Nicolas (diacre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas et Nicolas.

Nicolas désigné dans les Actes des Apôtres (Ac 6:5) comme étant le prosélyte d'Antioche, fut l'un des sept premiers diacres que les apôtres instaurèrent au Ier siècle.

C'est un saint chrétien fêté le 28 juillet avec quatre autres diacres1.

Citationmodifier | modifier le code

Actes des Apôtres - chapitre 6 - versets 3 à 5 :

« Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation.... La proposition plut à toute l'assemblée et l'on choisit Étienne... Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas... ».

Le nicolaïsmemodifier | modifier le code

Certains Pères de l'Église lui attribuent l'origine du nicolaïsme dont parle l'Apocalypse au verset 2:6. Clément d'Alexandrie (Stromates, III, 25) dit que le diacre Nicolas avait épousé une femme d'une grande beauté dont il était fort jaloux. Les apôtres lui reprochant sa conduite, il la conduisit devant la communauté en déclarant : « Voici ma femme. Qu'elle soit à qui voudra ! » Il continua à vivre saintement mais ses disciples affirmèrent que les femmes, comme tous les autres biens, devaient être mises en commun. Épiphane de Salamine dit de Nicolas qu'il prêchait que quiconque voulait faire son salut, devait chaque jour accomplir l'œuvre de chair. C'est aussi la version relatée par Thomas d'Aquin.

Référencesmodifier | modifier le code








Creative Commons License