Nathanaël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nathanael.
Philippe et Nathanaël par W.J. Morgon (1910)

D'après l'Évangile selon Jean | Jn 1. 45-51, Nathanaël est un galiléen appelé par Jésus pour devenir son disciple.

Nathanael signifie « donné par le seigneur » ou « don de Dieu ».

Identificationmodifier | modifier le code

Nathanaël était un disciple de Jésus qui lui avait été présenté par l'apôtre Philippe; il n'apparaît que dans l'évangile selon Jean (Jn 1:43-51). Il était de Cana en Galilée (Jn 21:2). Comme le nom de Barthélemy suivait celui de Philippe dans la liste des Douze Apôtres, Nathanaël lui fut assimilé.

Il est par ailleurs le seul disciple dont Jésus ait fait l’éloge dans l'Évangile de Jean : « Voici en vérité un Israélite dans lequel il n'y a pas de fraude » (Jn 1:47). Israël était le nom donné par l'Ange à Jacob. Et Nathanaël de reconnaître en Jésus le Fils de Dieu et le roi d'Israël. Avant tous les autres, avant Pierre, il confessait ainsi la messianité de Jésus. Jésus évoqua alors devant lui le songe que le patriarche avait fait à Béthel : « Et vous verrez les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme ». La promesse faite à Jacob était renouvelée devant Nathanaël qui devenait en quelque sorte un nouveau Jacob. Ce jugement exemplaire de Jésus sur Nathanaël incite évidemment à penser qu'Il l'aurait ensuite pris comme apôtre.

Cependant pas plus Augustin d'Hippone (Homélie 7:17) qu'Épiphane de Salamine ne les confondait. En effet il écrivait dans son Panarion que Nathanaël était ce compagnon marchant sur la route avec Cléopas le soir de la Résurrection (Notification sur Luc 24:18 en marge du codex V du IXe siècle). Or celui-là ne pouvait être l'un des Apôtres, puisqu'en rentrant à Jérusalem les deux compagnons trouvèrent assemblés les Onze.

Un auteur minoritaire, David Catchpole, s'est interrogé si Nathanaël n'était pas “le disciple que Jésus aimait" - que l'historiographie a toujours entendu comme étant Jean lui-même. En effet, Nathanaël est nommé au début de l'évangile, sa mention précède le mariage à Cana dont il pourrait être originaire ; il n'est donc pas impossible qu'il ait été l'époux, à l'intention duquel Jésus changea l'eau en vin. Le disciple « que Jésus aimait » apparaît lors du dernier repas, reposant sur la poitrine de Jésus. Il est ensuite à la porte de la maison du grand-prêtre, au pied de la croix, puis courant avec Pierre jusqu'au tombeau. Enfin il est à nouveau nommé dans le dernier chapitre, où Pierre s'interroge sur son devenir. D'autres se sont demandé si Nathanaël n'était pas un surnom derrière lequel se cacherait Jacques le juste, « le frère du Seigneur ». Une autre hypothèse remarque que Nathanaël signifie Don de Dieu en araméen, tout comme dositheo en grec ; on s'est donc posé la question de savoir si Nathanaël n'était pas Dosithée. Aucune de ces suppositions n'a trouvé de réponse certaine.

Cultemodifier | modifier le code

Fête locale le 24 août1.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code








Creative Commons License