Musique expérimentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La musique expérimentale, dans un sens général et populaire, est un terme qui désigne généralement un ensemble de musiques se caractérisant par une large tendance à l'expérimentation, c'est-à-dire une exploration de nouveaux moyens techniques et artistiques souvent dehors des conventions et des normes admises dans les musiques traditionnelles occidentales.

Mais le terme est cependant sujet à confusion car selon le sens, large ou restreint, qu'on lui prête, il ne désigne pas les mêmes catégories de musiques.

Les différents sens du termemodifier | modifier le code

Le terme est sujet à confusion car il peut être employé dans plusieurs sens différents: soit comme un synonyme au sens large de la musique contemporaine1 ou au contraire dans un sens restreint ne désignant que certaines tendances précises de cette musique. Le terme peut être aussi employé dans un sens encore plus large et englober aussi avec la musique contemporaine et l’ensemble des musiques populaires avant-gardistes.

Emploi originelmodifier | modifier le code

À l'origine le terme désignait exclusivement une tendance de la musique savante moderne. Le terme est apparu dans les années 1950 en Europe2. Il était alors employé pour désigner la musique concrète, la musique électronique2 ainsi que la fusion de ces deux mouvements: la musique électro-acoustique2. Parfois dans un sens plus étendu il pouvait désigner l'ensemble des tendances avant-gardistes de la musique contemporaine2.

Évolution du terme et emploi aux États-Unismodifier | modifier le code

Au cours des années 1960, le terme a pris un sens plus restreint tout particulièrement aux États-Unis2. Il fut alors principalement utilisé pour distinguer des compositeurs anti-traditionnels (comme John Cage) par contraste avec la tendance avant-gardiste européenne3. Cette musique se caractérise par une volonté de déresponsabilisation du compositeur, un non-déterminisme du geste créateur et donc un résultat musical en partie imprévisible2. Une volonté de non-contrôle qui va à l'inverse des approches de la musique avant-gardiste européenne officielle de l’époque plus formelle telle que le sérialisme intégral qui se caractérise par un déterminisme et un contrôle total de tous les paramètres musicaux2.

C'est dans un sens assez similaire que Michael Nyman emploie le terme mais l'étend aux compositeurs minimalistes et post-modernistes d'une façon générale. En effet, dans son ouvrage Experimental Music: Cage and Beyond considéré comme référentiel sur la musique expérimentale, il utilise le terme "expérimental" pour désigner principalement les travaux des musiciens contemporains américains4 (John Cage, Christian Wolff, Earle Brown, Meredith Monk, Morton Feldman, Terry Riley, La Monte Young, Philip Glass, John Cale, Steve Reich, etc.) par opposition à la musique avant-gardiste européenne de l'époque (Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez, Iannis Xenakis).

Dans ce sens, les approches avant-gardistes de la musique contemporaine européenne mêmes les plus innovatrices ne sont pas considérés comme de la musique expérimentale. Dans ce sens, le terme « musique expérimentale » ne présente qu'une des nombreuses tendances de la musique contemporaine et n’inclut donc pas les formes avant-gardistes européennes telles que la musique sérielle ou la musique concrète. Dans ce sens précis, le compositeur John Cage fut l'un des pionniers de la musique expérimentale ; par ses compositions, il contribua à définir les bases de ce mouvement. C'est le plus souvent dans ce sens que les américains entendent le terme « musique expérimentale »2.

Emploi généralisé à toute la musique contemporainemodifier | modifier le code

Mais il arrive fréquemment que le terme de musique expérimentale soit simplement utilisé pour désigner en réalité la musique contemporaine aussi bien par certains spécialistes que par des les personnes peu familières du genre, pour qui la dénomination « expérimentale » leur semble plus explicite que le terme « contemporaine ». Le terme de musique contemporaine est un terme technique qui renvoie à l'ensemble de la musique savante avant-gardiste qui descend historiquement de la musique classique, mais qui a remis en cause la majeure partie des principes de cette musique pour créer une nouvelle musique. le terme « musique contemporaine » renvoie donc à un ensemble très large d'esthétiques nouvelles qui se sont développées à la suite de la seconde école de Vienne et du mouvement sériel intégral. Et à cet égard, au regard du côté extrêmement innovateur de cette musique beaucoup de gens les considèrent comme de la musique expérimentale. Certains théoriciens américains ne considèrent pas ces formes avant-gardistes comme relevant de la musique expérimentale, d'autres en revanche comme le musicologue américain Léonard B. Meyer inclut sous le terme « musique expérimentale » les musiques de compositeurs de musique contemporaine avant-gardistes comme Pierre Boulez, Luciano Berio ou Karlheinz Stockhausen et le sérialisme intégral5.

Mais beaucoup de compositeurs de musique contemporaine rejettent l’appellation « expérimentale » qu'ils trouvent réductrice. En effet, le terme peut revêtir pour beaucoup une connotation suggérant que les compositeurs ne maîtrisent pas vraiment leur matériau et essaient tout et n'importe quoi. Vision que beaucoup de compositeurs rejettent, même si leur musique est vue par beaucoup comme « expérimentale », car en dehors des normes.

Emploi généralisé à toutes les musiques avant-gardistesmodifier | modifier le code

Enfin dans le sens le plus populaire, le terme « musique expérimentale » est utilisé pour désigner de façon indifférenciée l’ensemble des musiques aussi bien savantes que populaires ayant une approche avant-gardiste ou hors norme. C'est dans ce sens plus large que Philippe Robert aborde la notion de "musique expérimentale". Le terme "musique expérimentale" inclut en ce sens à la fois :

Et les différentes musiques populaires avant-gardistes et expérimentales telles que :

Et parfois aussi

Référencesmodifier | modifier le code

  1. c'est-à-dire un ensemble de musiques savantes avant-gardiste qui ont rompu avec la tradition de la musique classique au cours du XXe siècle : tels que le dodécaphonisme, le sérialisme intégral, la musique concrète, la musique stochastique, etc.
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Marc Vignal, " Expérimentale (musique)" Dictionnaire de la Musique, Larousse, p. 298, ISBN 2-03-511354-7
  3. "Experimental Music" in The New Oxford Companion to Music, Volume 1: A-J, Oxford University Press., p. 650, ISBN 0-19-311316-3
  4. Experimental Music: Cage and Beyond By Michael Nyman Published 1974,1999, Cambridge University Press
  5. Meyer 1994, p. 106–107 et 266

Annexesmodifier | modifier le code

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • Arnold, Denis (éd.), « Experimental Music » in The New Oxford Companion to Music, Volume 1 : A-J, Oxford University Press, 1983 (ISBN 0-19-311316-3)
  • Nyman, Michael, Experimental Music: Cage and Beyond, New York : Schirmer Books, 1974 (ISBN 0-02-871200-5). Seconde édition, Cambridge & New York : Cambridge University Press, 1999 (ISBN 0-521-65297-9)
  • Meyer, Leonard B., Music, the Arts, and Ideas: Patterns and Predictions in Twentieth-Century Culture. Seconde édition, Chicago : University of Chicago Press, 1994 (ISBN 0-226-52143-5)
  • Robert, Philippe, Musiques expérimentales - Une anthologie transversale d'enregistrements emblématiques, Le mot et le reste, Marseille, 2007 (ISBN 978-2-915378-46-7)
  • Vignal, Marc (éd.) « Expérimentale (musique) » in Dictionnaire de la musique, Larousse, Paris, 2003 (ISBN 2035113547)

Articles connexesmodifier | modifier le code








Creative Commons License