Portail:Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bandeau du Portail Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Portail du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais



Fosses, cités minières, terrils, voies ferrées, culture, exploitation, recherches...
Ce portail est dédié à l'ensemble des aspects historiques et culturels du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.
353 éléments répartis sur 109 sites sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 30 juin 2012.

Aujourd’hui, samedi 12 juillet 2014, ce portail comporte 483 articles sur les 1 524 138 articles de la version française de Wikipédia.

Bandeau du Portail Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.
modifier
 Inkscape.svg Introduction
Pendant près de soixante-dix ans, seule la partie du bassin minier située entre Somain et Vieux-Condé était connue, correspondant principalement à la concession de la Compagnie des mines d'Anzin. Ici, la carte de la Compagnie en 1883.
Carte des concessions et chemins de fer de la Compagnie des mines d'Anzin.

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais a une histoire riche et complexe. La houille a été découverte en affleurement dans le Boulonnais vers 1660, mais la première fosse datée, ouverte brièvement de 1692 à 1693 avec trois puits, est celle du Cavrel de Tagny. Il s'agit là de grappillage, dans des fosses relativement éphémères.

Dans le Nord, le charbon est découvert le 3 février 1720 à la fosse Jeanne Colard no 1, à Fresnes-sur-Escaut. Dès lors, de nombreuses fosses sont ouvertes sur le territoire de la commune et dans les villages aux alentours, mais bien souvent, leur exploitation ne dure que quelques années. En 1734, le charbon est découvert à la fosse du Pavé à Anzin, dès lors, l'exploitation commence tant bien que mal.

Les diverses sociétés sont réunies le 19 novembre 1757, et deviennent la Compagnie des mines d'Anzin. Les ouvertures de puits se multiplient. En parallèle, d'autres sociétés effectuent des recherches dans les terrains non concédés. La Compagnie Wuillaume-Turner a notamment effectué de nombreuses prospections, si bien dans le Nord que dans le Pas-de-Calais, mais sans succès. Le marquis de Trainel, Claude-Constant Juvénal d'Harville des Ursins, fonde le 11 novembre 1773 une société de recherches qui devient quelques années plus tard la Compagnie des mines d'Aniche, lorsque la houille a été découverte le 12 septembre 1778 à Aniche, à la fosse Sainte Catherine - Saint Mathias. L'exploitation se poursuit tant bien que mal pendant une soixantaine d'année.

En mai 1829, la Compagnie Dumas, devenue Compagnie des mines de Douchy, découvre un riche gisement de charbon gras à Lourches, près de Denain. À partir de cette époque, de nombreuses compagnies installent leurs recherches près des concessions déjà instaurées. Certaines comme la Bon article Compagnie d'Hasnon, la Société de Saint-Hubert, la Bon article Compagnie des Canonniers de Lille installent leurs recherches au nord du bassin, dans des terrains inexploitables, d'autres, situées non loin mais dans de meilleures conditions, fusionnent, et donnent naissance à la Compagnie des mines de Vicoigne. Cette situation assez similaire s'est produite au sud de la concession d'Aniche, où quatre sociétés ont formé la Compagnie des mines d'Azincourt. Jusqu'à soixante-dix sociétés de recherche se sont formées durant cette période qui s'est terminée au début des années 1840. C'est également durant cette décennie que la Compagnie des mines d'Aniche découvre un gisement de houille sèche au sud de Somain, et ouvre les fosses La Renaissance, Saint Louis et Fénelon. Cette découverte lui permet de se développer, et de ne plus craindre la faillite.

Le 12 juin 1846, François-Eugène Soyez découvre du charbon dans un sondage effectué près de la ferme de l'Escarpelle à Roost-Warendin, au nord de Douai. Il fonde une société qui devient quelques années plus tard la Compagnie des mines de l'Escarpelle. Sa première fosse, commencée en 1847, commence à extraire trois ans plus tard. La nouvelle du prolongement du bassin minier dans le Pas-de-Calais se propage très vite.

De nombreuses sociétés se créent durant la décennie des années 1850, et commencent des fosses, en vue d'obtenir le plus rapidement possible une concession. Ces sociétés sont devenues les compagnies de Dourges, Courrières, Lens, Béthune, Nœux, Bruay, Marles, Cauchy-à-la-Tour, Ferfay, Auchy-au-Bois, Fléchinelle. Elles sont établies sur des concessions sises dans un axe nord-sud. Dans la foulée, peu après l'établissement des concessions, d'autres sociétés comme celles d'Ostricourt, Don, Midi de l'Escarpelle, Meurchin, Carvin, Douvrin, Aix, Compagnie des mines de Vendin ou même Liévin, viennent s'établir au nord et au sud des concessions déjà institués, ce qui n'est pas sans causer de nombreux procès.

Certaines sociétés mal installées disparaissent, d'autres mal gérées sont rachetées. L'exploitation se développe très rapidement, de nombreuses fosses sont ouvertes, le rendement s'améliore grâce à l'avancée technologique. Les fosses sont lors de leur ouverture équipées des dernières technologies. La fin du XIXe siècle est marquée par l'ouverture d'un nombre conséquent de fosses, et par l'établissement des compagnies de Drocourt et La Clarence dans le Pas-de-Calais, et de Marly, Crespin puis Flines dans le Nord.

Au début du XXe siècle, les compagnies existantes se développent considérablement en ouvrant année sur année des nouvelles fosses. De nombreuses cités sont édifiées à proximité des carreaux. Le 10 mars 1906, la Catastrophe de Courrières entraîne la mort de 1 099 personnes, en majorité des mineurs de fond. Au début des années 1910, les compagnies de Vimy-Fresnoy et Gouy-Servins et Fresnicourt Réunis sont creusent des puits pour tenter d'exploiter le sud du bassin dans le Pas-de-Calais.

La Première Guerre mondiale, de 1914 à 1918 anéanti en presque totalité les capacités productives du bassin minier. Tout est à reconstruite, que ce soit les fosses, les cités ou les usines. Les dommages de guerre permettent aux Compagnies de réparer leurs installations. La Compagnie des mines de Lens rachète celle de Meurchin en 1920 et la Compagnie des mines de Flines est rachetée le 13 janvier 1922 par celle d'Aniche. La Compagnie des mines de Vimy-Fresnoy, face à un gisement peu rentable à exploiter, et profond, disparait en 1924. La Compagnie des mines de Drocourt est rachetée le 13 mars 1925 par la Compagnie des mines de Vicoigne-Nœux. Quelques grandes fosses modernes sont ouvertes, comme Barrois ou le 24 - 25 des mines de Courrières. Les terrils prennent de la hauteur, d'immenses cités minières sont édifiées, chaque compagnie a son propre style architectural. La Compagnie de Gouy-Servins et Fresnicourt Réunis disparaît au début des années 1930.

La Seconde Guerre mondiale éclate. Alors que la précédente guerre avait causé la destruction de tous les équipements, la production est ici prise par les Allemands. Les équipements détruits l'ont été lors des bombardements alliés. Après la Guerre, en 1946, les compagnies sont nationalisées, et cessent d'exister. L'exploitation est reprise dans le bassin par neuf groupes. Pour la reconstruction de la France, la Bataille du charbon est lancée, toutes les fosses sont mises à contribution.

Les années 1950 marquent la modernisation des fosses, et la rationalisation de la production. De nombreuses fosses cessent de produire et assurent le service et l'extraction. En parallèle, des fosses sont choisies pour devenir des sièges de concentration, d'autres sont créées de toutes pièces comme Puits du Midi, le 18 - 18 bis ou le 13 - 13 bis. Des fosses comme Barrois sont entièrement refaites à neuf.

La régression charbonnière commence dans les années 1960 avec l'application du plan Jeanneney. Les sièges les moins rentables ferment, comme d'autres l'ont été dans la décennie précédente. C'est également à partir de cette période que les sièges de concentration produisent le plus. Dans les années 1970, les terrils commencent à être massivement exploités. Les dernières fosses isolées des concentrations ferment, Comme Agache, De Sessevalle, Delloye... Certaines fosses rattachées à des concentrations commencent à fermer, puis ce sont les concentrations qui ferment, comme le 13 - 13 bis, le 18 - 18 bis, le 6 - 6 bis - 6 ter, Gayant... Les Groupes, dont certains avaient déjà fusionné dans les deux décennies précédentes deviennent des Unités de production au début des années 1970. À la fin de la décennie, les unités de production deviennent deux Secteurs : est et ouest.

La fosse Delloye, fermée en 1971, est devenue en 1983 le Centre historique minier de Lewarde.
La fosse Delloye, actuel Centre historique minier de Lewarde.

En 1980, seuls huit sièges de concentration existent encore, la fosse Sabatier ferme en 1980. À chaque fermeture de fosse, c'est également une multitude de puits d'aérage et de service qui ferment en même temps, lorsqu'ils n'ont pas été fermés quelques années plus tôt. Les fermetures se succèdent : la fosse n° 3 - 15 des mines de Courrières en 1983, la fosse Barrois le 30 juin 1984, la fosse no 11 - 19 des mines de Lens le 31 janvier 1986, la fosse no 4 - 5 des mines de Drocourt le 11 mars 1988, la fosse Ledoux le 30 décembre 1988, la fosse Arenberg le 31 mars 1989, la fosse no 9 des mines de l'Escarpelle le 26 octobre 1990 et la fosse no 10 du Groupe d'Oignies le 21 décembre 1990. La dernière gaillette de charbon remonte par sa fosse de service no 9 - 9 bis. À chaque fermeture de fosse, à peu d'exception prêt, les installations sont systématiquement détruites.

Les années 1990 voient la rénovation des habitations minières, et l'installation par Charbonnages de France de sondages de décompression à proximité de certains puits grisouteux. Dans les années 2000, les anciens puits, datant parfois de près de trois siècles, sont mis en sécurité, et des têtes de puits matérialisées sont mises en place, afin de permettre une surveillance. Les bâtiments vétustes sont détruits, ainsi que les cités qu'il ne serait pas assez rentable de rénover. Des arrêtés autorisent Charbonnages de France à renoncer à ses concessions.

Dans les années 2010, l'inscription du bassin minier sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco est, une fois de plus, retardé, par décision politique, mais une cinquantaine d'éléments ont été classés ou inscrits aux monuments historiques en 2009 et 2010, alors que seuls dix l'étaient auparavant. Wikimedia Commons, avec plus de 32 320 fichiers est devenue la plus grande photothèque en ligne sur le bassin minier, grâce à l'inventaire, réalisé par Jérémy Jännick, qui a permis de faire 13 750 photographies en 2011. En parallèle, les technologies de l'information et de la communication permettent de promouvoir le bassin minier au plus grand nombre, des premières recherches à la fermeture des derniers puits. En ce sens, de nombreux historiens et organismes publient leurs recherches sur Internet.

Vers le 20 février 2012, Frédéric Mitterrand annonce que la candidature du bassin minier sera la seule proposée par la France lors du comité du patrimoine mondial qui se déroulera à Saint-Pétersbourg du 24 juin au 6 juillet 2012. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco le samedi 30 juin 2012, quelques minutes avant 17 h.
modifier
 Nuvola apps ktip.png Lumière sur...
Les puits n° 3 et 3 bis de la fosse n° 3 - 3 bis - 3 ter des mines de Liévin après la Première Guerre mondiale.

La fosse no 3 - 3 bis - 3 ter dite Sainte-Pauline de la Compagnie des mines de Liévin est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Éleu-dit-Leauwette. Il s'agit d'un siège double, le puits no 3 est commencé en novembre 1872 et entre en service en 1876, le puits no 4, plus tard renommé 3 bis, l'est en octobre 1873, pour une mise en service en 1875. La fosse est réputée très grisouteuse : trois explosions meurtrières de grisou se produisent en 1882 et 1883. Sous l'impulsion d'Arthur Lamendin, des mineurs tentent de créer un syndicat en 1880. Une longue grève se produit en 1893, les mineurs protestent contre le trop grand nombre d'ouvriers belges. Le puits no 3 ter est commencé en 1904 de l'autre côté des voies ferrées. La fosse est détruite durant la Première Guerre mondiale. Il s'agit d'un puits d'extraction. De vastes cités sont établies à proximité de la fosse, ainsi que des écoles. Les terrils nos 80, 80A et 80B sont édifiés au sud de la fosse, le dernier est un cavalier minier.

La Compagnie des mines de Liévin est nationalisée en 1946, et intègre le Groupe de Liévin. En 1952, ce dernier fusionne avec le Groupe de Lens pour former le Groupe de Lens-Liévin. La fosse no 3 - 3 bis - 3 ter est concentrée sur les fosses nos 6 - 6 bis et 7 - 7 bis en 1958. Le puits no 3 est remblayé en 1963, les puits nos 3 bis et 3 ter le sont en 1970. Le chevalement de ce dernier est détruit en 1971.

Les voies ferrées sont remplacées par une voie rapide. Au début du XXIe siècle, Charbonnages de France matérialise les têtes des puits nos 3, 3 bis et 3 ter. Les cités sont en grande partie rénovées, et les terrils sont des espaces naturels. L'entreprise Bénalu s'installe sur le carreau de fosse des puits nos 3 et 3 bis, quelques années plus tard, une entreprise s'installe sur la partie du carreau de fosse située de l'autre côté de la voie rapide, près du puits no 3 ter.

Lire la suite
modifier
 Gnome-dev-camera.svg Image sélectionnée

Hersin-Coupigny - Fosse n° 9 - 9 bis des mines de Nœux (B).jpg

La fosse no 9 - 9 bis de la Compagnie des mines de Nœux à Barlin a dès son origine au début du XXe siècle été équipée de deux chevalements différents.

50° 26′ 26″ N 2° 36′ 52″ E / 50.440656, 2.614514 () • Commons Commons


modifier
 Wikiquote-logo.svg Citation sélectionnée

« Le charbon est un élément toujours essentiel, mais aujourd'hui capital de toute l'économie française et, du reste, de toute l'économie mondiale. Il faut penser au charbon, il faut en vouloir, il faut savoir naturellement en extraire, il faut le faire dans les meilleures conditions possibles mais il ne faut jamais renoncer à notre charbonC1 1. »

— Charles de Gaulle, lors de sa visite des installations de la fosse no 6 - 6 bis - 6 ter des mines de Bruay à Haillicourt le 25 septembre 1959

  1. Virginie Debrabant, Les trois âges de la mine : De l'apogée au déclin, vol. 3 : 1914-1990, La Voix du Nord et Centre historique minier de Lewarde,‎ décembre 2007, 52 p. (ISBN 978-2-84393-109-3), p. 40
modifier
 Nuvola apps kpdf recolored horizontal flip.png Index thématique

Le Statut du mineur.

Articles majeursmodifier | modifier le code

Bassin minier du Nord-Pas-de-CalaisConcessionsChronologie (XVIIe siècleXVIIIe siècleXIXe siècleXXe siècleXXIe siècle) • Exploitation du bassin du BoulonnaisPremière période de cherté des houillesDécouvertes des prolongements du bassin minier du Nord vers le Pas-de-CalaisDeuxième période de cherté des houillesPremière Guerre mondialeReconstructionSeconde Guerre mondialeNationalisationStatut du mineurPlan JeanneneyPlan BettencourtListe des puits de mine les plus profondsListe des monuments historiquesInscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UnescoListe des biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UnescoListe des chevalements subsistantsBibliographie

Fosse Saint-Quentin de la Compagnie de Bouchain.

Fosse du Sarteau des mines d'Anzin.

Fosse Dutemple des mines d'Anzin.

Fosse Arenberg des mines d'Anzin.

Fosse Ledoux des mines d'Anzin.

Compagnies minièresmodifier | modifier le code

En 270 ans d'exploitation, de nombreuses compagnies se sont formées. Si certaines ont eu plus d'un siècle d'existance, d'autres n'ont existé que moins d'une décennie. Les mines du Boulonnais représentent une partie méconnue du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Sociétés de recherche : Compagnie des mines d'Ablain-Saint-NazaireCompagnie des mines de BeuginCompagnie de BouchainSociété du Couchant d'AnicheSociété DeulinSociété du Duc de GuînesSociété d'ErchinBon article Compagnie d'HasnonSociété du Midi de l'EscarpelleSociété du Nord et de l'AisneSociété de Saint-HubertCompagnie de VillersCompagnie Wuillaume-Turner

Petites sociétés d'exploitation : Société d'AixSociété d'Annœullin-DivionCompagnie des mines d'Auchy-au-BoisBon article Compagnie des Canonniers de LilleCompagnie des mines de Cauchy-à-la-TourSociété de Courcelles-lez-LensSociété de DonCompagnie des mines de DouvrinCompagnie des mines de Gouy-Servins et Fresnicourt RéunisCompagnie des mines de la Lys-SupérieureCompagnie des mines de MarlyCompagnie des mines de VendinCompagnie des mines de Vimy-Fresnoy

Grandes sociétés : Compagnie des mines d'AnicheCompagnie des mines d'AnzinCompagnie des mines d'AzincourtCompagnie des mines de BéthuneCompagnie des mines de BruayCompagnie des mines de CarvinCompagnie des mines de CourrièresCompagnie des mines de CrespinCompagnie des mines de DouchyCompagnie des mines de DourgesCompagnie des mines de DrocourtCompagnie des mines de l'EscarpelleCompagnie des mines de FerfaySociété de FerquesCompagnie des mines de FlinesSociété de FiennesCompagnie des mines de La ClarenceCompagnie des mines de LensCompagnie des mines de LiévinCompagnie des mines de Ligny-lès-AireCompagnie des mines de MarlesCompagnie des mines de MeurchinCompagnie des mines de NœuxCompagnie des mines d'OstricourtCompagnie des Charbonnages de Réty, Ferques et HardinghenCompagnie des mines de ThivencelleCompagnie des Charbonnages de Vendin-lez-BéthuneCompagnie des mines de Vicoigne

Compagnie des mines d'Anzinmodifier | modifier le code

La Compagnie des mines d'Anzin a été une des sociétés minières les plus importantes du monde. Son histoire est la plus riche du bassin minier.

Stés antérieures à la Cie d'Anzin : Société DesauboisSociété Desandrouin-TaffinSociété Desandrouin-CordierSociété de Cernay
Histoire : FondationHistoire
Fosses et listes : Liste des fossesÀ Fresnes-sur-EscautÀ ValenciennesÀ AnzinÀ Vieux-CondéÀ Denain
Ouvrages souterrains : Tunnel d'AnzinAqueduc des fosses

Fosse n° 11 - 19 des mines de Lens.

Le Camus haut, un exemple typique d'architecture post-Nationalisation.

La salle des machines du puits n° 7 de la fosse n° 7 - 7 bis des mines de Liévin à Avion, un autre exemple typique d'architecture post-Nationalisation.

Groupes miniersmodifier | modifier le code

Après la nationalisation, les Compagnies ont été regroupées et fusionnées en groupes.
Nord : Groupe de DouaiGroupe de Valenciennes
Pas-de-Calais : Groupe d'AuchelGroupe de BruayGroupe de BéthuneGroupe de LensGroupe de LiévinGroupe d'Hénin-LiétardGroupe d'Oignies

Groupes fusionnés : Groupe d'Auchel-BruayGroupe de Lens-LiévinGroupe de Lens-Liévin-BéthuneGroupe Centre
Unités de production : UP d'AuchelUP de BruayUP de LensUP de CourrièresUP d'OstricourtUP de DouaiUP de Valenciennes
Secteurs : Secteur OuestSecteur Est

Fosse Barrois.

Fosse n° 11 - 19 des mines de Lens.

Fosse n° 2 bis - 2 ter des mines de Marles.

Sièges des concentrations et fosses post-Nationalisationmodifier | modifier le code

Certaines fosses sont devenues d'importants sièges d'extraction, ou ont été creusées après la Nationalisation.

Groupe d'Auchel : Fosse no 2 bis - 2 ter des mines de Marles

Groupe de Béthune : Fosse no 13 - 13 bis du Groupe de Béthune

Groupe de Bruay : Fosse no 6 - 6 bis - 6 ter des mines de Bruay

Groupe de Douai : Fosse no 9 des mines de l'EscarpelleFosse BarroisFosse GayantFosse Puits du Midi

Groupe d'Hénin-Liétard : Fosse no 3 - 15 des mines de CourrièresFosse no 5 - 12 des mines de CourrièresFosse no 6 - 14 des mines de CourrièresFosse no 9 - 17 des mines de CourrièresFosse no 4 - 5 des mines de Drocourt

Groupe de Lens : Fosse no 4 des mines de LensFosse no 11 - 19 des mines de LensFosse no 18 - 18 bis du Groupe de Lens

Groupe de Liévin : Fosse no 6 - 6 bis des mines de LiévinFosse no 7 - 7 bis des mines de LiévinFosse no 8 du Groupe de Liévin (aérage)

Groupe d'Oignies : Fosse no 2 des mines d'OstricourtFosse no 10 du Groupe d'Oignies

Groupe de Valenciennes : Fosse ArenbergFosse LedouxFosse SabatierFendue Saint-Georges

Pierre Taffin.

Jean-Jacques Desandrouin.

Emmanuel de Croÿ-Solre.

Personnalitésmodifier | modifier le code

Le développement du bassin minier s'est produit grâce à un grand nombre de personnalités.
Grandes familles : Famille DesandrouinFamille MathieuFamille Bigo-Danel
Dirigeants et ingénieurs : Adrien Aubé de BracquemontLouis BelmontetLouis BigoFélix BollaertLudovic BretonPierre du BuatLouis ChampyHenriette de ClercqEmmanuel de Croÿ-SolreErnest CuveletteFrançois-Joseph-Théodore DesandrouinJean-Jacques DesandrouinPierre Desandrouin-DesnoëllesJean-Marie Stanislas DesandrouinPierre-Benoît DesandrouinLouis DupontAugustin-Marie Le DanoisJules MarmottanCharles MathieuJacques MathieuJean-Léonard-Joseph MathieuJean-Pierre-Joseph MathieuJean-Pierre MathieuPierre MathieuLouis MercierLouis-Georges MulotÉmile RainbeauxÉlie ReumauxPierre TaffinÉmile Vuillemin
Actionnaires : Auguste Louis Albéric d'ArenbergGaston d'Audiffret-Pasquier
Ingénieurs : Charles BarroisÉmile DormoyPierre-Joseph FontaineGabriel GlépinJules GosseletÉdouard GrarPierre-Joseph LaurentChristophe MathieuAdolphe MatrotLéonard MichaAlbert OlryAlfred SoubeiranAugustin Viseux
Architectes : Charles Tournay
Syndicalistes : Émile BaslyBenoît Broutchoux
Résistants : Michel BruléJulien HapiotÉmilienne Mopty
Mineurs : Jules Mousseron
Personnalités polonaises : Jan BrejskiEdward GierekMichał Franciszek KwiatkowskiThomas Olszanski

Un locotracteur Schneider au Centre historique minier de Lewarde.

Le tramway de Valenciennes devant la gare.

Transport ferroviairemodifier | modifier le code

Le développement du chemin de fer a permis d'atteindre de nouveaux clients, la production a alors augmenté, et de nombreuses fosses ont été ouvertes.

Passé : Ligne de Bully - Grenay à BriasLigne de Bully - Grenay à La Bassée - ViolainesLigne de Lens à CorbehemLigne d'Hénin-Beaumont à Bauvin - ProvinLigne Somain - Douai (Nord)Ligne Somain - Douai (Sud)Ligne de Somain à Péruwelz
Présent : Ligne d'Arras à Dunkerque-LocaleLigne de Douai à Blanc-MisseronLigne de Fives à AbbevilleLigne de Lens à Don-SainghinLigne de Lens à OstricourtTramway de Valenciennes (Ancien tramwayLigne 1Ligne 2Dépôt de Saint-Waast)Plate-forme multimodale Delta 3
Projets à long terme : Tramway Artois-GohelleRER Lille - Bassin minier

Terril n° 153, Audiffret Sud.

Terril n° 144, Rieulay.

Terril n° 23, 3 d'Auchel ancien Ouest.

Terrils n° 74, 74A et 74B, 11 - 19 de Lens Est, Ouest et Nouveau.

Terril n° 58, Lavoir Mazingarbe Ouest.

Terril n° 213D, Cavalier de Roost-Warendin.

Terril n° 162, Renard.

Terrilsmodifier | modifier le code

Les déchets retirés des mines étaient stockés sur les terrils. Bien que la plupart ait été exploités, certains sont très connus. Les terrils sont traités dans les articles des fosses dont ils dépendent.

Terrils du bassin minier du Nord-Pas-de-CalaisTerril11A234567899A1010A11121314151617181920212223242526272829303131A3233343535A35B36373838A38B3940414242A4343A43B43C4445464747A47B4848A495050A515252A535455565757A5858A5960616262A62B6363A646565A66676868A6969A7070A70B70C1+C270D70E717272A7373B7474A74B7576777878A7979A8080A80B8181A8282A83848586878889909192939494A9595A96979899100101102103103A104104A105106107107A108109110111111A112113113A114114A115115A116117118119120121122122A123124124A124B125125A126127127A128129130130A131132133134134A135136136A137138139140140A141142143143A144145146147148149149A150151152153154155156157158159160161162162A163163A164165166166A167168169170171172173173A174175175A176177178179179A180181182183184185186187187A188189189A189B190191192193194195195A196197198199200200A201202203204205206207208209210210A211212212A212B213213A213B213C213D214215216217218219220220A221222223224225226226A227228229230231232233234235236237238239240241242244245246247248249250251252253254255256257258259260

Carte des concessions instituées dans le Pas-de-Calais, extraite d'un ouvrage de Ludovic Breton de 1877.

Carte des concessions instituées dans le Nord, extraite d'un ouvrage d'Émile Vuillemin de 1880.

Carte des huit concessions appartenant à la Compagnie des mines d'Anzin, datée de janvier 1883. Celles-ci s'étendent sur 280 km²

Concessionsmodifier | modifier le code

Le bassin minier a été parsemé de concessions exploités par les compagnies minières propriétaires, puis par Charbonnages de France La renonciation aux dernières date des années 2000.
Concessions du bassin minier du Nord-Pas-de-CalaisFresnesAnzinVieux-CondéRaismesSaint-SaulveAnicheHardinghenDenainDouchyOdomezBruilleCrespinChâteau-l'AbbayeMarlyFerquesHasnonAzincourtFiennesEscautpontThivencelleSaint-AybertVicoigneEscarpelleDourgesCourrièresLensBully-GrenayNœuxBruayMarlesFerfayAuchy-au-BoisVendinFléchinelleOstricourtCarvinMeurchinAnnœullinLiévinDouvrinCauchy-à-la-TourCourcelles-lez-LensDrocourtFlines-lez-RachesCamblain-ChâtelainVimyFresnoy-en-GohelleVimy-FresnoyGouy-ServinsFresnicourtAblain-Saint-NazaireBeugin

Le criblage de la fosse n° 8 - 8 bis des mines de Nœux.

Le cortège des mineurs en grève en 1906 dans les cités de la Compagnie des mines de Courrières.

Goutte de lait de la Compagnie des mines de Marles.

Narodowiec.

Les Quatre jours de Dunkerque 2013, dont le thème était le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Couverture de Germinal en 1885.

Autresmodifier | modifier le code

Articles de fond : Affaissement et effondrement miniersCavalier minierCheval dans les minesChronologie de l'extraction houillèreRecherches de houille dans le Pas-de-Calais

Grèves : Émeute des quatre sousGrande grève des mineurs d'AnzinGrève des mineurs de 1941
Organismes : Charbonnages de FranceAssociation des communes minières de FranceBassin Minier UniBRGMGazonorLa Chaîne des TerrilsMéthamine‎Mission Bassin Minier
Grandes écoles : Article de qualité École des arts industriels et des minesInstitut industriel du NordÉcole des mines de Douai
Groupes scolaires : Groupe scolaire Jean-Macé
Œuvres sociales : Goutte de lait de la Compagnie des mines de Marles
Immigration : BelgePolonaiseItalienneMaghrébine
Présence polonaise : Mineurs westphaliensRobotnik PolskiPrawo LuduNarodowiecWiarus Polski

Sports : Stade Bollaert-Delelis
Cyclisme : 3e étape du Tour de France 2010Quatre jours de Dunkerque 2013
Musées : Centre historique minier de LewardeLouvre-LensMusée de l'école et de la mine de Harnes
Culture : Métaphone
Termes techniques : AccrochageAvaleresseBowetteSerrement
Littérature : Germinal
Filmographie : Germinal (film, 1993)

La centrale thermique d'Hornaing en février 2012.

Centrales thermiquesmodifier | modifier le code

Liste des centrales thermiquesBouchainChocquesCourrièresDechyDourgesEscarpelleÉleu-dit-LeauwetteHarnesHornaingThiersVendin-le-VieilViolaines

La mare à Goriaux.

Étangs d'affaissements miniersmodifier | modifier le code

Mare à GoriauxÉtang d'AmauryÉtang de Chabaud-Latour

Découverte de victimes dans une galerie lors de la Catastrophe de Courrières.

Catastrophes et accidentsmodifier | modifier le code

Liste des catastrophes et accidentsCatastrophe de Courrières le 10 mars 1906Coup de poussière du 19 avril 1948 à la fosse n° 4 - 11 des mines de CourrièresCoup de grisou du 20 juin 1954 à la fosse n° 1 - 1 bis des mines de La ClarenceCoup de grisou du 16 mars 1957 à la fosse n° 3 - 3 bis des mines de LensCoup de grisou du 1er février 1965 à la fosse no 7 - 7 bis des mines de LiévinCoup de grisou du 4 février 1970 à la fosse n° 6 - 14 des mines de CourrièresCoup de grisou du 27 décembre 1974 à la fosse n° 3 - 3 bis des mines de Lens

Topographie souterraine du bassin houiller du Boulonnais ou bassin d'Hardinghen, par Albert Olry, en 1904.

Tableau représentant la production de charbon entre 1853 et 1874, extrait de Nouvelle carte des bassins houillers du Nord et du Pas-de-Calais, écrit en 1875 par Émile Vuillemin.

Bibliographiemodifier | modifier le code

Il existe une bibliographie très fournie sur le bassin minier.

BibliographieHistoire de la recherche, de la découverte et de l'exploitation de la houille dans le Hainaut français, dans la Flandre française et dans l'Artois, 1716-1791 (É. Grar, 1847, 1848, 1850)Nouvelle carte des bassins houillers du Nord et du Pas-de-Calais (É. Vuillemin, 1875)Bassin houiller du Pas-de-Calais (É. Vuillemin, 1880, 1883)Bassin houiller de Valenciennes, partie comprise dans le département du Nord (A. Olry, 1886)Bassin houiller de Valenciennes, description de la flore fossile (R. Zeiller, 1888)Bassin houiller du Pas-de-Calais (A. Soubeiran, 1895, 1898)Topographie souterraine du bassin houiller du Boulonnais ou bassin d'Hardinghen (A. Olry, 1904)Les assises crétaciques et tertiaires dans les fosses et les sondages du Nord de la France (J. Gosselet, 1904, 1906, 1911, 1913, 1922)Les trois âges de la mine (V. Debrabant et G. Dumont, 2007)

Quelques numéros du magazine Relais.

Journaux des minesmodifier | modifier le code

Liste des journauxRelaisBruits de fondBruits et LumièresCoups de Pic, coup de plumeDouai MinesDouai MinimesÉquettesLampe au ChapeauLumières sur la MineNuit & JourNotre MineTout Venant

Fosse Villars des mines d'Anzin.

Fosse Renard des mines d'Anzin.

Fosse Bleuse Borne des mines d'Anzin.

Fosse n° 9 des mines de Lens.

Fosse n° 6 - 6 bis des mines de Nœux.

Fosse Saint René des mines d'Aniche.

Fosse n° 3 - 3 bis - 3 ter des mines de Bruay.

Fosse n° 2 - 2 bis des mines de Dourges.

Fosse Sabatier des mines d'Anzin.

Fosse n° 3 - 4 des mines de Meurchin.

Fosse n° 6 bis - 6 ter des mines de Marles.

Fosse Audiffret Pasquier des mines d'Anzin.

Fosse Bleuse Borne des mines d'Anzin.

Fosse De Sessevalle des mines d'Aniche.

Fosse n° 3 des mines de Vicoigne.

Fosse n° 3 - 3 bis des mines de Nœux.

Fosse Trou Martin des mines d'Anzin.

Fosse n° 4 - 4 bis - 4 ter des mines de Bruay.

Fosse Vieux-Condé des mines d'Anzin.

Grands Bureaux de la Compagnie des mines de Lens.

Fosse n° 1 - 1 bis des mines de Vimy-Fresnoy.

Fosse Lebret des mines d'Anzin.

Fosse Delloye des mines d'Aniche.

Fosse n° 2 des mines de Flines.

Fosse n° 9 des mines de l'Escarpelle.

Fosse Arenberg des mines d'Anzin.

Fosse n° 8 - 8 bis des mines de Dourges.

Liste des fossesmodifier | modifier le code

Même si les concentrations produisaient à la fin de l'exploitation du bassin l'essentiel de la production, de nombreuses fosses ont eu de l'importance par le passé. Les fosses indiquées en gras ont été des sièges de concentration nés à partir de fosses ouvertes avant la Nationalisation.

Mines d'Aniche : Avaleresses de FressainFosse de MonchecourtFosse Sainte-Catherine - Saint-MathiasFosse Saint-Laurent - Sainte-ThérèseFosse Sainte-Barbe - Saint-WaastFosse Saint-HyacintheFosse EspéranceFosse de MastaingFosse AoustFosse La RenaissanceFosse Saint-LouisFosse FénelonFosse TraisnelFosse ArchevêqueFosse GayantFosse Sainte-MarieFosse Notre-DameFosse DechyFosse Saint-RenéFosse BernicourtFosse RoucourtFosse VuilleminFosse DéjardinFosse De SessevalleFosse SébastopolFosse BernardFosse DelloyeFosse LemayFosse BonnelFosse Barrois

Mines d'Anzin & Stés primitives : Avaleresses Point du jourAvaleresses du MoulinAvaleresses PoncheletFosse Jeanne ColardAvaleresse du SarsAvaleresses Peau de LoupFosse d'EstreuxAvaleresses BosquiauxFosse RoutardAvaleresse CaulierAvaleresses de QuaroubleAvaleresse de CrespinAvaleresses de la CroixFosse Long FarvaFosse Toussaint CarlierFosse Petites FossesFosse de la CitadelleFosse Crève-CœurFosse PierronneFosse Saint-PierreAvaleresse du Bois de HurliesFosse du PavéFosse du MitantFosse de la PatienceFosse de la RiviéretteFosse des GardinsFosse ClausinFosse DurfinFosse de la BarrièreFosse Saint-NicolasFosse HurbinFosse GaspardAvaleresses Élisabeth DahiéAvaleresse RougetteFosse Sainte-AnneFosse HuvelleFosse du MilieuFosse BaliveFosse des Trois ArbresFosse du Gros CaillouFosse Saint-MathiasFosse du BoisFosse de la Machine à feu d'en hautAvaleresses de l'ÉcarlateFosse de la PâtureFosse Saint-LambertFosse Saint-ThomasAvaleresse de 1754Fosse de RaismesFosse du CombleFosse du MitantFosse de la Petite machine à feuFosse TinchonFosse Saint-GermainFosse Vieille MachineAvaleresse Mon DésirFosse BrûléeFosse du PiedFosse du Mouton NoirFosse du PiedAvaleresse d'Odomezfosse du Chaufourfosse du Beaujardinfosse Dutemplefosse Lomprezfosse Demézièresfosse Saint-Rochfosse Grosse Fossefosse Saint-ChristopheAvaleresses Saint-LaurentFosse du MambourFosse Saint-LouisFosse Mon DésirFosse du PoirierFosse HenriFosse Saint-JeanAvaleresse d'OisyFosse Saint-PierreFosse Saint-MathieuAvaleresses de la ChapelleAvaleresse Menu BoisFosse Saint-JeanFosse du MaraisFosse de la Bleuse BorneFosse Saint-JosephFosse StanislasFosse LéonardAvaleresses CarniauxAvaleresse des Quatre PagnonsFosse des RameauxFosse de l'AvocatFosse du BoisFosse Saint-JeanAvaleresse du PiedAvaleresse d'HergniesAvaleresse de l'EspéranceFosse des ViviersFosse du VergerFosse du MoulinAvaleresse DésiréeFosse Saint-JacquesFosse Bonne PartFosse Trou MartinFosse Saint-JosephFosse Sainte-BarbeAvaleresse Saint-GrégoireAvaleresse des PrésFosse Saint-RémyFosse de l'ÉcluseFosse d'HergniesFosse Saint-CharlesFosse Marie-LouiseAvaleresse du MoulinetFosse du Grand WezFosse Neuve MachineFosse de la CaveFosse d'Outre WezFosse La SentinelleFosse Bon AirFosse Saint-LouisFosse du SarteauFosse La PenséeFosse de la RégieFosse RéussiteFosse VillarsFosse ErnestFosse PaulineFosse VedetteFosse TurenneFosse BayardFosse Saint-MarkFosse Jean BartFosse MathildeFosse OrléansFosse NapoléonFosse LaurentFosse BellevueFosse AmauryFosse TaffinFosse SophieFosse CasimirFosse RenardFosse JenningsFosse d'EscaudainFosse Chabaud-LatourFosse ErnestineFosse Joseph PérierFosse DavyAvaleresse Bois du RoiAvaleresse Coq HardiAvaleresse de l'EscautFosse LebretFosse ÉliseFosse EnclosFosse Vieux-CondéFosse de RœulxFosse d'HérinFosse ThiersFosse Casimir-PerierFosse d'HaveluyFosse Chabaud-LatourAvaleresse d'HasnonFosse LambrechtFosse Audiffret-PasquierFosse de la CuvetteFosse BlignièresFosse CuvinotFosse La GrangeFosse ArenbergFosse LedouxFosse AgacheFosse SabatierFosse Heurteau

Mines d'Auchy-au-Bois : Fosse no 1Fosse no 3Avaleresse no 4

Mines d'Azincourt : Fosse ÉtrœungtFosse Saint-ÉdouardFosse Sainte-MarieFosse Saint-AugusteFosse no 1 - 3Fosse no 2

Mines de Béthune : Fosse no 1 - 1 bis - 1 terFosse no 2Fosse no 3Fosse no 4Fosse no 4 bisFosse no 5 - 5 bisFosse no 6 - 6 bisFosse no 7 - 7 bisFosse no 8 - 8 bisFosse no 9Fosse no 10 - 10 bisFosse no 11 - 11 bisFosse no 12

Mines de Bruay : Fosse no 1 - 1 bisFosse no 2Fosse no 2 bisFosse no 3 - 3 bis - 3 terFosse no 4 - 4 bis - 4 terFosse no 5 - 5 bisFosse no 5 terFosse no 6 - 6 bis - 6 terFosse no 7 - 7 bis

Mines de Carvin : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3Fosse no 4

Mines de Courrières : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3 - 15Fosse no 4 - 11Fosse no 5 - 12Fosse no 6 - 14Fosse no 7 - 19Fosse no 8 - 16Fosse no 9 - 17Fosse no 10 - 20Fosse no 13 - 18Fosse no 21 - 22Fosse no 23Fosse no 24 - 25

Mines de Crespin : Fosse no 1 - 1 bisFosse no 2 - 2 bis

Mines de Douchy : Fosse Saint-Mathieu (no 1)Fosse Beauvois (no 2)Fosse Gantois (no 3)Fosse l'Éclaireur (no 4)Fosse Schneider (no 5)Fosse Désirée (no 6)Fosse La Naville (no 7)Fosse de Douchy (no 8)Fosse Boca (no 9)

Mines de Dourges : Fosse no 2 - 2 bisFosse no 3 - 3 bisFosse no 4 - 4 bisFosse no 6Fosse no 6 bisFosse no 7 - 7 bisFosse no 8 - 8 bisFosse no 9 - 9 bis

Mines de Drocourt : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3Fosse no 4 - 5Fosse no 6 - 7

Mines de l'Escarpelle : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3Fosse no 4 - 4 bisFosse no 5Fosse no 6Fosse no 7 - 7 bisFosse no 8Fosse no 9Fosse no 10

Mines de Ferfay : Fosse no 1Fosse no 2 - 2 bisFosse no 3 - 3 bisFosse no 4 - 4 bis

Mines de Flines : Fosse no 1Fosse no 2

Mines de Gouy-Servins et Fresnicourt Réunis : Fosse no 1 - 1 bis

Mines d'Hasnon : Fosse des TertresFosse des Prés BarrésFosse des Bouils

Mines de La Clarence : Fosse no 1 - 1 bisFosse no 2

Mines de Lens : Fosse no 1Fosse no 2 - 2 bisFosse no 2 terFosse no 3 - 3 bisFosse no 4Fosse no 5 - 5 bisFosse no 6Fosse no 7 - 7 bisFosse no 8 - 8 bisFosse no 9Fosse no 9 bisFosse no 10 - 10 bisFosse no 11 - 19Fosse no 11 bisFosse no 12Fosse no 12 bisFosse no 13Fosse no 13 bisFosse no 14Fosse no 14 bisFosse no 15 - 15 bisFosse no 16Fosse no 16 bis

Mines de Liévin : Fosse no 1 - 1 bis - 1 terFosse no 2Fosse no 3 - 3 bis - 3 terFosse no 4 - 4 bisFosse no 5 - 5 bisFosse no 6 - 6 bisFosse no 7 - 7 bis

Mines de Ligny-lès-Aire : Fosse no 1 - 1 bisFosse no 2 - 2 bis‎Fosse no 3Fosse no 3 bis

Mines de Marles : Fosse no 2Fosse no 2 bis - 2 terFosse no 3 - 3 bis - 3 terFosse no 4 - 4 bisFosse no 5 - 5 bis - 5 terFosse no 6Fosse no 6 bis - 6 terFosse no 7

Mines de Meurchin : Fosse no 1Fosse no 2 - 7Fosse no 3 - 4Fosse no 5Fosse no 6

Mines de Nœux : Fosse no 1 - 1 bisFosse no 2 - 2 bisFosse no 3 - 3 bisFosse no 4 - 4 bisFosse no 5 - 5 bisFosse no 6 - 6 bisFosse no 7 - 7 bisFosse no 7 terFosse no 8 - 8 bisFosse no 9 - 9 bisFosse no 10Avaleresse no 10 bisFosse no 11Fosse no 11 bisAvaleresse no 12

Mines d'Ostricourt : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3Fosse no 4Fosse no 5Fosse no 6Fosse no 7 - 7 bis

Mines de Thivencelle : Fosse Soult n° 1Fosse Soult n° 2Fosse Saint-PierreFosse Saint-Aybert

Mines de Vicoigne : Fosse no 1Fosse no 2Fosse no 3Fosse no 4

Mines de Vimy-Fresnoy : Fosse no 1 - 1 bis

Église Saint-Vaast de Sallaumines.

Église Saint-Édouard de Lens.

Église Sainte-Barbe de Wallers.

Églisesmodifier | modifier le code

Églises : Église Sainte-Barbe d'AnzinÉglise Sainte-Barbe de Bruay-la-BuissièreÉglise Saint-Martin de Bruay-la-BuissièreÉglise Saint-Joseph de Bruay-la-BuissièreÉglise Sainte-Barbe de Bully-les-MinesÉglise Saint-Adolphe de Bruay-sur-l'EscautÉglise Saint-Stanislas de Calonne-RicouartÉglise Saint-Stanislas de DourgesÉglise Saint-Henri d'Hénin-BeaumontÉglise Sainte-Barbe de DrocourtÉglise Saint-Louis de GrenayÉglise du Sacré-Cœur d'HarnesÉglise Saint-Édouard de LensÉglise Saint-Pierre de LensÉglise Saint-Théodore de LensÉglise du Millénium de LensÉglise Saint-Amé de LiévinTemple protestant de LiévinÉglise Sainte-Barbe de Marles-les-MinesÉglise Saint-Vaast de Marles-les-MinesÉglise de la Nativité de MazingarbeÉglise Saint-Charles de Montigny-en-OstreventÉglise Sainte-Barbe de Nœux-les-MinesÉglise du Sacré-Cœur de QuiévrechainÉglise Sainte-Barbe de RaismesÉglise Sainte-Cécile de RaismesÉglise Saint-Louis de RouvroyÉglise Sainte-Marguerite de Sains-en-GohelleÉglise Saint-Vaast de SallauminesÉglise Notre-Dame-des-Orages de SomainÉglise Saint-Waast de ValenciennesÉglise Saint-Auguste de Vendin-le-VieilÉglise Sainte-Barbe de WallersÉglise Notre-Dame-des-Mineurs de Waziers
Autres édifices religieux : Prieuré Beaurepaire de Somain

Cité des Corons d'Aix.

Cité Saint-Albert.

Cité du Coron n° 3.

Cité Saint-Jean.

Cité des Sports.

Cité d'Arenberg.

Cité de la Victoire.

Cité du Chemin de Bully.

Cité du Pôle Nord.

Cité de Bellaing.

Cité du Pinson Nouvelle.

Cité du Chemin Perdu.

Cité du Château.

Cité des Hauts Près.

Cités minières et coronsmodifier | modifier le code

Bien que l'essentiel des fosses ont été démolies, l'habitat a été conservé et réhabilité. Les cités minières sont traités dans les articles des fosses dont elles dépendent.

Listes : Liste des citésListe des cités remarquablesListe des cités exceptionnelles
1 : Cité n° 1 de LensCité Ancienne du n° 1Cité Nouvelle du n° 1
2 : Cité n° 2 de BéthuneCité n° 2 de Lens
5 : Cité n° 5 de Béthune
7 : Cité n° 7 de BéthuneCité n° 7
9 : Cité n° 9 de BéthuneCité n° 9 de LensCité n° 9
1+ : Cité de la Fosse n° 10Cité n° 10 de BéthuneCité n° 11 de LensCité n° 12 de LensCité n° 12 bisCité 16-1 du Nouveau MondeCité 16-3 du Nouveau MondeCoron des 120Cité 1940
2+ : Cité de la Fosse n° 24
A : Cité des AcaciasCité d'AlsaceCité Anatole FranceCité d'AnchinCité des ArbresCité d'ArenbergCité d'AuchyCité d'Audiffret-Pasquier
B : Cité de la BalanceCité BarroisCité du Bas RiezCité BeaurepaireCité de BellaingCité de la BelleforièreCité Bellevue AncienneCité du Bois-BrûléCité des BonniersCité du BosquetCité du BouvierCité BrunehautCité BrunoCité des Bureaux Ouest
C : Cité Chabaud-LatourCité Chabaud-Latour AncienneCité Chabaud-Latour NouvelleCité du Champ FleuriCité du Château des DamesCité du Chemin PerduCité de la ClochetteCité CornuaultCité de CourtaineCité CoutureCité Crombez
D : Cité DarcyCité DeblockCité DeclercqCité de la Drève
E : Cité des Électriciens
F : Cité de la FaisanderieCité de la Ferme BeaurepaireCité de la FerronnièreCité des FleursCité FochCité de la ForêtCoron de la Fosse d'Haveluy
G : Cité du GarageCité de la GareCité des GarennesCité du GodionCité de Guesnain
H : Cité de l'Hôpital
J : Cité Jeanne d'ArcCité Jeanne d'ArcCité de la Justice
L : Cité LagrangeCité Ledru-RollinCité LemayCité de la LoisneCité Lorette
M : Cité de la MalmaisonCité du Mont de la VeineCité de MontignyCité du MoucheronCité du MoulinCité du MoulinCité du MoulinCité du MoulinCité des MusiciensCité des Musiciens bis
N : Cité Notre-DameCité NouméaCité du Nouveau Monde
P : Cité de la ParisienneCité de PecquencourtCité des Petits BoisCité des PinchonvallesCité du Pinson AncienneCité du Pinson NouvelleCité du PontCité des Provinces
Q : Cité des Quarante
R : Cité de la Résidence du Fond de SainsCité de la Résidence du ParcCité de RimbertCité du Rivage AncienneCité de la Rue de Moussy
S : Cité SabatierCité Saint-AlbertCité Saint-ÉlieCité Saint-JosephCité Sainte-MarieCité Saint-PaulCité des SœursCité de la SolitudeCité de la SolitudeCité Soult AncienneCité des SportsCité du Stade
T : Cité TaffinCité Thiers Nouvelle
V : Cité de la Victoire

Le chevalement des puits nos 15 et 15 bis de la fosse n° 15 - 15 bis des mines de Lens à Loos-en-Gohelle avant la Première Guerre mondiale

Chevalementsmodifier | modifier le code

Anciens chevalements : Premier chevalement de la fosse n° 15 - 15 bis des mines de Lens • ...

Chevalements actuels : Liste des chevalements subsistantsChevalement du puits n° 1 de la fosse ArenbergChevalement du puits n° 2 de la fosse ArenbergChevalement du puits n° 3 - 4 de la fosse ArenbergChevalement du puits n° 8 de la fosse n° 8 - 8 bis des mines de DourgesChevalement du puits n° 3 bis de la fosse n° 3 - 3 bis des mines de LensChevalement de la fosse n° 13 bis des mines de LensChevalement du puits n° 1 bis de la fosse n° 1 - 1 bis - 1 ter des mines de LiévinChevalement de la fosse n° 5 des mines de Meurchin‎ • ...

Le château de l'Hermitage.

Les Grands Bureaux de la Compagnie des mines de Lens.

Châteaux, grands bureaux et ateliers centrauxmodifier | modifier le code

Châteaux : Château de l'HermitageChâteau DesandrouinChâteau des DouaniersChâteau DampierreChâteau MercierVilla Saint-ArnouldHôtel de ville de Carvin
Grands bureaux : AnicheAnzinLensLiévin
Ateliers centraux : AnicheAnzin

Gudéa, prince de l'État de Lagash, une des œuvres présentées au Louvre-Lens dès son inauguration.

La Galerie du temps en 2013.

Louvre-Lensmodifier | modifier le code

Le Louvre-Lens a été bâti sur le carreau de la fosse no 9 de la Compagnie des mines de Lens à Lens. Il symbolise la reconversion du bassin minier.

Musée : Louvre-Lens
Salles : Hall d'accueilGalerie des expositions temporairesGrande galeriePavillon de verreRestaurant
Articles généraux : ProjetConstructionInaugurationChronologieBibliographieListe d'œuvres majeures

Liste des expositions :
Passées : RenaissanceL'Europe de RubensLe Temps à l'œuvreLa Galerie du temps (2013)Les Étrusques et la MéditerranéeVoir le sacré
Actuelles : La Galerie du temps (2014)
Futures : Les Désastres de la guerreCarte blanche aux musées de la Région

modifier
 Wikisource-logo.svg Wikisource : pièces justificatives
Édit du Roi du mois d'août 1717

« Louis... quoique le soulagement de nos peuples, épuisés par les efforts que notre royaume a été obligé de faire pour soutenir, presque sans interruption, deux longues et sanglantes guerres, ait été le premier objet de nos vœux dès le commencement de notre règne, nous n'avions pu y parvenir aussi promptement que nous l'aurions désiré... nous n'avons pas laissé cependant de pourvoir aux besoins les plus pressants, d'accorder des remises... Le retranchement de plus de quarante millions par an sur l'état de nos dépenses, l'augmentation de plusieurs de nos fermes... ont été les premiers fruits de nos soins... nous avons cru ne pas devoir différer plus longtemps d'accomplir une partie de nos vœux, en soulageant nos sujets d'une des deux impositions extraordinaire dont ils sont chargés... Le fonds que l'État en a retiré... sera remplacé pour la plus grande partie par le retranchement de nos dépenses... en commençant par ce qui regarde notre personne, quoique nous ayons déjà fait une première réduction sur les pensions... nous avons cru devoir y faire e,cpre de nouveaux retranchements... et quelque faveur que méritent une partie de ceux qui jouissent des pensions, nous espérons qu'ils souffiront sans peine de cette nouvelle réduction quand ils sauront que... le duc d'Orléans... régent de notre royaume... a voulu, aussi bien que les princes de notre sang, donner l'exemple à tous ceux à qui nous accordons des pensions... nous avons trouvent une ressource plus sûre et plus honorable dans le retranchement de notre dépense, et de ce qui est plutôt un effet de notre libéralité qu'une véritable dette de l'État... à ces causes... nous voulons et nous plaît.

Art. 1er. Qu'à commencer du 1er janvier de l'année prochaine 1718, nos sujets demeurent déchargés du paiement du dixième... sur le revenu de tous les biens, fonds et autres immeubles qui y sont sujetsW22 1... »

— Suppression du dixième, recueil des édits etc., enregistrés au parlement de Flandres, t. 4, p. 609.

  1. Édouard Grar, Histoire de la recherche, de la découverte et de l'exploitation de la houille dans le Hainaut français, dans la Flandre française et dans l'Artois, 1716-1791, t. III, Impr. de A. Prignet, Valenciennes,‎ 1850, 311 p. (lire en ligne), p. 82 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
modifier
 World Heritage Emblem.svg Inscription du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco

La préparation du dossiermodifier | modifier le code

C'est en 2003 qu'est née l'idée d'inscrire le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Bassin Minier Uni, la Mission Bassin Minier et La Chaîne des Terrils, accompagnés de personnalités politiques, constituent un dossier qui à terme pèse quinze kilos et comporte mille quatre-cent-cinquante pages, trois mille sept-cent-trente photos et quatre-vingt-onze cartes.

La création de ce dossier a également été l'occasion de recenser le patrimoine minier. La liste des monuments historiques du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais s'est à l'occasion considérablement allongée.

L'examen du dossiermodifier | modifier le code

Le dossier devait initialement être présenté durant l'été 2011, mais la nouvelle tombe le 1er février 2011 : c'est le dossier des Causses et des Cévennes qui a été choisi au détriment de celui du bassin minier.

L'information concernant la présentation du dossier du bassin minier a été annoncée le 20 février 2012 dans La Voix du Nord : Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture a choisi le dossier du bassin minier. Daniel Rondeau, journaliste, romancier et ancien ambassadeur, a été nommé le 8 novembre 2011 délégué permanent de la France auprès de l'UNESCO, il a été choisi pour défendre la candidature du bassin minier.

Ce dossier de candidature est examiné du 24 juin au 6 juillet 2012 à Saint-Pétersbourg (en Russie). Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco le samedi 30 juin 2012, quelques minutes avant 17 h.

Les sites inscritsmodifier | modifier le code

Des inventaires menés de 2003 à 2009 ont permis d'identifier plus de 1 200 éléments. Pour la candidature, ce sont 353 éléments, représentant plus de 25 % du patrimoine recensé, qui ont été retenus, et qui sont répartis dans quatre-vingt-sept communes. D'après Bassin Minier Uni, il s'agit de dix-sept fosses ou vestiges significatifs, vingt-et-un chevalements, cinquante-et-un terrils, cinquante-quatre kilomètres de cavaliers, trois gares, cent-vingt-quatre cités, trente-huit écoles et groupes scolaires, vingt-six édifices religieux, vingt-deux équipements de santé, sept équipements collectifs divers (c'est-à-dire des salles des fêtes, une maison syndicale, des équipements sportifs...), trois grands bureaux de compagnies minières, ainsi que quarante kilomètres carrés de paysages.

Un site au hasardmodifier | modifier le code

Unesco Site n° 81 • « Château Mercier et maisons d’ingénieur » • 11 hectares

Le site n° 81 est constitué du château Mercier et des maisons d'ingénieur du boulevard des platanes, à Mazingarbe.

modifier
 Compass rose simple plain.svg Cartographie
Carte patrimoniale du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais
Localisation du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais en France
2 & 3
2 & 3
9
9
10
10
14
14
31
31
32
32
34
34
36
36
42
42
45
45
49
49
58
58
58A
58A
70 & cie
70 & cie
74, 74A, 74B
74, 74A, 74B
75
75
80
80
84
84
87
87
92
92
93
93
97
97
98
98
101
101
107
107
108
108
110
110
116, 117
116, 117
122
122
125A
125A
123139141
123
139
141
143
143
143A
143A
144
144
153
153
157
157
158
158
162
162
171
171
174
174
175
175
176
176
189
189
196
196
205
205
244
244
Hermitage
Ledoux
Sarteau
Sabatier
Dutemple
Arenberg
Mathilde
Delloye
2
9
8 - 8 bis
2
9 - 9 bis
5
11 - 19
3 - 3 bis
6
13 bis
1 - 1 bis - 1 ter
1 - 1 bis
2
Les principales fosses ou vestiges de fosses et les terrils majeurs du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.
La plupart de ces éléments sont repris dans l'inscription.
modifier
 Arrows-move.svg Autres projets de la fondation Wikimedia
Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images et vidéos


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Définition

Wikiversity-logo.svg

Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Quizzes

Wikisource-logo.svg

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Livres

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles

modifier
 Laurel wreath.svg Distinctions
Wallers - Photographies réalisées à la fosse Arenberg lors du tournage d'un reportage pour Envoyé Spécial le 14 septembre 2012 (12).JPG
Image de qualité. Logo du concours Wiki Loves Monuments.
  1. La photographie de l'article a été réalisée par Pascal Bonnière devant Œdipe explique l'énigme du sphinx dans La Galerie du temps, et l'interview par Pauline Drouet à l'entrée de cette exposition en fin de matinée du mercredi 29 janvier 2014. Cette interview a été entrecoupée vers 11 h 30 par l'accueil du millionième visiteur du Louvre-Lens, d'où la réalisation d'un article sur Wikinews et d'un dossier sur Wikimedia Commons.
  2. « Certaines vues ont même été placées dans le domaine public par leur photographe ! Elles peuvent ainsi être réutilisées pour illustrer des articles (comme celui-ci), des guides touristiques, des livres d’art (car l’usage commercial des fichiers est autorisé)... »
  3. Le concours Wiki Loves Monuments est abordé entre la septième et la neuvième minute de l'émission radio. « ... Certains participants, comme Jérémy Jännick, ont même choisi de placer leur photo dans le domaine public... »
  4. Cet article présente les résultats européens du concours Wiki Loves Monuments.
modifier
 Gnome-dev-camera.svg Panorama sélectionné

Lens - Écoles des cités de la fosse n° 12 des mines de Lens (15).JPG

Vue des écoles et de l'ancienne habitation du directeur dans les cités de la fosse no 12 des mines de Lens à Lens. C'est durant l'été 2010 que le maire de Lens a fait détruite la maison du directeur, le préfet a fait cesser la démolition dès le lendemain.

50° 26′ 34″ N 2° 48′ 35″ E / 50.442884, 2.809773 ()Commons Commons • Wikinews Wikinews • Unesco Site n° 63
modifier
 Wikinews-logo.svg Actualités
modifier
 Fairytale bookmark half gold silverlight.png Articles primés

Article de qualité 1 article de qualité sur le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais (0.21 %)

École des arts industriels et des mines (vote)

Bon article 2 bons articles sur le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais (0.42 %)

Compagnie des Canonniers de Lille (vote)Compagnie d'Hasnon (vote)

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours AdQ ou BA

aucun

En plus de ces articles, le portail compte 17 articles d'avancement A (3.55 %) et 392 articles d'avancement B (81.84 %), particulièrement fiables (86.01 %).
Les 33 articles d'avancement BD (6.89 %) et les 34 articles d'avancement ébauche (7.1 %) devraient être recyclés, développés et sourcés (13.99 %).
modifier
 Nuvola apps filetypes.svg Le saviez-vous ?
Chevalement du puits n° 2 de la Compagnie des mines de Ligny-lès-Aire
modifier
 Geographylogo.svg Géolocalisation

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

En ce qui concerne la géolocalisation, tous les articles disposent du modèle {{GeoGroup}} (à droite) qui permet de localiser l'ensemble des coordonnées sur une seule carte. En outre, une grande partie des puits, et la totalité des terrils sont géolocalisés individuellement grâce au modèle {{Coord}} (ci-dessous). Il en est de même pour les catégories de Commons, et la quasi-intégralité des images de la photothèque.

50° 19′ 54″ N 3° 10′ 21″ E / 50.331689, 3.172622 (Puits Delloye n° 1)
modifier
 Gaim.svg Modifications récentes

12 juillet 2014

11 juillet 2014

10 juillet 2014

9 juillet 2014

8 juillet 2014

7 juillet 2014

6 juillet 2014

5 juillet 2014

  • (diff | hist) . . Louis Champy‎ ; 18:51 . . (+39). .84.5.112.88 (discuter)(Mort : Victor Champy mon Grand-Père, a épousé Magdeleine Begouen Demeaux, ma Grand mère Paternelle.Ils ont eu 4 enfants dont Charles Bruno Champy, mon Père Guillaume CHAMPY) (Balise : ÉditeurVisuel)
  • (diff | hist) . . Louis Champy‎ ; 17:45 . . (-1). .84.5.112.88 (discuter)(Vie privée : Mon Grand-Père Victor Champy, fils de Louis Champy, est décédé en 1986 et non pas en 1924 comme indiqué par erreur Il a eu 4 enfants dont propre Père Charles-Bruno Champy, né le 06 Novembre 1929, aprés décés de Charles) (Balise : ÉditeurVisuel)
modifier
 Une.svg Actualités du portail et du projet
modifier
 Portal.svg Portails connexes
Blason Nord-Pas-De-Calais.svg
Nord-Pas-de-Calais
Edge-firefox.svg
Patrimoine mondial
Factory.svg
Entreprises
P history.svg
Histoire
Crystal Clear action run.svg
Industrie
Monocline01.gif
Géologie
Crystal energy.svg
Énergie
modifier
 Commons-logo.svg Wikimedia Commons

Wikimedia Commons possède plus de 32 320 fichiers sur le bassin minier, accessibles à partir de Commons:Category:Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

De plus, il existe des catégories regroupant les fosses, les terrils et les cités.

Une fosse du bassin minier au hasard :

Fosse no 2 - 2 bis des mines de Ferfay


Un terril du bassin minier au hasard :

Terril no 163A, Enclos Nord


Des cités du bassin minier au hasard :

Cité de la fosse Saint-Aybert des mines de Thivencelle


Effectuer un nouveau tirage

modifier
 Nuvola apps filetypes.svg Quiz
modifier
 OldCamera icon.svg Vidéo sélectionnée
modifier
 Books-aj.svg aj ashton 01.svg Livre sélectionné
Statut du mineur (livre complet).djvu

Charbonnages de France, Statut du mineur, Charbonnages de France,‎ 1946-1947, 34 p.

modifier
 Emblem-pen-new.svg Comment contribuer ?
  • De nombreux articles nécessitent des relectures afin d'être améliorés et corrigés. Il s'agit avant tout d'un travail de finalisation.
  • Chaque ajout d'informations doit être correctement sourcé.
  • Il est également possible, sous réserve d'y présenter les sources nécessaires, de signaler dans les pages de discussion des articles concernés les erreurs, omissions ou mauvaises interprétations.
modifier
 Nuvola apps atlantik.png Article au hasard

Autres portails.

Avertissement








Creative Commons License