Orenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orenbourg
Оренбург
Blason de Orenbourg
Héraldique
Drapeau de Orenbourg
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Volga
Sujet fédéral Flag of Orenburg Oblast.svg Oblast d'Orenbourg
Maire Iouri Michtcheriakov
Code postal 460000 — 460058
Code OKATO 53 401
Indicatif (+7) 3532
Démographie
Population 556 127 hab. (2013)
Densité 1 854 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 47′ N 55° 06′ E / 51.783, 55.1 ()51° 47′ Nord 55° 06′ Est / 51.783, 55.1 ()  
Altitude 150 m
Superficie 30 000 ha = 300 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (YEKT)
Heure de Iekaterinbourg
Divers
Fondation 1743
Statut Ville depuis 1743
Ancien(s) nom(s) Tchkalov (1938-1957)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Orenbourg

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Orenbourg

Voir sur la carte administrative de l'Oblast d'Orenbourg
City locator 14.svg
Orenbourg

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Orenbourg

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Orenbourg
Liens
Site web www.admin.orenburg.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Orenbourg (en russe : Оренбург) est une ville de Russie et la capitale administrative de l'oblast d'Orenbourg. Sa population s'élevait à 556 127 habitants en 2012.

Géographiemodifier | modifier le code

Orenbourg est située à la frontière de l'Asie et de l'Europe sur le fleuve Oural, à 371 km au sud-est de Samara et à 1 232 km au sud-est de Moscou1.

Histoiremodifier | modifier le code

L'Empire russe entama les plans de construction d'une ville forteresse à la frontière est du pays, dans la région de l'Oural du sud, du nom d’Orenburg en 1734. Les colons fondèrent originellement une colonie en 1735 au confluent du fleuve Ouralet de la rivière Or. Le nom de la ville signifiait « forteresse près de l'Or », composé avec le mot allemand Burg, « forteresse ». Cette colonie prit en 1739 le nom d'Orsk. Une tentative fut faite de fonder un autre Orenbourg à un endroit nommé Krasnaïa Gorka (en russe « la colline rouge ») en 1741, mais elle échoua. Une troisième Orenbourg fut établie avec succès à son emplacement actuel, environ 250 km en aval d'Orsk en longeant l'Oural, en 1743. D'abord c'était une simple forteresse entourée d'un grand rempart de 5 km de longueur et de 3,5 m de hauteur. Le premier faubourg appelé Vorstadt (en allemand) était peuplé par les Cosaques transférés dans cette région du sud de l'Empire russe. La ville n'était pas bien aménagée, seule la Vodianaïa était pavée.

Cette Orenbourg servit d'avant-poste militaire à la frontière avec les nomades kazakhs. Elle devint le chef-lieu des Cosaques d'Orenbourg et un endroit de relégation pour les intellectuels progressistes du pays dès le XVIIIe siècle. La population musulmane y reste historiquement forte : ainsi en 1745 le notable tatar (abyz) de Kazan Seit, fatigué des restrictions économiques et religieuses, s’installe en 1745 à Orenbourg, avec les autorisations officielles. Sa colonie, appelée Kargala, permet aux Tatars de renouveler les échanges économiques et culturels avec Boukhara, Khiva, Kachgar et les autres terres turcophones, et devient un des centres de l'islam les plus éclairés dans la région2.

En 1773, la région d'Orenbourg devint le centre de l'insurrection paysanne menée par Pougatchev, populaire notamment auprès des populations musulmanes.

Après l'incorporation de l'Asie centrale dans l'Empire russe, Orenbourg devint une station marchande et un nœud ferroviaire important sur la route des nouvelles possessions d'Asie centrale et de Sibérie.

Orenbourg fit office de capitale de la République socialiste soviétique autonome kirghize (actuel Kazakhstan) de 1920 à 1925. Quand cette république fut renommée République socialiste soviétique kazakhe en 1925, Orenbourg rejoignit la Russie à proprement parler et Alma-Ata (aujourd'hui Almaty) devint la nouvelle capitale. Bien que la république devint la RSS du Kazakhstan en 1936, Orenbourg demeura une ville russe.

De 1938 à 1957, la ville porta le nom de Tchkalov (Чкалов), du nom du pilote d'essai Valeri Tchkalov bien qu'il n'ait jamais visité Orenbourg. Sa sculpture de bronze de 6 mètres de hauteur se trouve sur le quai de l'Oural aujourd'hui. Après l'invasion allemande de l'Union soviétique, un certain nombre d'usines furent évacuées à Orenbourg, ce qui contribua au développement économique de la ville.

Populationmodifier | modifier le code

Recensements (*) ou estimations de la population3

Évolution démographique
1811 1840 1856 1863 1897* 1914
5 400 14 600 13 700 27 600 72 425 100 100
1923 1926* 1939* 1959* 1970* 1979*
105 900 121 975 171 726 267 317 344 266 458 747
1989* 2002* 2006 2010* 2012 2013
546 501 549 361 533 872 548 331 554 723 556 127


Climatmodifier | modifier le code

Orenbourg bénéficie d'un climat continental avec une légère tendance aride. En été un certain déficit pluviométrique se fait sentir avec des températures assez élevées et des précipitations plutôt faibles. La frontière qui marque le début de la steppe kazakh se trouve en effet quelques dizaines de km au sud de la ville. La neige recouvre le sol en moyenne 134 jours par an. La hauteur de neige atteint 26 cm en février (hauteur maximum de 136 cm).

  • Température record la plus froide : –43,2 °C (janvier 1969)
  • Température record la plus chaude : 43,2 °C (juillet 1998)
  • Nombre moyen de jours avec de la neige dans l'année : 89
  • Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 92
  • Nombre moyen de jours avec de l'orage dans l'année : 23
  • Nombre moyen de jours avec du blizzard dans l'année : 26
Relevé météorologique d'Orenbourg
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) -17 -17,2 -10,5 1,8 8,4 13,5 15,3 13 7,6 1,1 -6,8 -13 -0,3
Température moyenne (°C) -13 -12,7 -6,1 7 15,3 20,5 22,1 19,8 13,6 5,2 -3,7 -9,3 4,9
Température maximale moyenne (°C) -8,8 -8,3 -1,6 13,2 21,9 26,9 28,5 26,7 20,5 10,5 0 -5,7 10,3
Précipitations (mm) 28 20 20 25 27 36 39 30 31 33 33 34 356
Source : Le climat à Orenbourg (en °C et mm, moyennes mensuelles) Pogoda.ru.net


Administration municipalemodifier | modifier le code

Pouvoir exécutifmodifier | modifier le code

Le chef du pouvoir exécutif de la ville et le maire est Iouri Michtcheriakov élu par les habitants en 2000 pour la première fois.

Pouvoir législatifmodifier | modifier le code

Le pouvoir législatif est exercé par le conseil municipal d'Orenbourg, le président du conseil est Andreï Anatolievitch Chevtchenko.

Organisation administrativemodifier | modifier le code

Orenbourg est divisé en deux circonscriptions territoriales: du nord et du sud, chacune d'elles comprend deux arrondissements.

Enseignementmodifier | modifier le code

Université nationale d'Orenbourg
  • Nombreux lycées dont le Lycée №1 d’Orenbourg, spécialisé dans le français
  • Université nationale d'Orenbourg
  • Université pédagogique nationale d'Orenbourg
  • Université agraire nationale d'Orenbourg
  • Académie nationale de médecine d'Orenbourg
  • Institut d'Orenbourg de l'Académie de droit de Moscou O.I.Koutafine
  • Institut national de management d'Orenbourg
  • Filiale de l'université internationale technologique
  • Filiale d'Orenbourg de l'université de commerce et d'économie de Russie

Théâtres et salles de concertmodifier | modifier le code

Théâtre dramatique d'Orenbourg
  • Théâtre national dramatique d'Orenbourg Maxime Gorki, dont la troupe a été fondée en 1869
  • Théâtre municipal Pierrot de marionnettes, fondé en 1991
  • Théâtre national de marionnettes de l'oblast d'Orenbourg, fondé en 1935
  • Théâtre national dramatique et de comédie musicale de l'oblast d'Orenbourg, fondé en 1935
  • Théâtre national dramatique tatar Mirkhaïdar Faïza
  • Orchestre philharmonique d'Orenbourg

Architecturemodifier | modifier le code

L'architecture d'Orenbourg subit l'influence de la culture asiatique et de la culture européenne. Au XIXe siècle, les riches bourgeois d'Orenbourg construisirent des maisons particulières monumentales en pierre. Certains bâtiments subsistent de nos jours, comme par exemple l'ancienne Assemblée de la noblesse (aujourd'hui "Maison des professeurs") et l'ancienne maison d'un riche marchand de la ville (aujourd'hui "Musée ethnographique"). Le caravansérail est un chef d'œuvre de l'architecture du XIXe siècle érigé d'après le projet du célèbre architecte A.P.Brioullov.

Sportmodifier | modifier le code

Depuis 2007 les amateurs du sport d'Orenbourg prennent part en deux compétitions de Russie, "La piste de Russie" et "Le cross des nations".

  • Club de football Gazovik Orenbourg
  • Club de basketball Nadejda Depuis 2007 il est présenté en Superligue de basketball de femme
  • Club de hockey Lokomotiv
  • Club de hockey russe Gazprom-OGU
  • Club de tennis de table TTC Fakel of Gazprom Orenbourg qui devint champion de Russie en 2006

Économiemodifier | modifier le code

Industriemodifier | modifier le code

À Orenbourg les industries clefs sont celles d'extraction et de transformation du gaz, de constructions mécaniques, d'usinage des métaux. Les entreprises de l'industrie chimique, légère et de l'alimentation sont aussi développées.

  • Usine de transformation de gaz d'Orenbourg
  • Usine d'hélium d'Orenbourg
  • Usine de réparation des locomotives d'Orenbourg
  • Usine des tubes polymériques
  • Société anonyme ouverte "Groupement de production "Strela"
  • Société anonyme ouverte "Guydropress"
  • Société anonyme ouverte "Energie d'Orenbourg"
  • Société anonyme ouverte "Invertor"
  • Société anonyme ouverte "Usine pétrolier et d'huile"
  • Fabrique Société anonyme ouverte "Orenchâle"
  • Société à responsabilité limitéé "Orenbourg-Vodocanal"

Transportsmodifier | modifier le code

Orenbourg est un grand nœud ferroviaire dont les stations forment Le Chemin de fer de l'Oural du Sud. Orenbourg dispose d'un aéroport international, principalement desservi par la compagnie aérienne Orenburg Airlines, et d'un aérodrome militaire Orenbourg-Ioujni.

Spécialité artisanalemodifier | modifier le code

Les châles de poil ou de duvet de chèvre angora, au motif d'une grande finesse, sont la spécialité locale. Il en existe de deux sortes : denses (généralement gris) et très chauds, ou plus légers, en duvet ajouré, appelé « toile d'araignée » (паутинка en russe), réputés pour passer malgré leur taille à travers une bague. Le compositeur Grigori Ponomarenko et le poète Victor Bokov ont glorifié ce chef d'œuvre du talent des tricoteuses dans leur chanson "Un châle d'Orenbourg".

Personnalitésmodifier | modifier le code

Voir la catégorie : Naissance à Orenbourg.

Sont nés à Orenbourg :

Ont vécu à Orenbourg :

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. Ravil Bukharaev, Islam in Russia : The Four Seasons, Richmond, Curzon, 2000, p. 303.
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Liens externesmodifier | modifier le code

Sur les autres projets Wikimedia :








Creative Commons License