Pietro Aldobrandini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aldobrandini.
Pietro Aldobrandini
Image illustrative de l'article Pietro Aldobrandini
Biographie
Naissance
à Rome (Italie)
Décès
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Clément VIII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Nicola in Carcere
Cardinal-prêtre de S. Pancrazio
Cardinal-prêtre de Ss. Giovanni e Paolo
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastevere
Cardinal-évêque de Sabina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
pape Clément VIII
Fonctions épiscopales Archevêque de Ravenne (Italie)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pietro Aldobrandini, né à Rome le et mort le 1, fut un cardinal italien de l'Église catholique romaine.

Biographiemodifier | modifier le code

Le pape Clément VIII le créa cardinal au consistoire du . Il devint camerlingue de 1599 jusqu'à sa mort et archevêque de Ravenne en 1604.

Il joua un rôle important dans les discussions qui conduisirent à la signature du traité de Lyon ; c'est lui qui décida l'arrêt de la guerre entre Henri IV et Charles-Emmanuel Ier de Savoie.

Il mourut le âgé de 50 ans.

C'est à lui qu'on doit le mot népotisme, puisqu'à l’origine le mot vient du Pape Clément VIII (1536-1605), né Ippolito Aldobrandini.

Celui-ci avait nommé cardinal son neveu Pietro Aldobrandini, qui devint, du coup « cardinal-neveu », « cardinal nepote » en italien. Comme le neveu profita abondamment de sa charge, le terme est passé à la postérité dans les langues latines (nepotismo, népotisme) pour signifier ce que nous savons : le fait de favoriser ses proches.

Référencesmodifier | modifier le code








Creative Commons License