Site officiel du tournoi
  14. « Tournament history », Site officiel du tournoi

Voir aussimodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code








Creative Commons License