Portail:Mythologie grecque

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail Grèce   Portail Grèce antique   Portail mythologie grecque   Portail
Empire byzantin
  Kafeneion   Projet
Ulysse attaché au mât pour pouvoir écouter les sirènes, détail d'une amphore à figures rouges conservées au British Museum

La mythologie grecque est l'ensemble des mythes provenant de la Grèce antique. Ces récits, familiers à tous les anciens Grecs, forment les fondements de leur religion ainsi que de la représentation qu'ils se faisaient du monde, au moins jusqu'à Protagoras (Ve siècle av. J.-C.). Ils sont aussi à l'origine, pour une large part, de la mythologie romaine.

D'abord véhiculés par la tradition orale, les mythes grecs nous sont essentiellement connus grâce à des témoignages antiques (artistiques et littéraires) qui proviennent de toute la Méditerranée et s'étalent sur plusieurs siècles. De nombreuses différences de versions apparaissent en fonction des époques et des lieux, qui témoignent que les mythes n'étaient pas pour les anciens des récits figés mais des matières en évolution permanente.

Riches et variés, ces récits ont constitué — et constituent encore aujourd'hui — des thèmes souvent traités dans l'art, la philosophie et la littérature occidentale.


1 637 articles sont actuellement liés au portail

Lumière sur... modifier 

Héraclès combat le centaure Nessos, amphore funéraire attique, vers 620-610 av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes

Nessos est un centaure célèbre qui a laissé son nom à la « tunique de Nessos » pour désigner un cadeau empoisonné.

La légende rapporte qu'Héraclès, accompagné de sa femme Déjanire, cherchait à traverser un fleuve tumultueux. Craignant pour sa femme, le héros accepte qu'elle soit portée par le Centaure, tandis qu'il traverse le fleuve à la nage. Mais Nessos en profite pour essayer d'abuser de Déjanire, et Héraclès lui décoche une de ses flèches empoisonnées. En mourant, le Centaure confie sa tunique à Déjanire, lui laissant croire qu'elle agit comme un philtre puissant. Lorsque celle-ci, plus tard, donne la tunique à son mari pour s'assurer de son amour, Héraclès est en fait consumé par le poison de sa propre flèche, resté sur le tissu, et préfère se donner la mort.

Lire cet article

Autres articles sélectionnés au sein du portail Mythologie grecque



Sélection d'articles modifier 

Récits des origines

Divinités

Divinités olympiennes
Divinités chtoniennes
Divinités marines
Divinités allégoriques
Divinités mineures

Gestes héroïques

Créatures fantastiques

Lieux

Sources

Religion

Articles de qualité

Achille (j), Dodone (j), Hippalectryon (j), Homère (j), Patrocle (j), Pégase (j), Sanctuaire des Grands Dieux de Samothrace (j)

Articles de qualité


Voir aussi modifier 

Image du mois modifier 

Inferno Canto 3 Charon lines 76-78.jpg
Charon, illustration de Gustave Doré pour la Divine Comédie.
L'Enfer décrit par Dante (Ire partie) emprunte beaucoup d'éléments aux Enfers grecs.


Catégories principales modifier 

Images

Autres portails.

Avertissement








Creative Commons License