Portail:Kurdistan

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail Catégorie Kurdistan Suivi Projet Kurdistan Discussions

Iraqi Kurdish villagers in field near Turkish border.jpgCAEIPDS0.jpgAntoin Sevruguin 1 kurdish woman.jpg


Le portail du Kurdistan

314 articles articles sont actuellement liés au portail.

Kurdish-inhabited area by CIA (1992).jpg

Bienvenue sur le portail Wikipédia consacré au Kurdistan et à ses cultures !

Le Kurdistan (signifiant littéralement « pays des Kurdes » ; en kurde : Kurdewarî, anciennement transcrit Koordistan, Curdistan, Kurdie) est une région géographique et culturelle d'Asie occidentale, majoritairement peuplée par les Kurdes. Cette région s'étend dans le sud-est de la Turquie, dans le nord-est de l'Irak, dans le nord-ouest de l'Iran et sur deux petites régions au nord-est et au nord-ouest de la Syrie. Sur ces quatre pays, seuls deux reconnaissent officiellement une région sous la dénomination de « Kurdistan » : l'Iran avec sa province du Kordestan et l'Irak avec sa région autonome du Kurdistan.


Article choisi modifier ]

LocationRepublicofKurdistan.png

La République de Mahabad est établie dans le Kurdistan iranien en 1946. Elle est le deuxième état kurde contemporain, après la République d’Ararat en Turquie. Sa capitale est la ville kurde de Mahabad dans le nord-ouest de l’Iran. Son existence est liée à la crise irano-soviétique entre les États-Unis et l’URSS.

C’est Qazi Muhammad qui est Président de la République, et Moustafa Barazani est le ministre de la défense. Le premier ministre est Hadschi Baba Scheich. Elle déclare son indépendance le 22 janvier 1946, mais est battue moins d'un an plus tard par l’armée régulière iranienne. Après la disparition de la république, Qazi Muhammad est exécuté en public au centre de Mahabad.

Lire l’article

Langues modifier ]

Langues modernes :

Indo-européenne :
  • Kurmanci (kurde septentrional ou Kurdiya Bakûr).
  • Soranî (kurde central ou Kurdiya Navend).
  • Gurani (kurde oriental ou Kurdiya Rojhilat).
  • Zazaki (kurde occidental ou Kurdiya Rojava).
  • Lori (kurde méridional ou Kurdiya Başur).
Araméenne :

Langues anciennes :

  • Hourrite : le hourrite est une langue proto-kurde [1]

Histoire modifier ]

Antiquitémodifier | modifier le code

Dynastiemodifier | modifier le code

Étatsmodifier | modifier le code

Tribumodifier | modifier le code

Révoltesmodifier | modifier le code

Génocides et massacresmodifier | modifier le code

Politique modifier ]

Partismodifier | modifier le code

Personnalitésmodifier | modifier le code

Culture et arts modifier ]

Saviez-vous que… modifier ]

Le kurde est une langue indo-européenne appartenant à la branche des langues iraniennes occidentales. Il est parlé par les Kurdes (environ 30 millions de personnes) qui peuplent une vaste région aujourd'hui divisée entre la Turquie centrale et surtout orientale, l'Iran notamment occidental, l'Irak septentrional et la Syrie septentrionale. D'importantes communautés kurdes sont également installées dans la CEI, l'Arménie, l'Azerbaidjan et dans les principales villes moyen-orientales. Depuis la fin des années 1960, une diaspora de plus de 400 000 Kurdes est installée en Europe en particulier en Allemagne, aux États-Unis, au Canada et en Australie.

Les aléas de leur histoire, probablement liée au relief très montagneux qui caractérise et divise leur vaste région en trois grandes parties au moins, a empêché les Kurdes d'unifier leur langue. Le kurde septentrional, le kurmandji, est parlé par la majorité des Kurdes de Turquie, de Syrie, de la CEI et par une partie des Kurdes en Irak et en Iran, soit environ 60 % des Kurdes au total. Le kurde central, le sorani, est parlé par la majorité des Kurdes d'Irak et d'Iran, soit 30 % des Kurdes. Le kurde occidental zazaki est parlé principalement dans le Kurdistan turc. Le kurde oriental gorani est parlé au sud des régions kurdes de l'Irak et de l'Iran. Pour des raisons historiques et politiques, le kurde s'écrit actuellement au moyen de trois alphabets différents : l'alphabet latin (pour les Kurdes de Turquie), l'alphabet cyrillique (pour les kurdes des ex-républiques soviétiques) et finalement l'alphabet arabe (pour les Kurdes dans les pays arabes et en Iran).


Photo choisie modifier ]

Dara 3 2010.JPG
Vue sur le village de Dara.

Géographie modifier ]

Provinces modifier ]

Religions modifier ]

Médias modifier ]

Voir aussi modifier ]


Autres portails.

Avertissement








Creative Commons License