Presbytérium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le presbytérium fait référence au prêtre (prêtre venant de presbytre, πρεσβύτερος en grec). Le mot est employé dans deux sens différents :

  • Sens ecclésial : l'ensemble des prêtres d'un diocèse,
  • Sens architectural : un élément d'architecture des églises chrétiennes.

Sens ecclésialmodifier | modifier le code

Le presbytérium désigne l'ensemble des prêtres d'un diocèse. Le presbytérium se réunit autour de l'évêque au moins une fois par an, à la messe chrismale célébrée le jeudi saint ou un autre jour du début de la semaine sainte.

Sens architecturalmodifier | modifier le code

Le presbytérium est un élément d'architecture des églises chrétiennes, surtout catholiques occidentales. Il s'agit de l'espace réservé au clergé. Le terme est mentionné dans les écrits d'Ignace d'Antioche. Ce sanctuaire correspond au naos des temples antiques.

Chez les catholiques romains, il est normalement composé :

  • du sanctuaire dans lequel on trouve :
  • du chœur dans lequel le clergé était censé chanter l'office, en général doté de stalles, elles-mêmes souvent richement décorées ; ce chœur était parfois entouré d'un chancel ou jubé plus ou moins monumental qui en cachait la vue au public ou du moins l'en séparait
  • éventuellement d'un petit chœur (ou choretto en italien) dans lequel prenaient place autant des chantres laïques que des prêtres ou des religieux
    • avec éventuellement un orgue de chœur, qui peut parfois prendre place dans le chœur lui-même.

Chez les orthodoxes, il semble que l'on n'utilise pas ce terme, mais l'espace sacré est principalement une cour devant l'iconostase, où le diacre apparaît et disparaît selon les divers moments de la liturgie, laquelle a principalement lieu dans l'iconostase.

Dans les premières communautés chrétiennes, l’évêque s’entoure de presbytres qui l’entourent lors du culte et occupent des gradins semi-circulaires dans l'abside qui délimite le sanctuaire (symbolisant la « tête » de l'Église). Devant ce sanctuaire apparaît le chœur (la « parole » de l'Église) réservé aux chantres.

Voir aussimodifier | modifier le code








Creative Commons License